avril 08, 2019

Quel est le moteur de la croissance e-commerce dans les 5 principaux marchés mondiaux ?

Subscribe to Email Updates

Selon les estimations du cabinet d’études de marché eMarketer, les ventes mondiales de e-commerce atteindront environ 3,563 billions de dollars cette année, et les cinq principaux marchés du e-commerce représenteront plus de 82 % de ce total. D'ici 2022, ceux-ci représenteront plus de 85 % des ventes e-commerce dans le monde.

En Chine, ces ventes augmenteront de plus de 30 % pour atteindre près de 2 billions de dollars en 2019, soit plus de la moitié du total mondial. Derrière la Chine, le marché du e-commerce aux États-Unis a atteint 600,63 milliards de dollars de ventes, soit une croissance de près de 15 % d'une année à l'autre.

5-countires-e-commerceAu Royaume-Uni, les ventes atteindront 137,08 milliards de dollars, en hausse de près de 11 % par rapport à 2018. Au Japon et en Corée du Sud, la croissance des ventes e-commerce augmentera respectivement de 4,0 % et 11,1 %.

Ne manquez pas notre article : Le Royaume-Uni : 3ème plus grand marché m-commerce dans le monde

La part actuelle de chacun de ces pays dans le e-commerce mondial est influencée par la croissance des exportations, ainsi que par des méthodes de paiement en ligne bien ancrées - Alibaba avec Alipay en Chine, Amazon avec une utilisation élevée des cartes de crédit aux États-Unis et Rakuten avec Rakuten Pay au Japon. En outre, l'expansion continue des produits de luxe vendus en ligne a joué un rôle de soutien.

Ne manquez pas notre article : L'éveil du marché du luxe aux opportunités e-commerce

Mais quel est le moteur de la croissance e-commerce de chaque pays ?

La Chine détient la part la plus élevée du e-commerce dans le monde, soit 55,8 %. Cela s'explique en partie par sa population de 1,4 milliard d'habitants et par l'augmentation explosive de sa classe moyenne. La croissance récente de la Chine est principalement due aux acheteurs ruraux qui font leurs achats en ligne, au fur et à mesure que leurs revenus augmentent.

Ne manquez pas notre article : [e-commerce] Quand la livraison par drones prend son envol en Chine

"Le paysage du e-commerce en Chine est parsemé de puissants commerçants comme Alibaba et JD.com, ainsi que d'acteurs traditionnels hors ligne comme Suning et Gome ", a déclaré Monica Peart, directrice des prévisions chez eMarketer. "A travers le pays, chaque plateforme e-commerce attire des clients différents, soit à la recherche d'un produit spécifique dans certaines catégories de produits, soit des consommateurs de régions plus ou moins urbanisées, ce qui en fait un domaine très diversifié".

La croissance aux États-Unis sera tirée par des catégories e-commerce très performantes comme les produits informatiques et électroniques grand public, ainsi que les vêtements et les accessoires. Cette année, les ventes en ligne de produits informatiques et électroniques atteindront 130,29 milliards de dollars et représenteront 21,7 % des ventes totales du secteur. Les chiffres pour la catégorie des vêtements et accessoires seront de 122,76 milliards de dollars et de 20,4 %. D'ici la fin 2022, les ventes d'ordinateurs et d'appareils électroniques grand public et de vêtements et accessoires atteindront respectivement 190,31 milliards et 181,20 milliards de dollars.

5-countires-e-commerce-2Au Royaume-Uni, la croissance des ventes proviendra de la présence croissante d'Amazon sur les marchés voisins du pays. Au fur et à mesure qu'Amazon gagnera en popularité en Europe, il est probable que les ventes de la plateforme profiteront, en fin de compte, au consumérisme général au Royaume-Uni.

Prime est au cœur de l'expansion européenne d'Amazon. Periscope de McKinsey a constaté que plus de la moitié des internautes en Italie, en Allemagne et au Royaume-Uni ont un compte Prime en juillet 2018.

Ne manquez notre article : Amazon Prime atteint les 100 millions d’abonnés

La croissance de 4,0 % enregistrée par le Japon cette année est la plus faible des cinq principaux marchés du e-commerce de détail, en grande partie en raison du ralentissement de la demande intérieure attribuable au vieillissement de la population du pays. Cependant, le Japon est un marché d'exportation bien connu de certaines des plus grandes marques d'électronique du monde, comme Sony, et le mouvement à la hausse de la demande d'exportation du pays a le potentiel de stimuler la croissance du e-commerce.

Le marché sud-coréen est bien établi, tant par les ventes intérieures que par les exportations de ses produits de beauté et d'électronique. Mais avec des limitations de la demande intérieure similaires à celles du Japon, la Corée du Sud peut s'attendre à une croissance continue de ses exportations vers ses voisins de l'Asie du Sud-Est. Celle-ci se produira à mesure que les revenus augmenteront dans ces pays et que les acheteurs se sentiront de plus en plus à l'aise avec les achats en ligne.

Ne manquez notre article : Pourquoi 2018 a été "l'année du e-commerce" en Asie du Sud-Est ?

"La croissance du commerce en ligne est très robuste à l'échelle mondiale, avec un taux de croissance environ quatre fois supérieur à celui de l'ensemble des ventes au détail ", a indiqué Monica Peart. "Les revenus continueront d'augmenter partout dans le monde, ce qui alimentera l'appétit des acheteurs en ligne, non seulement pour une plus grande variété de produits, mais aussi pour des produits plus chers en ligne. Cela permettra au e-commerce de représenter une part de plus en plus importante des dépenses effectuées par les consommateurs, dans le monde."

Livre Blanc, la recherche un sujet d'aujourd'hui et de demain

Source : emarketer.com

Vu dans cet article :