Les comportements des consommateurs online ont changé fondamentalement; les commandes en ligne au travers d’applications, les commandes en un clic, gagnent en popularité.  A cela s’ajoute l'émergence de nouvelles technologies comme l'IoT (l’Internet des Objets) ainsi qu’une réglementation sur la protection des données en constante évolution. Ces faits introduisent autant de nouveaux champs d'applications possibles pour les paiements mobiles, en forte augmentation, et annoncent pour 2018, une transformation sans précédent de cet écosystème.

La demande des consommateurs pour des datas mieux protégées, des paiements en ligne plus rapides, plus sûrs ainsi que des expériences mobiles de qualité seront pour l’année à venir, autant de challenges à relever que de grandes opportunités à saisir pour les commerçants.

1) Des datas mieux protégées

La très nette amélioration apportée par la puce EMV dans la sécurisation des transactions en point de vente physique a amené les fraudeurs, toujours plus inventifs, à se déplacer vers des canaux plus vulnérables comme le e-commerce et le m-commerce. Les différents scandales concernant la négligence de la protection de la vie privée des internautes, qui ont éclaté à travers le monde cette année, laissent à supposer que les données sensibles et confidentielles des consommateurs peuvent être consultées et exploitées de manière illicite par des pirates informatiques.

Dans un paysage de sécurisation des données online particulièrement complexe, les fournisseurs de services et les commerçants doivent donc être en mesure d’offrir des expériences de paiement perfectionnées, variées et surtout sécurisées. Non seulement le défi est plus grand que jamais mais les conséquences le sont également puisque le coût moyen consolidé d'une violation des données est de 4 millions de dollars et que celui-ci augmentera sans aucun doute lorsque le règlement général sur la protection des données (GDPR) entrera en vigueur en Europe à compter du 25 mai 2018.

La «tokenisation» : la norme essentielle pour relever les défis de sécurité du paiement mobile en 2018

La tokenisation est une technologie qui fait partie des récents développements en matière de services de paiement et qui est déjà largement utilisée pour protéger certaines méthodes de paiement en magasin. Elle consiste à substituer le numéro de carte bancaire d’un utilisateur par un jeton (un “token”) afin de rendre les transactions électroniques plus sûres et de limiter les préjudices subis en cas de faille de sécurité. Récemment, l'EMVCo, le consortium des grandes firmes bancaires, a fait évoluer le cadre de la  tokenisation pour étendre ces avantages au e-commerce, au niveau de la commande récurrente en un clic par exemple ou des systèmes de paiement intégrés. Il s’agit là d’une étape extrêmement importante dans la création d'un écosystème de paiement véritablement sécurisé.

Puisque les jetons sont uniques et limités dans leur utilisation à un périphérique, un commerçant, un type de transaction ou un domaine spécifique, la tokenisation permet aux commerçants de réagir et d'isoler les menaces émergentes, atténuant ainsi la fraude sur tous les canaux.

Compte tenu de ses avantages évidents, cette méthode de paiement deviendra de plus en plus importante. Et, parce que ses cas d'utilisation continuent de croître, l’émission et la gestion de token seront plus complexes. En 2018, les fournisseurs de services spécialisés auront donc un rôle essentiel à jouer dans l’accompagnement des commerçants.

2) Des paiements mobiles plus rapides et faciles à effectuer

De nos jours, alors que de plus en plus de personnes utilisent les services bancaires en ligne, via leur smartphone, de nombreux pays cherchent à mettre en place les paiements instantanés, où les fonds sont transférés en quelques secondes. Ceux-ci offrent une flexibilité et une commodité importantes aux banques et aux consommateurs.

Avec la Directive on Payment Services (PSD2), adoptée par le Parlement européen en 2015 et qui entrera en vigueur en janvier 2018, les paiements en temps réel seront favorisés et augmenteront donc de façon exponentielle.

Ces derniers présentent toutefois des défis majeurs pour les banques qui n'ont que quelques millisecondes pour évaluer les risques et identifier les activités suspectes potentielles. L'atténuation de la fraude est une considération clé pour les banques. Encore une fois, la tokenization a un rôle à jouer extrêmement important. En simplifiant les numéros de compte, les banques peuvent réduire considérablement le risque et l'impact de la fraude tout en soutenant le développement d'un cadre de paiements instantanés sûr et sécurisé.

3) Des portefeuilles numériques en pleine ascension

Les tentatives initiales entreprises par les commerçants concernant les portefeuilles numériques (appelés aussi "wallets") avaient donné des résultats mitigés. Certains projets de grande envergure comme le CurrentC (système de paiement sans contact, concurrent d’Apple Pay) n'ont pas réussi à s'imposer. Toutefois, le wallet est en train de connaître le succès.

Petit retour sur l’année 2017.

La commande et les paiements mobiles représentent 10% des ventes chez Starbucks aux États-Unis et Walmart Pay pourrait bientôt devenir la plate-forme de paiement mobile la plus utilisée du pays. Encouragés par ces résultats, différentes solutions de portefeuilles numériques ont fait leur apparition à travers le monde, telles que Tesco Pay au Royaume-Uni et Decat Pay en France. C'est une tendance qui sans aucun doute, va se poursuivre en 2018 et au-delà.

La demande croissante pour cette technologie témoigne des énormes avantages qu'elle peut offrir aux commerçants et à leurs clients. 51% des consommateurs souhaitent utiliser l'application d'un commerçant pour effectuer leurs achats plus rapidement dans un magasin physique. Les portefeuilles intégrant des technologies leur permettant simplement de scanner des articles avec leurs smartphones, de payer avec l'application et de sortir du magasin, suppriment complètement la frustration de faire la queue en caisse, d’autant plus que ces wallets peuvent prendre en charge diverses technologies de paiement, y compris NFC, QR Codes et Bluetooth pour un maximum de confort.

Plus que jamais, les portefeuilles numériques offrent aux commerçants la possibilité de se rapprocher de leurs clients. L'avenir du marketing consiste à tirer parti des solutions avancées d'intelligence artificielle pour offrir des interactions uniques et personnalisées aux consommateurs. En proposant une application de portefeuille numérique à leurs clients, les commerçants pourront rassembler des données et exploiter les tendances de consommation afin de leur proposer des expériences personnalisées.

Les commerçants peuvent également se servir des wallets comme d’une plateforme pour fournir à leurs clients des services à valeur ajoutée et ainsi renforcer la fidélité, stimuler les ventes et devancer la concurrence.

télécharger Guide Sensefuel Bien choisir son moteur de recherche e-commerce 2017/18

Source : mobilepaymentstoday.com

Pour aller plus loin :