septembre 01, 2018 trends

Les achats en ligne stimulent la demande d'espace de stockage

Subscribe to Email Updates

Le Royaume-Uni est le premier pays d’Europe en matière de e-commerce : 14,7 % de ses ventes s’effectuent sur la toile, loin devant l’Allemagne (9,7 %) ou la France (7,9 %). Selon les chiffres du groupe immobilier CBRE, la popularité des achats en ligne dans le pays a contribué à un doublement de la demande de stockage au cours des 10 dernières années.

Près de 71 millions de mètres carrés d'espace de stockage ont été loués ou achetés entre 2007 et mars 2018, soit l'équivalent de plus de 3 000 stades de Wembley.

Au cours de la dernière décennie, ce chiffre a été en hausse d'environ 35 millions de mètres carrés. Selon le CBRE, près de 60% de l’espace est désormais utilisé par les commerçants. Il y a dix ans, ils représentaient environ un tiers de l'espace.

Ne manquez pas notre article : Les plus grands e-commerçants au Royaume-Uni voient leurs ventes augmenter de 23%

"La demande a été sans précédent", a déclaré Andrew Marston, qui étudie la propriété industrielle et logistique au Royaume-Uni, chez CBRE. "La croissance est venue des commerçants en ligne, dont un certain nombre a rapidement développé ses réseaux de distribution." "Les enseignes de la distribution alimentaire à prix réduit telles que Lidl et Aldi ont également joué leur rôle", a-t-il ajouté.

De plus, l’espace de stockage pour la fabrication avancée et automatisée, en particulier dans la chaîne logistique automobile, a pris de l’ampleur.

"Le triangle d'or de la logistique"

Les Midlands de l’Est sont une région de l’Angleterre qui profite de cette opportunité. Les artères des principales autoroutes et liaisons ferroviaires traversent le Northamptonshire, le Leicestershire et le Derbyshire. En conséquence, elle se rebaptise le "triangle d'or de la logistique" .

La région représente un attrait majeur car les marchandises peuvent atteindre 90% de la population en Angleterre et au pays de Galles en quatre heures.

Marks & Spencer a lancé le coup d’envoi dans la région en 2014, avec un centre d’exécution d'une valeur de plus de 200 millions de livres sterling (environ 220 millions d’euros) à Castle Donington. Un peu plus au sud, Magna Park, près de Lutterworth, abrite Disney et Asda. Tesco possède un énorme centre d’opération au terminal international de fret ferroviaire de Daventry (le Dirft).

DHL Express a investi plus de 150 millions de livres sterling (plus de 165 millions d’euros) dans son site des East Midlands pour en faire son plus grand entrepôt au Royaume-Uni. Près de 900 personnes y travaillent chaque nuit pour traiter 190 000 paquets et colis, pour des entreprises internationales.

"Le rythme du changement est incroyable", a déclaré James Holmes, chief information officer de DHL UK & IE. "Il y a quelques années, nous n'aurions jamais vu d'expédition en ligne, alors qu’aujourd'hui, le commerce électronique représente 60% du volume total de notre activité. C'est ce que l'avenir nous réserve !".

Ne manquez pas notre article : Le e-commerce au Royaume-Uni a augmenté de 15,6 milliards d'euros en 2017

Une croissance phénoménale

La construction de 11 unités gigantesques à East Midlands Gateway est en cours et devrait accueillir des noms tels qu'Amazon, Shop Direct et Nestlé, et créer 7 000 nouveaux emplois. Sa localisation est largement due aux forces combinées des nouvelles lignes de transport de marchandises et à la réorientation de l'aéroport d'East Midlands, qui gère désormais autant de fret que de passagers. C'est le seul aéroport du pays en activité 24/7.

"Les vols de passagers ont tendance à se faire pendant la journée, puis la nuit, le site prend vraiment vie avec la cargaison", explique Karen Smart, directrice générale de l'aéroport d'East Midlands.

"Nous avons enregistré une croissance phénoménale, peut-être de 19 à 20 avions par heure, prenant en charge le fret à destination ou en provenance du pays, pour la livraison du lendemain. C'est idéal pour les affaires et pour la région."

Le corridor M62, dans le nord-ouest de l'Angleterre et l'aéroport de Glasgow Prestwick, en expansion pour soutenir les activités de distribution, constituent d'autres points chauds de stockage.

Ce boom est un véritable antidote à la morosité du "High Street", signalée dans les commerces de détail traditionnels, bien que certains puissent penser que les structures massives et grises qui bordent les routes ne remplaceront pas un centre-ville prospère.

Ne manquez pas notre article : 31% des acheteurs britanniques sont prêts à payer plus si l'expérience m-commerce s'améliore

Ce changement est toutefois largement dû aux consommateurs eux-mêmes, qui ont choisi de dépenser plus d’argent en ligne. Une vente au détail sur cinq est désormais réalisée à partir de téléphones ou d’ordinateurs - et cela ne devrait que croître.

télécharger Guide Sensefuel Bien choisir son moteur de recherche e-commerce 2017/18

Source : bbc.com

Pour aller plus loin :