Le e-commerce en Inde devrait atteindre 120 milliards de dollars en 2025

Publié le 20 juil. 2021 | 5 min de lecture

Malgré la pandémie de Covid-19, la croissance du e-commerce en Inde a fortement reculé en 2020. Mais les estimations pour cette année et les prévisions jusqu'en 2022 montrent une forte reprise, avant de se modérer à nouveau jusqu'en 2025.

Les données de GlobalData, société d'analyse et de données basée à Londres, indiquent que les ventes e-commerce augmenteront à un taux de croissance annuel composé (TCAC) d'un peu plus de 18% entre 2021 et 2025, pour atteindre 120,1 milliards de dollars (ou 8,8 billions de roupies indiennes).

Sur la base des valeurs de paiement par carte et des analyses du e-commerce de GlobalData, le canal du e-commerce suit désormais une trajectoire ascendante accélérée (voir le graphique ci-dessous). Les taux de croissance annuels ont chuté entre 2017 et 2020, de près de 30 % à un peu plus de 12 % l'an dernier. Cette année, la tendance sera à nouveau à la hausse, à environ 17 %, poussant le marché au-delà de la barre des 60 milliards de dollars, puis à plus de 20 % d'ici 2022. Ceci intervient à un moment où les dépenses générales de consommation sont en baisse, et où l'on observe un ralentissement économique.

Le rebond en forme de V qui s'amorce reflète peut-être l'impact profond que la pandémie de Covid-19 a eu en Inde cette année. Alors qu'en 2020, la vague d'infection était longue, mais de faible ampleur - le nombre de cas quotidiens n'a jamais dépassé 100 000 - cette année, le coronavirus a ravagé le sous-continent, et rapidement. Les nombre de cas quotidiens ont dépassé les 400 000 au plus fort début mai, et le nombre total de décès a récemment franchi les 400 000, bien que les décès quotidiens aient rapidement diminué tout au long du mois de juin.

Une attitude prudente favorise le e-commerce

L'augmentation rapide du nombre d’infections a pris le gouvernement Modi par surprise et de nombreuses incertitudes persistent désormais au sein de la population, en particulier dans certaines régions où les taux d'infection restent obstinément élevés. Cela a conduit à une approche plus prudente de toutes les activités impliquant des foules et des espaces clos très fréquentés.

e-commerce-inde-2025

Le e-commerce a été l'un des bénéficiaires de cette nouvelle prudence. "Les consommateurs méfiants préfèrent le canal en ligne pour leurs achats", a déclaré GlobalData dans un communiqué. Ravi Sharma, analyste en chef des services bancaires et des paiements de la société, ajoute :

« La pandémie de Covid-19 a accéléré la transition des consommateurs vers les paiements numériques sur la plupart des marchés, une tendance également observée en Inde. Avec les règles de distanciation sociale et la fermeture de nombreux magasins physiques, les acheteurs ont adopté les canaux en ligne même pour leurs achats quotidiens. »

Sur la plupart des marchés, le e-commerce transforme la façon dont les consommateurs font leurs achats et a suscité un regain d'intérêt pour tout ce qui est en ligne, entraînant de grandes acquisitions comme celle d'eBay Korea et à un doublement des partenariats comme celui de Farfetch en Chine.

En Inde, grâce à l'augmentation du taux de pénétration des smartphones (qui devrait passer de 42 % aujourd'hui à 51 % en 2025), à l'amélioration de la culture numérique des consommateurs et à l'impulsion numérique du gouvernement, les perspectives du e-commerce sont bonnes.

Au cours des deux dernières années, le nombre d'acheteurs en ligne a fortement augmenté dans les villes de niveau 2 et 3 en raison de l'amélioration de la pénétration d'Internet, de la sensibilisation accrue au e-commerce et de l'adoption des paiements sans espèces.

Selon un rapport sur les tendances du e-commerce publié par Unicommerce l'année dernière, plus des deux tiers de la demande des consommateurs en ligne en Inde proviennent des villes de niveau 2 et inférieur.

Alors que des secteurs tels que les voyages et l'hébergement continuent d'être touchés par les fermetures et les restrictions de voyage, le commerce de détail en ligne, notamment l'alimentaire, l'électronique et les soins de santé, a augmenté.

Les commerçants élargissent leurs options sur les plateformes de paiement

Selon GlobalData, les acteurs leaders du marché du e-commerce, tels que Flipkart, Amazon et BigBasket, ont enregistré une augmentation des commandes chaque mois depuis l'apparition du virus. Ils ont également élargi leurs options de paiement numérique afin d'élargir leur clientèle.

En juin, Flipkart, qui compte 300 millions de clients enregistrés, a introduit des paiements basés sur un QR code pour les envois avec paiement à la livraison. Le responsable du groupe fintech et paiements de la société, Ranjith Boyanapalli, déclare :

"Avec la technologie de paiement à la livraison, les clients ont l'esprit tranquille en ce qui concerne leurs paiements et peuvent en même temps faire leurs achats dans le confort et la sécurité de leur domicile."

Les solutions "Buy now, pay later" gagnent également en popularité en Inde. En avril 2020, Amazon a lancé Amazon Pay Later, qui compte désormais deux millions d'utilisateurs, permettant aux consommateurs de faire des achats et de payer par mensualités. Une foule d'autres entreprises comme ePayLater, LazyPay, Sezzle et Simpl proposent également des services de paiement.

Sharma a déclaré : "La crise du Covid-19 a accéléré le passage aux paiements numériques en Inde et a ouvert le e-commerce à un tout nouvel ensemble de consommateurs et de commerçants qui n'utilisaient pas le canal en ligne auparavant. La préférence croissante des consommateurs pour les achats en ligne, la prolifération des e-commerçants et l'émergence de nouveaux modes de paiement continueront de stimuler la croissance."

Unicommerce indique qu'une grande partie de ces gains en matière de e-commerce provient de ce qu'elle appelle "l'arrière-pays de l'Inde", au-delà des grandes métropoles. Les jeunes consommateurs indiens ambitieux des petites villes sont à l'origine de la plus forte croissance, notamment dans les villes de niveau 3 et au-delà.

E-book : la recherche, un sujet d'aujourd'hui et de demain

Source : forbes.com

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail