Subscribe to Email Updates

L’adoption de la recherche vocale par les consommateurs est en hausse constante et connaît, ces dernières années, un véritable essor partout dans le monde. Les interfaces vocales - présentes dans les smartphones, tablettes, ordinateurs, TV connectées mais aussi dans les enceintes connectées ou intelligentes de type Google Home et Amazon Echo - sont en train de changer en profondeur les habitudes, en particulier celles des consommateurs qui dictent de plus en plus de requêtes à leurs assistants numériques, sans avoir recours à un écran ou un clavier. Au lieu de quelques mots clés exprimés, c’est une phrase entière (plus longue et contextualisée) qui est énoncée.

L’arrivée du vocal bouscule les habitudes

Désormais la voix - méthode d’expression la plus ancienne et la plus naturelle - permet de répondre à des interrogations avec toujours plus de rapidité. Les utilisateurs sont passés de la “simple” commande vocale à un mode de conversation interactif et intelligent avec les objets connectés qui les entourent. Non seulement, ils posent des questions relatives à la météo, à un artiste, à des résultats sportifs, etc. mais ils leur demandent également “Où se trouve le restaurant indien le plus proche de la maison, qui prépare le meilleur poulet tandoori ?” Ou “Dans quel magasin puis-je trouver des pantalons bleus coupe boyfriend ?” Ou “combien coûte un billet d’avion Bruxelles-Hambourg si je veux voyager la semaine prochaine ?”

Les utilisateurs plébiscitent l'assistant vocal pour des requêtes du quotidien, bien qu'elles soient simples, elles permettent de gagner du temps et d'être multitâche.

Les enceintes connectées se sont démocratisées et participent grandement à l’émancipation de l’usage de la voix. Des signes forts démontrent que ce comportement est en croissance. Le marché a connu une croissance de près de 40% l’an dernier aux États-Unis. En mai 2018 il y en avait 55 millions, en janvier 2019 déjà plus de 66 millions. En décembre 2018, eMarketer a estimé que 27% des consommateurs américains feront leurs achats en utilisant des haut-parleurs intelligents en 2019. Et, en juillet 2019, le cabinet a augmenté cette estimation et indiqué l'accélération des comportements d'achat sur ces appareils.

Il ne s’agit là que du côté ”haut-parleur intelligent” de l'histoire de la recherche ! L'adoption du comportement d'achat via la voix étant significativement plus élevée chez les assistants des smartphones. Selon une étude récente de Microsoft Bing Ads, 40 % des répondants au sondage (2 000 consommateurs dans le monde) ont cherché à effectuer leurs achats par l'intermédiaire de leur assistant vocal sur leur téléphone. Cette étude révèle également que 54 % des utilisateurs pensent que les assistants numériques les aideront à effectuer des achats dans un délai de 5 ans.

Selon les analystes britanniques du cabinet Juniper Research, 8 milliards d’assistants vocaux seront utilisés dans le monde en 2023, avec un taux de croissance de 25.4% entre 2019 et 2023 ! 

Ainsi, les titans de l’Internet, très largement représentés par les GAFAM voient en la recherche vocale et conversationnelle une nouvelle façon d’orienter stratégiquement le search et le e-commerce. 

L'usage de la voix dans le e-commerce

Actuellement, côté e-commerce, on constate un très faible taux de recherches vocales externes consacrées aux produits. En d’autres termes, les assistants vocaux ont pour l’instant du mal à convaincre de leur utilité lors d’un parcours d’achat.

Les consommateurs français ne paraissent pas encore habitués à employer la recherche vocale pour des actions transactionnelles comme la réservation d’un taxi ou les achats en ligne… Seuls 19% des internautes français ont utilisé la recherche vocale en 2018 et seuls 13% des Français qui ne possèdent pas encore d’enceintes connectées disent vouloir s’équiper à terme. (chiffres We are social - Hootsuite Digital Report 2019)

Les produits de grande consommation sont les premiers à faire l’objet de commandes vocales sur des marketplaces comme Amazon, parce qu’ils sont connus des consommateurs qui les achètent fréquemment. C’est donc la connaissance du produit commandé qui est importante. 

Ces chiffres montrent bien que l’intégration des assistants vocaux à tous les équipements ne suffit pas et qu’un effort de pédagogie doit être fait pour mettre en évidence toute l’étendue des possibilités et des gains concernant l’expérience utilisateur.

Toutefois, les experts qui se sont penchés sur la question des achats à commande vocale s’accordent à dire qu’ils sont promis à un bel avenir. Gartner prévoit que 30% des sites visités en 2020 le seront par la voix et ComScore prévoit que la même année, 50% des recherches seront vocales. 

Faut-il inventer un parcours client 100% vocal ? 

Dans un contexte omnicanal et omni device, il y a maintenant deux possibilités d’effectuer une recherche : le texte et la voix. Ces deux moyens d’expression ne sont pas en concurrence. Au contraire, ils ne répondent pas aux mêmes besoins et sont tout à fait complémentaires. Sur un site marchand la recherche interne peut bénéficier du meilleur des deux mondes. 

Au coeur de ces parcours, il devient primordial de prendre en compte le non dit et le profil des consommateurs derrière chaque recherche afin d’être vraiment pertinent en apportant des réponses personnalisées et toujours plus concises. La recherche vocale devient alors incontournable dans la méthode de référencement naturel des marques.

Au vu de l’évolution du search et des nouvelles technologies à disposition, il convient d’anticiper cette nouvelle ère en optimisant les pages du site marchand avec une stratégie SEO “Vocal Friendly”.

Que peut-on attendre en 2019 de la voix dans la recherche e-commerce ?

MockUp-Recherche-VocaleTéléchargez notre nouvel e-book intitulé "La recherche vocale dans l'e-commerce : État des lieux et perspectives de cette révolution" pour obtenir un état de l'art chiffré et exhaustif du marché et comprendre quelles sont les clés de réussite pour implémenter la recherche vocale sur votre site e-commerce.

OBTENIR LE LIVRE BLANC "La recherche vocale dans l'e-commerce"