janvier 04, 2018 trends

[Infographie] Comment Amazon réalise ses milliards de dollars

Subscribe to Email Updates

Alors que certaines entreprises tentent de gagner leur place dans le secteur du e-commerce, Amazon garde une longueur d'avance. Implantée dans 15 pays, possédant un effectif de 341.000 personnes, la société représente une valeur marchande 427 milliards de dollars.

D'où provient exactement le revenu de ce géant du e-commerce ?

L'infographie de Sellbrite démontre clairement qu'Amazon préfère se concentrer sur la croissance plutôt que sur les bénéfices. Les ventes au détail représentent les deux tiers des revenus de l'entreprise (67%). Précurseur sur le marché des marketplaces, les ventes au détail pour un commerçant tiers arrivent en deuxième position et correspondent à 17% du chiffre d'affaires.

Selon l'infographie, le triomphe d'Amazon n'a pas encore atteint son apogée aux Etats-Unis. La société représente actuellement 37% du e-commerce et devrait atteindre les 50% d'ici 2021.

Bien que dominant dans le secteur du cloud, Amazon Web Services (AWS) ne représente que 9% du chiffre d'affaires total. AWS a atteint 12,2 milliards de dollars en 2016 alors que Google Cloud devrait atteindre 4,1 milliards de dollars et Microsoft Azure, 2,5 milliards de dollars.

Voyons ensemble, les principaux enseignements de l’étude réalisée par Sellbrite et n'hésitez pas à consultez l’infographie à la fin de l'article.

Parlons valeur marchande

  • Valeur marchande d’Amazon : 427 milliards
  • Valeur marchande des autres enseignes américaines majeures : Nordsrom : 7,4 milliards, Macy’s : 8,9 milliards, Kohl’s : 6,8 milliards, Best Buy : 14,9 milliards, JCPenney : 1,8 milliards, Target : 29,4 milliards, Sears : 1,2 milliards, Walmart : 221,1 milliards.
Chiffres Forbes, Octobre 2017

La domination d’Amazon devrait croître rapidement dans le secteur du e-commerce aux Etats-Unis

  • 2016: 34%
  • 2017: 37%
  • 2018: 41%
  • 2019: 45%
  • 2020: 47%
  • 2021: 50%

Pourquoi l’entreprise Amazon rencontre-t-elle ce franc succès ?

"Nous sommes enclins à penser sur le long terme et sommes prêts à être incompris pour longtemps." Ces propos de Jeff Bezos illustrent bien la volonté de l’entreprise de s’adapter et sa capacité à innover constamment.

Créée en 1994, Amazon.com est d’abord une société dédiée à la distribution spécialisée de livres. Très vite, l’entreprise décide de se diversifier pour vendre jeux vidéos, musique, ordinateurs portables, télévisions, vêtements, produits de beauté, bijoux, électroménager, etc..
Aujourd'hui, la société développe également des applications informatiques sur internet pour certains clients à travers l'une de ses filiales, Amazon Web Services (AWS), ainsi que des services de stockage de données à bas prix (Amazon Simple Storage Service), du cloud computing, du paiement (Amazon Flexible Payments Service...)

Le géant du e-commerce se concentre sur les clients

En 2017, l’entreprise a été classée n°1 concernant la réputation d’entreprise , par l’institut de sondage Harris Poll et n°1 de la satisfaction client par Index;

35% des revenus de l’entreprise proviennent d'achats effectués à partir des fonctionnalités «Produits fréquemment achetés ensemble» et «Les clients ayant acheté cet article ont également acheté...».

L’entreprise mise sur la croissance plutôt que sur les bénéfices

“You can work long, hard or smart, but at Amazon.com you can’t choose two out of three” Jeff Besos, CEO, Amazon

Ventes :

  • 2014 : 89 milliards de dollars
  • 2015 : 107 milliards de dollars
  • 2016 : 136 milliards de dollars

Dépenses opérationnelles :

  • 2014: 88,8 milliards de dollars
  • 2015: 104,8 milliards de dollars
  • 2016: 131,8 milliards de dollars

Bénéfices d’exploitation :

  • 2014: 178 millions de dollars
  • 2015: 2,2 milliards de dollars
  • 2016: 4,2 milliards de dollars

Répartition par secteurs du chiffre d’affaires réalisé :

9% pour amazon web services (AWS) - 7,9 milliards de dollars en 2015 et 12,2 milliards de dollars en 2016.

17% de ventes au détail pour un tiers - 16,1 milliards de dollars en 2015 et 23 milliards de dollars en 2016. En 2016, 40% des produits vendus sur la marketplace Amazon proviennent d’un tiers.

67% de vente de produits - 76,9 milliards de dollars en 2015 et 91,4 milliards de dollars en 2016.

5% avec Amazon Prime et autres abonnements - 4,5 milliards de dollars en 2015 et 6,4 milliards de dollars en 2016.

2% : Autre (services publicitaires, cartes de crédit co-brandées) - 1,7 milliards de dollars en 2015 et 3 milliards de dollars en 2016.

Quel chiffre d'affaires les vendeurs réalisent-t-ils en profitant de la marketplace Amazon ?

  • Pour 49 % d’entre eux : moins de $100K
  • Pour 36% d’entre eux : entre $100K et $1million
  • Pour 13% d’entre eux : entre $1million et $10 millions
  • Pour 2% d’entre eux : plus de $10 millions

Quels sont les catégories de produits vendues par les entreprises ?

  • Maison, jardin, cuisine : 18%
  • Jouets et jeux : 11%
  • Produits culturels (livres, musique) : 9%
  • Santé : 8%
  • Cosmétiques : 8%
  • Produits éléctroniques : 7%
  • Habillement : 7%
  • Sports, voyages et loisirs : 6%

Les principales préoccupations des vendeurs sur Amazon

  • 61%  craignent qu’Amazon ne leur retire leurs avantages,
  • 44% redoutent qu’Amazon se mette à vendre les mêmes produits,
  • 43% appréhendent de recevoir des avis négatifs de la part des clients.

A quoi s’engagent les vendeurs ?

Les vendeurs professionnels (plus de 40 produits par mois) : à payer un abonnement mensuel de 39,99 dollars et à verser de 10 à 15% de leurs transactions.

En Europe, les vendeurs paient 39 € (hors TVA) par mois pour bénéficier d’un outil leur permettant de créer et de gérer automatiquement leurs offres sur les Marketplaces européennes d’Amazon.

Les particuliers (moins de 40 produits par mois) : Les particuliers n’ont pas d’abonnement mensuel mais reversent à l’entreprise un pourcentage sur chaque vente effectuée. Il a d'abord des frais de 0,99 dollar aux Etats-Unis et de 0,75 centimes d’euros en Europe,  par article. Les frais de vente et de gestion varient selon la catégorie de l’article vendu.

Amazon: une position dominante, une vision à long terme

Constamment tournée vers l’avenir, Amazon cherche à développer des projets encore plus rentables. Son intérêt pour l'intelligence artificielle et les nouvelles technologies l’amène à réfléchir sur des sujets riches et variés comme l’acheminement de colis par drones ou par véhicules autonomes mais aussi sur le rôle des magasins de brick-and-mortar avec par exemple le rachat en 2017 de Whole Food, la chaîne de supermarchés américains bio pour 13,7 milliards de dollars .

L’année 2018 promet d’être brillante pour cette gigantesque entreprise !

Amazon-e-commerce.png

télécharger Guide Sensefuel Bien choisir son moteur de recherche e-commerce 2017/18
Source : techrepublic.com

Pour aller plus loin :