Subscribe to Email Updates

Le 29 novembre 2018, El Corte Inglés - la plus importante chaîne espagnole et européenne de grands magasins en termes de chiffre d'affaires - et le groupe chinois Alibaba ont conclu un accord de poids, aboutissant à une étroite coopération qui couvrira un ensemble de domaines stratégiques, notamment le cloud computing, la vente en ligne et hors ligne, la logistique et les paiements numériques. En s' alliant avec la plus grande chaîne espagnole de grands magasins, Alibaba passe à la vitesse supérieure en Europe, à la fois dans la sphère du e-commerce - son site marchand AliExpress jouit d'une popularité grandissante et d'un remarquable potentiel - et également dans la sphère du commerce physique.

 Les deux acteurs du commerce de détail ont signé une lettre d'intention qui verra leurs unités d'affaires et leurs filiales travailler sur différentes initiatives. Voir la vidéo.

Avec un chiffre d’affaires d’environ 16 milliards d'euros en 2017 (soit deux à trois fois plus que les groupes français Printemps et Galeries Lafayette réunis), le géant espagnol a bien l’intention d’exploiter les technologies d'Alibaba Cloud, comme le big-data analytics ainsi que les outils basés sur l'intelligence artificielle, afin d’offrir à ses clients des expériences plus personnalisées.

Ne manquez pas notre article : Alibaba annonce investir 15 milliards de dollars dans la R&D

Cet accord va permettre à l’enseigne espagnole de proposer ses produits "made in Spain" aux consommateurs en Chine, en ouvrant des magasins sur Tmall, la marketplace online B2C chinoise d'Alibaba et également sur AliExpress, afin de proposer son catalogue au monde entier.

De son côté, AliExpress explorera la possibilité d'installer des points de vente physiques dans les centres commerciaux El Corte Inglés "pour recréer des expériences de shopping uniques et attrayantes" à l'attention des acheteurs espagnols. Le 11 novembre dernier, le commerçant chinois a ouvert un pop-up store au sein d’El Corte Inglés de Madrid, lors du Singles Day, son festival shopping. 

Ne manquez pas notre article : Alibaba enregistre un record de 30 milliards de dollars pour sa journée des célibataires

Les deux sociétés évalueront également le potentiel d'une collaboration en matière de livraison et de chaînes d'approvisionnement, Alibaba puisant éventuellement dans l'expertise et les ressources logistiques d'El Corte Inglés en Espagne, et utilisant ses centres de distribution comme points de collecte pour les achats en ligne effectués sur AliExpress.

"Cet accord nous permettra de combiner les mondes off line et on line, afin d'offrir la meilleure expérience d'achat à nos clients. Ensemble, nous écrivons l'avenir et nous nous plaçons à la pointe du commerce et de la technologie ", a déclaré Victor del Pozo, PDG d'El Corte Inglés.

Ne manquez pas notre article : Comment le «New Retail» d'Alibaba change l'avenir du commerce en Chine et dans le monde

L’enseigne possède 94 grands magasins à travers le monde, en plus d'un vaste réseau d'hypermarchés, de magasins de proximité, d'opticiens et de magasins de bricolage, employant 92 000 personnes qui sont à l’écoute de plus de 700 millions de clients par an.

Ce nouvel accord prolongera également un partenariat précédent que les deux sociétés ont signé en mars dernier. El Corte Inglés s'est associé au fournisseur de services de paiement Alipay, détenu par Ant Financial, filiale d'Alibaba, pour offrir ce service dans ses grands magasins aux touristes chinois en Espagne. Aujourd'hui, les acheteurs chinois des magasins El Corte Inglés ont la même expérience d'achat en Europe qu'en Chine : ils peuvent payer leurs achats en scannant un code QR sur l'application mobile, sans avoir besoin d'argent comptant ou de cartes de crédit.

"Nous sommes convaincus que l'expertise et les compétences apportées par les deux sociétés généreront une valeur et des opportunités incroyables au fur et à mesure que la coopération prendra forme ", a déclaré Rodrigo Cipriani Foresio, directeur du développement commercial de Tmall en Europe et directeur général du groupe Alibaba en Italie, Espagne, Portugal et Grèce.

Cette année, l'Espagne a remplacé les États-Unis en tant que deuxième destination touristique la plus populaire au monde, derrière la France. Ella a attiré plus de 82 millions de visiteurs l'an dernier, dont 700 000 visiteurs chinois. L'organisation mondiale du tourisme de l'ONU prévoit que ce nombre atteindra 1 million d'ici 2020.

Observatoire-pratiques-recherche-e-commerce

Source : www.alizila.com

Vu dans cet article : 

Pour aller plus loin :