septembre 06, 2018 trends

[e-commerce] Les principaux empires se disputent la suprématie mondiale

Subscribe to Email Updates

À l'instar d'un jeu d'échec grandeur nature, le monde peut être considéré comme un champ de bataille sur lequel les empires du e-commerce se confrontent pour tenter de dominer le territoire. Une analyse récente a révélé que «l'Empire Amazon» s'étend sur 58 pays et comprend plus de 1,2 milliard de personnes, ce qui en fait le leader mondial du commerce en ligne.

Ne manquez pas notre article : [Infographie] Comment Amazon réalise ses milliards de dollars

Alibaba Group Holding Ltd., le géant chinois du commerce en ligne, n’est pas loin derrière, avec près de 1,1 milliard d’utilisateurs en ligne dans 15 pays.

Ne manquez pas notre article : Comment le «New Retail» d'Alibaba change l'avenir du commerce en Chine et dans le monde

Et, selon l’analyse de Website Builder Expert (WBE), aucune autre marketplace n’est à la hauteur d’Amazon.com Inc. (n°1 du Top 1000 2018 d’Internet Retailer).

WBE a rassemblé des données provenant de 174 pays et de 8 700 sites Web et a ensuite identifié la marketplace la plus visitée dans chaque pays pour les classer les unes par rapport aux autres. D'autres grands empires du commerce électronique, notamment Walmart Inc. (n°3), ne sont pas ressortis comme étant des sites de vente en ligne prisés dans les 174 pays étudiés par WBE. Cependant, eBay Inc., le site web de ventes aux enchères basé aux États-Unis, fait partie de la liste, bien que celui-ci ait été évincé dans son propre pays par Amazon. WBE a estimé qu’eBay était le marché en ligne le plus visité dans huit pays, y compris en Australie.

Le PDG d'EBay Inc., Devin Wenig, a déclaré qu'il souhaitait que le marché atteigne 500 millions d'utilisateurs actifs, soit près de trois fois plus que les 175 millions d'utilisateurs actuels. Il envisage de repositionner la société pour qu’elle devienne “LE site en ligne où les consommateurs peuvent trouver exactement l’article qu’ils recherchent”. Ce repositionnement comprend des projets visant à augmenter significativement les dépenses marketing au second semestre 2018 et ce, jusqu'en 2019.

Mais, même à ce niveau, l’empire d’eBay resterait petit, comparé aux leaders. L’analyse de WBE indique que la superficie combinée des 58 pays où est présent Amazon "le place juste derrière l’Empire britannique à son apogée en 1920". "La population en ligne d’Alibaba et sa superficie combinée la rendent un peu plus petite que la dynastie Qing en 1790".

Le troisième empire du commerce électronique est MercadoLibre, qui domine le Mexique et la majeure partie de l’Amérique du Sud. Selon le WBE, MercadoLibre "dépasse largement l’Empire espagnol à son apogée en 1810", en termes de superficie. Alors que l’Union soviétique a disparu depuis longtemps, Naspers domine la majeure partie de l’ancien territoire de l’URSS.

"Le commerce électronique se dirige vers un duel entre Amazon et Alibaba, qui dominent les deux plus grands marchés : la Chine et les Etats-Unis", explique Jessica Laporte, chercheur chez WBE. "La Chine va être un cas très intéressant à surveiller en raison de sa population colossale [et] du nombre croissant d'internautes."

Ne manquez pas notre article : [Infographie] Amazon vs. Alibaba: Qui gagne le combat du e-commerce ?

Le fait que des sociétés occidentales comme Amazon ne puissent pas y opérer, crée "une énorme opportunité pour Alibaba de faire obstacle à la domination totale d’Amazon", explique Jessica Laporte. "Mis à part la Chine, la présence d’Alibaba dans le reste de l’Asie de l’Est et du Sud-Est est énorme - bien qu’elle soit un peu plus discrète car elle opère sous plusieurs noms dans différents pays".

World-s-top-e-commerce-empires

Concernant l'avenir, Jessica Laporte s'attend à ce que l'Afrique devienne "le prochain champ de bataille du commerce électronique." Contrairement à d'autres régions du monde, plusieurs géants du commerce électronique se disputent la première place du continent, mais aucun ne domine à ce stade. Il sera donc très intéressant de voir l'évolution du marché au cours des prochaines années », explique-t-elle.

Ne manquez pas notre article : La croissance du e-commerce donne naissance à un consommateur digital africain sophistiqué

Dans six pays africains, le premier site de vente en ligne était Be Forward, un concessionnaire japonais de voitures d'occasion qui exporte des voitures à l'international. Cela suggère que «l’utilisation principale du commerce électronique dans ces pays est l’achat de voitures», indique l’analyse de WBE.

Sur la base de ses conclusions, le WBE a créé une carte mondiale des empires de marché du commerce électronique (voir ci-dessous).

World-s-top-e-commerce-empires-2

 

Observatoire-pratiques-recherche-e-commerce

Source : digitalcommerce360.com

Pour aller plus loin :

Crédit photo : unsplash