Le 28 Juin dernier, dans le cadre de la 6ème édition des Enjeux Ecommerce, la Fevad a publié l’édition 2017 de “Chiffres Clés”, un document sous forme de synthèse qui reprend les principaux indicateurs de l’évolution du e-commerce en France et en Europe, en 2016/2017Découvrez, au fil de cet article, les chiffres clés et les principaux éléments de compréhension de cette étude.

Le chiffre d’affaires du e-commerce français a atteint 72 milliards d’euros

la FEVAD indique que les ventes e-commerce aux particuliers a progressé de près de 15% sur un an, notamment de par un élargissement de l’offre et une hausse de la fréquence d’achat.  53 % des internautes ont acheté en ligne lors du dernier mois, un chiffre en progression de 6,4 points en un an (source : Médiamétrie). Cette progression des ventes profite également de l’accroissement des ventes sur mobile. Ainsi, le CA pour le e-commerce en France en 2016 a atteint de 72 milliards d’euros. 1,029 milliard de transactions en ligne ont été effectuées, soit une augmentation de 23% par rapport à 2015. Les opérations sur terminaux mobiles continuent d’augmenter fortement et représentent désormais 16% des achats, ce qui revient à 11,2 milliards d’euros.

FEVAD-chiffres-clés1.png

Plus de 80% des internautes français achètent sur internet

Dans l’hexagone, 36,6 millions de personnes réalisent leurs achats sur internet et 25% d’entre eux sont des mobinautes. Ce qui veut dire que 9,3 millions de Français ont déjà acheté un produit ou un service depuis leur mobile. Les parts de marché sont estimées à 44% pour le tourisme, 43% pour les produits culturels et 27% pour les textiles de maison. Viennent ensuite le secteur de la high-tech  high-tech (22%), l’électroménager (17%), l’habillement (16%) et les  Drive (5%).

FEVAD-chiffres-clés2.png

Cependant,  le montant moyen d’une transaction, estimé à 70 euros, continue de baisser et se rapproche tous les ans un peu plus du montant moyen des achats effectués sur les autres circuits du commerce. L’élargissement de l’offre, le développement de la concurrence, les nouvelles approches en matière logistique contribuent à accroître ce phénomène depuis 2 ans. En moyenne, 28 transactions sont effectuées par acheteur et par an.

Concernant les moyens de paiement, c’est la carte bancaire qui l’emporte dans 85% des cas. A propos de la livraison, on observe une multiplication des options, offrant toujours plus de services aux consommateurs (livraison à domicile : 85%, en point relais 85%, en magasin 36%, en consignes 11%). Notons que 460 millions de colis ont été livrés en 2016, une hausse de 14% par rapport à 2015.

Le e-commerce est un secteur très dynamique pour l’emploi en France

En 2017, plus de 206 000 sites marchands sont actifs en France et les perspectives de création de nouveaux postes restent très positives dans les prochains mois. 54% des sites leaders ont augmenté leurs effectifs en 2016 et 48% prévoient de le faire cette année. 17% des e-marchands TPE/PME ont embauché au moins une personne en 2016 et 26% prévoient le recrutement d’au moins un salarié en 2017.

Selon Médiamétrie, les 5 sites et applications e-commerce les plus visités en France sont : Amazon, Cdiscount, Fnac, Voyages SNCF et Vente-privée.

La répartition du Chiffre d’Affaires du marché reste très concentrée puisque l’essentiel de ce CA (84%) est réalisé sur 9000 sites, soit 4,5% des sites marchands.

FEVAD-chiffres-clés3.png

Les marketplaces et la consommation collaborative sont des tendances de plus en plus fortes au sein de l’activité e-commerce

Le volume d’affaires réalisé par l’intermédiaire de marketplaces représente 28 % du volume d’affaires total des sites qui les hébergent.

FEVAD-chiffres-clés4.png

La consommation collaborative se développe rapidement. 60% des e-acheteur français y ont recours pour réserver un hébergement auprès de particuliers (40%), pour le covoiturage (27%), pour les achats groupés directement aux producteurs (35%)

La complémentarité internet / magasin est de plus en plus présente à toutes les étapes de l’achat

29 % des e-acheteurs qui ont effectué le retrait d’une commande dans un point relais ou un magasin, en ont profité pour acheter d’autres produits dans ce point relais ou ce magasin

FEVAD-chiffres-clés5.png

Le e-commerce en Europe est de plus en plus cross-border

À l’échelle européenne, 84 % des particuliers européens utilisent internet et 55 % achètent sur internet.  En France, ils sont respectivement 88 % et 66 %.

Ils sont tous les ans plus nombreux à réaliser leurs achats en ligne et à l'international. En France, plus de 50% des sites e-commerce enregistrent des ventes à l’international.

FEVAD-chiffres-clés6.png

Le e-commerce BtoB pèse 18 % du montant total des ventes aux professionnels

Quatre secteurs se distinguent: les voyages et transports (53%), les fournitures de bureau (33%), le matériel informatique (30%) et les équipements médicaux (25%).

FEVAD-chiffres-clés7.png

En 2020, les transactions inter-entreprises pourraient constituer un quart des ventes totales. Sur les 18% actuels, 7% sont réalisés depuis un site e-commerce et 11% depuis une solution e-procurement.

télécharger enquête Toluna et Sensefuel 2016

Source: accédez à l'étude dans son intégralité

Pour aller plus loin:

1000-vues