Subscribe to Email Updates

Fin d’année dernière, Amazon aurait modifié les algorithmes qui optimisent son système de recherche de produits pour privilégier les produits offrant des marges de profit plus élevées, au détriment de ceux les plus vendus ou les plus pertinents pour les consommateurs. C’est ce que rapporte le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier.

Certaines divisions d’Amazon avaient également fait pression sur les ingénieurs de R&D pour qu’ils privilégient les produits "de marque de distributeur", bien que le rapport ne précise pas clairement si les changements ont fini par dynamiser ces produits.

Les employés qui ont travaillé sur le projet ont fait valoir qu'il n'était pas dans l'intérêt des clients que l'on leur suggère les produits d’Amazon en premier. De plus, les propres avocats d’Amazon ont réagi contre cette modification, affirmant que celle-ci pourrait attirer de plus en plus de contrôles de la part des autorités de réglementation antitrust. (source: Wall Street Journal).

Ne manquez pas notre article : Les marques propres d'Amazon : une tendance pour les commerçants ?

«Nous n'avons pas modifié les critères utilisés pour classer les résultats de recherche afin de privilégier la rentabilité. Lorsque nous testons de nouvelles fonctionnalités, y compris des fonctionnalités de recherche, nous examinons un certain nombre de paramètres, y compris la rentabilité à long terme, pour déterminer l'impact de ces nouvelles fonctionnalités sur l'expérience client et sur notre activité, comme le ferait tout magasin, mais nous ne prenons pas de décisions en fonction de cette métrique. Amazon conçoit son expérience de shopping et de découverte pour mettre en valeur les produits que les clients voudront, qu’il s’agisse de nos propres marques ou des produits proposés par nos entreprises partenaires », a déclaré un porte-parole à la chaîne américaine CNBC.

amazon-greve-2018

Le porte-parole a également indiqué que les ventes en ligne d’Amazon représentaient moins de 1% des ventes au détail mondiales et 4% des ventes au détail aux États-Unis, et que ses ventes de marques de distributeur ne représentaient que 1% du total des produits vendus sur son site.

Ne manquez pas notre article : [E-commerce États-Unis] EMarketer estime la part de marché d'Amazon à la baisse

Le rapport arrive alors qu'Amazon est actuellement confronté à des problèmes antitrust mis en avant par le groupe de surveillance de la concurrence de l'Union européenne, ainsi qu'aux États-Unis pour son activité sur le marché. La semaine dernière, dans le cadre d'une enquête antitrust plus large sur de grandes entreprises technologiques, les dirigeants du Comité de la magistrature de la Chambre des États-Unis ont demandé à Amazon de fournir des informations sur la manière dont ses propres produits sont intégrés dans son algorithme de recherche, ainsi que sur les données mises à la disposition des vendeurs sur la plate-forme.

Ne manquez pas notre article : [Amazon] Comment, quand et pourquoi le géant du e-commerce tombera

Lire le rapport complet du Wall Street Journal.

Nouvelle étude Sensefuel sur « La fonction de recherche sur les sites e-commerce de mode  »

Source : cnbc.com

Vu dans cet article :

Pour aller plus loin :