Alibaba : quid du groupe en 2022 ?

Publié le 19 juil. 2022 | 4 min de lecture

Le cours de l'action d'Alibaba a chuté d'environ deux tiers par rapport à son sommet à 317 dollars. Pour les investisseurs à contre-courant, le moment semble bien choisi pour s'intéresser à cette société technologique de premier plan.

Mais avant de commencer à faire le plein d'actions, il faut avoir une vision globale d'Alibaba pour comprendre les risques et les bénéfices potentiels.

Alibaba possède certaines des meilleures entreprises de Chine

Alibaba a été l'une des entreprises les plus performantes de Chine au cours des deux dernières décennies. Au cours de cette période, elle a construit la plus grande entreprise de e-commerce du pays et a développé des entreprises de pointe dans d'autres secteurs.

Le joyau de l'entreprise, le e-commerce (dirigé par Taobao et Tmall), a servi plus de 900 millions de clients au cours de l'exercice 2022 (qui s'est terminé le 31 mars 2022). Ce segment a généré 592,7 milliards de yuans (93,5 milliards de dollars) de revenus et a dégagé 182,1 milliards de yuans (28,7 milliards de dollars) de bénéfices ajustés avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA). Bien que le secteur du e-commerce soit très concurrentiel, l'avantage de la précocité et l'échelle énorme d'Alibaba créent une barrière massive que les acteurs existants et nouveaux doivent surmonter.

Le succès précoce d'Alibaba dans le secteur du e-commerce fournit les ingrédients nécessaires à une expansion horizontale dans des secteurs connexes tels que les technologies financières, la logistique, le cloud computing, etc. Prenons l'exemple de Ant Group (l'associé d'Alibaba dans le secteur des technologies financières). Il détient plus de 50 % de parts de marché dans le secteur des paiements en ligne en Chine et est leader dans d'autres domaines comme les prêts en ligne. Cainiao, la plateforme logistique d'Alibaba créée à l'origine pour servir les clients de Taobao et Tmall, est aujourd'hui un acteur majeur de la logistique en Chine et à l'étranger. En outre, Alibaba Cloud est un acteur dominant (37 % de part de marché) dans le secteur du cloud computing en Chine.

Mais ce n'est pas tout. Alibaba possède une entreprise de services aux consommateurs locaux, une plateforme vidéo en ligne, des entreprises de e-commerce à l'étranger et de nombreux investissements en phase de démarrage. Avec son activité phare de e-commerce, ces jeunes entreprises peuvent garder Alibaba occupé (en croissance) pour les années à venir.

Les derniers chiffres ont déçu

Si Alibaba possède indéniablement de nombreuses entreprises solides, ses derniers chiffres ont été décevants.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 9 % en glissement annuel au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2022, ce qui ramène le taux de croissance du chiffre d'affaires d'Alibaba pour l'ensemble de l'année à 19 %. L'entreprise technologique a toujours connu une croissance annuelle de plus de 30 % depuis son introduction en bourse. Le bénéfice ajusté avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) pour le trimestre a également diminué de 22 % en glissement annuel.

Deux facteurs sont à l'origine de cette faible performance. L'activité phare d'Alibaba en matière de e-commerce a dû faire face à une concurrence importante de la part d'acteurs plus jeunes comme Douying et Kuaishou. Parallèlement, ses entreprises plus jeunes ont enregistré une faible croissance trimestrielle. Alibaba Cloud, par exemple, n'a augmenté ses revenus que de 12 %. Le fait que ses entreprises internationales, telles que Lazada, aient été confrontées à d'énormes difficultés pour tenter de rattraper le leader Shopee (détenu par Sea Limited) en Asie du Sud-Est n'a pas aidé non plus.

Malgré ses récents déboires, les investisseurs espèrent qu'Alibaba pourra retrouver sa gloire passée. Après tout, elle dispose encore d'activités génératrices de trésorerie - Tmall et Taobao - qui peuvent continuer à financer des investissements dans d'autres segments (tels que Cainiao et Alibaba Cloud). Toutefois, ces investisseurs devront attendre patiemment ce retournement de situation, car les analystes prévoient que la croissance du chiffre d'affaires de l'exercice 2023 sera encore plus faible que celle de l'exercice 2022, avec seulement 7,3 %.

Ne manquez pas notre article : Alibaba cherche à étendre sa filiale sud-asiatique Lazada à l'Europe

L'action pourrait rester bon marché pendant un certain temps

Alibaba se négocie à une valorisation attrayante. À environ 102 dollars par action, la société se négocie à 2,1 fois les ventes. Au cours des cinq dernières années, son ratio cours/ventes a été en moyenne de 8,4 et a dépassé 18 en 2017. En outre, le cours actuel de l'action est à peine 50 % plus élevé que le prix d'introduction en bourse de 68 dollars, alors que l'activité sous-jacente a été multipliée par plus de dix depuis ses débuts sur le marché américain.

Les chasseurs de bonnes affaires trouveront probablement l'action d'Alibaba bon marché, mais voici le problème : il n'y a aucune garantie que la valorisation d'Alibaba revienne à ses niveaux historiques. Au contraire, nous pouvons affirmer que l'action restera bon marché pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, les effets négatifs de la répression du gouvernement chinois à l'encontre des entreprises technologiques persisteront pendant un certain temps. Et comme toutes les entreprises chinoises cotées aux États-Unis, Alibaba risque d'être radiée de la cote aux États-Unis si elle ne satisfait pas aux exigences d'audit fixées par la SEC (l'organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers). Et au milieu de ces défis, le ralentissement de la croissance du conglomérat technologique crée un autre niveau d'incertitude pour les investisseurs.

Ne manquez pas notre article : Alibaba pèsera-t-il plus qu'Amazon en 2030 ?

En bref, la valorisation d'Alibaba pourrait rester bon marché jusqu'à ce que les investisseurs se sentent à nouveau à l'aise avec les actions chinoises ou que la croissance commence à s'accélérer. Avec autant de pessimisme autour de l'entreprise, cela pourrait prendre des mois, voire des années, pour se matérialiser.

Les investisseurs devront faire preuve de beaucoup de patience.New call-to-actionCrédit photo : Shutterstock

Source : fool.com

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail