Nos écrans deviennent de plus en plus petits, nos appareils mobiles, de plus en plus intelligents et l'industrie du e-commerce ne fait que progresser. Selon les estimations d'eMarketer, plus d'un tiers des achats effectués proviendra des appareils mobiles d’ici la fin de l’année aux États-Unis.

Les données de comScore montrent également que le m-commerce éclipse toute autre forme de e-commerce aux États-Unis, avec une croissance trois fois supérieure à celle du commerce effectué depuis un desktop.

etats-unis-e-commerce.jpg

 

Selon les données fournies par BigCommerce, le spécialiste de la création de sites e-commerce, les commandes mobiles des 50 000 sites, créés avec sa solution, ont augmenté de 30% d'une année sur l'autre (de 2015 à 2016). Il y a cinq ans, les ventes depuis un téléphone portable stagnait à 10% alors qu’aujourd’hui, elles représentent plus du tiers des achats effectués sur les sites des clients de BigCommerce.

Au cours des dernières années, BigCommerce s’est consacré à déployer des fonctionnalités compatibles avec les mobiles ainsi qu’une large gamme de thèmes customisables et responsive design. L'entreprise propose également l’intégration de portefeuilles mobiles comme PayPal One Touch, Apple Pay et Amazon Pay.

Le site web d’information américain Business Insider estime que la part des revenus du e-commerce, acquis grâce aux mobiles continuera de grandir dans les années à venir, jusqu’à atteindre 45% du marché total du e-commerce aux États-Unis d'ici 2020.

etats-unis-e-commerce-2.png

Ces chiffres reflètent parfaitement la façon dont les consommateurs modernes, de plus en plus dépendants à leurs appareils mobiles, effectuent leurs achats. Le e-commerce est en train de devenir mobile-first. Par conséquent, les commerçants, les développeurs et les spécialistes du marketing en ligne doivent être en veille permanente pour répondre aux besoins des consommateurs et faciliter le processus d’achat sur mobile.

Commençons par explorer les cinq grandes tendances qui sont en train de modifier la manière dont sont effectués les achats sur smartphones.

1) Des chatbots intelligents et Messenger pour être en contact avec ses mobinautes

Des noms comme Starbucks, H&M et Nordstrom en disent beaucoup sur le nombre de leaders de l'industrie qui parient sur les chatbots. Et, selon eMarketer, la majorité des utilisateurs de médias sociaux préfèrent l’application Messenger (54,4%) aux e-mails, aux appels téléphoniques ou encore au chat en ligne traditionnel pour entrer en contact avec les marques. Aujourd’hui, les chatbots issus de l’intelligence artificielle sont capables:

  • d’atteindre les clients et de répondre à leurs demandes en temps réel,
  • d’en apprendre davantage sur les clients pour personnaliser leur expérience d'achat en fonction de leurs réponses,
  • d'échanger avec les clients sans exiger qu'ils installent une quelconque application puisque les chatbots s'intègrent à Messenger, Skype, Telegram et Kik par exemple.

La popularité des produits issus de l'intelligence artificielle comme Amazon Echo (assistant personnel à commande vocale) montrent à quel point les consommateurs sont devenus très à l'aise avec ces nouveaux concepts technologiques qui les accompagnent dans leurs achats.

2) La révolution de la réalité augmentée

L'évolution des applications de réalité augmentée, liées au e-commerce continue de progresser bien que la technologie en soit encore à son stade initial.

Prenons le cas de l’application du site de décoration Houzz qui permet aux mobinautes de placer virtuellement des éléments de décoration dans leur intérieur afin de voir si ces derniers s’adaptent à la pièce en question.

etats-unis-e-commerce-3.jpg

De même, l'application Virtual Artist de Sephora permet aux clientes d’essayer virtuellement des milliers de produits.

etats-unis-m-commerce-4.png

Selon un rapport récent de Retail Perceptions (fournisseur de solutions pour le commerce), la percée de la réalité augmentée est basée sur les besoins et les attentes des consommateurs. Le rapport note que:

  • 40% des consommateurs sont disposés à dépenser plus d'argent pour un produit s'ils pouvaient l'expérimenter à travers la réalité augmentée,
  • 61% des acheteurs préfèrent les marques qui leur propose des solutions enrichies par la réalité augmentée,
  • 71% des personnes seraient plus fidèles à une marque si celle-ci leur offrait des solutions de réalité augmentée.

Tout comme pour les chatbots, il est facile de contester ces applications et de les qualifier de gadgets. Cependant, compte tenu de la popularité insolite et de la nature interactive des applications de réalité augmentée (pensez à Pokemon Go), elles seront certainement un moyen non négligeable d’optimiser la conversion sur votre site mobile marchand !

3) L'avenir des paiements mobiles en un clic

Bien qu’Amazon ait actuellement le monopole des paiements mobiles en un clic grâce à son brevet, des acteurs tels que Google et Apple se préparent à offrir leurs propres solutions, puisque le brevet d’Amazon arrivera à échéance en Septembre 2017.

La capacité de concentrer de nombreuses informations dans un seul clic et permettre ainsi aux clients de ne pas fournir les mêmes renseignements à chaque achat a été la pierre angulaire du succès d’Amazon.

Bien qu’il faille attendre de voir ce que ces autres acteurs proposent pour démocratiser le processus de paiement en un clic, il est intéressant de penser que l'augmentation de cette tendance pourrait contribuer au phénomène d’achat impulsif via le mobile. En levant les barrières entre les acheteurs et les produits, les occasions d'abandonner une transaction ou de changer d'avis s’amenuisent. Ceci traduit de belles perspectives pour les e-marchands et leurs sites mobiles.

New Call-to-action

4) Le développement des solutions d’automatisation du marketing et de la vente

Le marketing automation et le e-commerce ont toujours été de pair. Aujourd’hui, il existe de nombreux outils d'automatisation, spécialement conçus pour le commerce électronique et capables de gérer les aspects essentiels du marketing et de la vente de manière automatisée. L'email marketing et les réseaux sociaux sont de formidables opportunités pour le m-commerce. Étant donné que chaque individu passe en moyenne cinq heures par jour sur son smartphones et que l’email est devenu un canal de plus en plus mobile, les commerçants doivent absolument profiter de cette opportunité s'ils veulent maximiser leurs dépenses marketing.

etats-unis-m-commerce-5.png

 

5) L’augmentation des applications storefront

Ce n'est pas un secret: les consommateurs modernes sont accros à leurs appareils mobiles. Ils passent la majeure partie de leur temps à consulter toute sorte d'applications, que ce soit dans le domaine des médias sociaux, des tchats ou, vous l'aurez deviné, du e-commerce.

Bien que l’on puisse encore discuter des avantages et des inconvénients des applications dédiées au e-commerce, il ne faut pas nier l’intérêt qu’elles présentent pour les marques au moment de suivre, d'authentifier et d'atteindre des clients ou des prospects via les notifications. En outre, proposer une application permet d’offrir aux consommateurs une expérience plus personnalisée et sortant de l'ordinaire !

C'est pourquoi les plateformes telles que Shopgate sont très utiles car elles permettent aux commerçants de créer facilement leurs propres applications mobiles. Cela peut aider à gérer efficacement la fidélisation de la clientèle, grâce à des notifications push personnalisables, une interface bien conçue et une excellente expérience utilisateur globale.

Ceci étant dit, d’autres données fournies par BigCommerce indiquent que les achats depuis desktop sont en moyenne 50% plus élevés que ceux effectués depuis mobiles. En conséquence, il est absolument crucial pour les e-commerçants d'avoir une présence omni-canal.

télécharger enquête Toluna et Sensefuel 2016

Source: thenextweb.com

Pour aller plus loin: