novembre 15, 2018 trends

[e-commerce] 15% des acheteurs britanniques achètent chaque semaine à l'étranger

Subscribe to Email Updates

Whistl, l’entreprise de distribution postale établie au Royaume-Uni, a sondé 2 000 britanniques pour savoir si ces derniers dépensaient leur argent dans des achats e-commerce à l'étranger. Sans plus attendre, voici les résultats de cette étude !

Whistl1Plus d'un tiers (34%) des Britanniques achètent régulièrement des produits en ligne à l'étranger

Des achats réfléchis

Parce que la connectivité mobile devient de plus en plus accessible et qu'il est de plus en plus facile de choisir ce que l'on veut en exerçant une simple pression sur un bouton, les achats en ligne sont maintenant plus populaires que jamais. Les Britanniques tirent le meilleur parti de cette technologie, avec plus d'un tiers (34%) achetant régulièrement des produits provenant d'autres pays et 15% d'entre-eux achetant à l'étranger de façon hebdomadaire.

Ne manquez pas notre article : 31% des acheteurs britanniques sont prêts à payer plus si l'expérience m-commerce s'améliore

Quels sont les Britanniques qui pratiquent le plus le shopping à l'étranger ?

Whistl a constaté que ce sont les hommes qui sont le plus susceptibles d'acheter chez un commerçant à l'étranger. En effet, 79% des hommes interrogés ont déclaré avoir acheté un produit dans un autre pays au cours de l'année écoulée, contre 66% des femmes, et plus d'un tiers d'entre eux achètent des produits à l'étranger au moins une fois par mois.

Ne manquez pas notre article : [e-commerce] Quid des achats transfrontaliers en Europe, en 2018 ?

D’où viennent-ils ?

En plus du fait que les hommes soient plus enclins à faire leurs achats à l'étranger, Whistl a également remarqué que Belfast est la ville la plus aventureuse en matière de shopping en ligne. Plus de la moitié des habitants de la capitale de l'Irlande du Nord disent acheter des produits provenant de l'étranger au moins une fois par mois. A Liverpool, c'est une toute autre histoire ! Plus d'un quart des acheteurs disent qu'ils n'ont jamais rien acheté en ligne, à l'étranger.

En étudiant l'âge des personnes qui ont acheté à l'extérieur du Royaume-Uni, Whistl a également extrait quelques résultats intéressants. Plus de la moitié des 25 à 34 ans font leurs achats chez des commerçants étrangers au moins une fois par mois, et 1 sur 10 le font quotidiennement. C'est logique car, lorsqu'il s'agit d'acheter en ligne, les millenials sont de plus en plus technophiles.

Whistl2Les 25-34 ans sont 1 sur 10 à acheter quotidiennement chez un commerçant à l'étranger

Quelques facteurs importants

Un chiffre impressionnant : 43% des Britanniques font régulièrement leurs achats chez les commerçants chinois. Parmi les cinq principaux sites internationaux qui sont devenus des noms incontournables pour les consommateurs au Royaume-Uni, AliExpress et DealeXtreme en Chine arrivent en tête de liste, suivis de Borderfree, Macy's et Newegg aux États-Unis.

Les raisons d'acheter sur des sites e-commerce, en dehors du Royaume-Uni, sont variées. L'une des raisons les plus importantes est la volonté d’être à la pointe des tendances internationales de la mode, avec près d'un tiers des Britanniques qui effectuent leurs achats de prêt à porter dans d'autres pays.

Un autre motif étant la volonté de se procurer les produits en avant première, avant leur date de sortie au Royaume-Uni. Whistl a constaté que les hommes sont deux fois plus susceptibles de faire leurs achats chez un commerçant étranger pour se procurer les jeux et la musique les plus récents.

Whistl3

Les hommes sont plus de deux fois plus susceptibles d'acheter chez un commerçant à l'étranger afin de se procurer un produit plus tôt que lors de sa sortie au Royaume-Uni (19% contre 8%).

Lorsqu'ils achètent en ligne, plus de la moitié des Britanniques (55 %) disent que le prix est le facteur le plus important, suivis de 20 % qui affirment que la livraison gratuite ou à faible coût est l'un des principaux avantages recherchés. Ainsi, où que vous soyez dans le monde, si vous vendez à des prix compétitifs et que vous offrez d'excellentes options de livraison, vous pouvez devenir populaire auprès des acheteurs britanniques !

Whistl4Problèmes qui dissuadent les Britanniques d'acheter auprès de détaillants étrangers : 28 % des délais de livraison prolongés, 21 % l'absence de reconnaissance de la marque, 20 % les coûts d'importation, 11 % le paiement en devises étrangères

Les Britanniques sont des acheteurs prudents

Alors que beaucoup de Britanniques apprécient acheter en ligne, sur des sites e-commerce du monde entier, certains acheteurs plus prudents hésitent encore un peu à franchir le pas. Ils prétendent que le manque de notoriété de la marque (21 %) est une raison majeure de ne pas appuyer sur le bouton “achat”. Les coûts d'importation, le paiement en devises étrangères et les délais de livraison prolongés figurent également parmi les principaux points qui découragent ces acheteurs potentiels.

En fait, l'allongement des délais de livraison est le principal problème pour les femmes. Un peu moins d'un tiers d'entre elles (31 %) sont dissuadées d'acheter chez les commerçants établis à l'étranger pour cette raison précise. A Sheffield, la moitié des personnes interrogées ont déclaré que le fait de ne pas connaître suffisamment la réputation du commerçant était le principal facteur qui les empêchait de faire leurs achats en ligne sur des sites étrangers.

télécharger Guide Sensefuel Bien choisir son moteur de recherche e-commerce 2017/18

Source : whistl.co.uk

Pour aller plus loin :