Un cinquième des ventes d'Hugo Boss désormais en ligne - et cette proportion devrait atteindre 30 % d'ici 2025

Publié le 11 mars 2022 | 3 min de lecture

Hugo Boss déclare que 20 % de ses ventes ont été réalisées en ligne au cours de son dernier exercice financier - et que l’enseigne de mode continuera à investir dans le numérique et dans ses magasins, car elle vise des ventes record cette année. La marque de vêtements haut de gamme s'attend désormais à ce que le e-commerce représente entre 25 % et 30 % des ventes du groupe d'ici 2025.

La marque investit dans le numérique par le biais de son programme Claim5, qui prévoit une intensification du marketing en mettant l'accent sur les médias sociaux, les événements et les collaborations. Elle investit également dans la mise en place du numérique au cœur de son modèle commercial, tout en introduisant un nouveau concept de magasin qui sera étendu à plus de 100 sites au cours de l'année, y compris son premier magasin phare sur Oxford Street à Londres au deuxième trimestre.  

Cette mise à jour est intervenue alors qu’Hugo Boss a annoncé un chiffre d'affaires de 2,8 milliards d'euros (2,35 milliards de livres sterling) en 2021, soit 43 % de plus que l'année précédente, 20 % des ventes étant réalisées en ligne. Le bénéfice avant intérêts et impôts est passé à 228 millions d'euros (191 millions de livres sterling) - contre une perte de 236 millions d'euros (198 millions de livres sterling) l'année précédente. En 2022, elle s'attend à voir ses bénéfices augmenter de 10 à 25 %, car elle compense les investissements dans sa stratégie Claim 5 par des gains d'efficacité

Ne manquez pas notre article : Burberry trouve de nouvelles façons d'interagir avec ses clients en ligne et en magasin 

Daniel Grieder, directeur général de Hugo Boss, affirme que la marque a fait un retour en force en 2021 :

"Dès son lancement, notre stratégie de croissance a alimenté la dynamique de la marque dans le monde entier. Le rafraîchissement très réussi de la marque et les investissements en cours renforceront encore la pertinence de Boss et Hugo dans l'année en cours. Nous avons tout ce qu'il faut pour atteindre des ventes record en 2022. En tant qu'équipe, nous ferons un grand pas vers notre objectif de devenir l'une des 100 premières marques mondiales." 

Louise Deglise-Favre, analyste de l'habillement chez GlobalData, déclare : 

"L'accent mis par Hugo Boss sur sa proposition numérique a porté ses fruits, puisque ses ventes numériques totales ajustées en fonction de la devise ont augmenté de 55 % par rapport à l'année précédente, et de 85 % par rapport à l'année 2019, représentant 20 % des ventes totales du groupe. Bien que cela soit encore faible par rapport à la pénétration en ligne du marché de l'habillement dans des pays clés tels que le Royaume-Uni (47,4 %) et l'Allemagne (35,1 %) en 2021, Hugo Boss est bien positionné pour atteindre son objectif de voir le numérique représenter 25 à 30 % des ventes totales d'ici 2025."

"En continuant à se concentrer sur un contenu marketing numérique percutant mettant en scène des célébrités pertinentes pour les jeunes générations, et sur des fonctionnalités conviviales sur son site Web, telles que des recommandations de produits personnalisées, elle s'assurera d'atteindre, et potentiellement de dépasser, cet objectif."

La marque de vêtements pour hommes a maintenant suspendu ses ventes en ligne et en magasin en Russie, compte tenu de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Elle précise que les ventes dans ce pays et en Ukraine ont représenté 3 % de son chiffre d'affaires au cours de son dernier exercice financier et qu'elle continuera à soutenir tous ses employés qui ont été affectés. Pour l'instant, il est difficile d'évaluer les implications d'une éventuelle escalade de la guerre en Ukraine sur la croissance économique et sectorielle globale.

Ne manquez pas notre article : États-Unis : Pourquoi Levi's ouvre 100 nouveaux magasins alors que le boom des ventes en ligne ne cesse de croître

Daniel Grieder déclare : 

"Chez Hugo Boss, nous sommes infiniment préoccupés par la terrible situation en Ukraine. Notre plus profonde empathie et nos pensées vont aux millions de personnes touchées par la guerre et souffrant de cette crise humanitaire. Pour aider les personnes dans le besoin, nous soutenons la Croix-Rouge allemande et d'autres institutions, solidaires de tous ceux qui appellent à la paix. Nous continuerons à suivre la situation de très près et adapterons nos mesures et notre soutien financier en conséquence."

New call-to-action

Source : internetretailing.net

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail