février 14, 2020 Key Figures

Transfo numérique : les ventes e-commerce d'Unilever représentent 6% en 2019

Subscribe to Email Updates

Unilever a révélé l'impact positif des efforts de transformation numérique de l'entreprise de biens de consommation.

Unilever a vendu pour 3,12 milliards d'euros de marchandises par le biais des canaux de e-commerce en 2019, soit 6% du total des ventes. À titre de comparaison, les ventes totales d'Unilever ont atteint 52 milliards d'euros l'année dernière.

La société mondiale de biens de consommation a récemment annoncé la nomination de Conny Braams au poste de directrice marketing et numérique. Cette dernière, qui travaille pour la société depuis 30 ans, est responsable des initiatives de transformation numérique d'Unilever.

L’entreprise a déclaré que son investissement dans la marque et le marketing avait augmenté de 70 millions d'euros en 2019. L'un de ses principaux domaines d'intervention étant le numérique.

“Nous avons réalisé des économies dans nos dépenses de marketing en investissant dans de nouveaux outils et capacités numériques et en suivant l'efficacité de nos dépenses. Ces mesures nous permettent de continuer à investir dans nos marques principales tout en réalisant des gains de productivité", a déclaré le directeur financier, Graeme Pitkethly.

Unilever a construit 38 hubs numériques et 38 U-Studios, ce qui est 30% moins cher que d'acheter ce service à l'extérieur.

Ne manquez pas notre article : Transformation digitale: Développez votre goût du risque pour rester en tête de la course

Unilever en 2018

En 2018, grâce à ses investissements dans les outils numériques, les ventes en ligne d'Unilever ont augmenté de 47 %, devançant le marché mondial du e-commerce.

La société a déclaré avoir moins de dépendance vis-à-vis des grandes surfaces, le e-commerce augmentant de 13% dans le monde, stimulé par des modèles et des plateformes de vente directe aux consommateurs tels qu'Amazon et Alibaba. Le marché se polarise entre les canaux spécialisés et les discounters et les magasins de proximité, créant à la fois des risques et des opportunités pour les entreprises de produits de grande consommation.

L’entreprise sert les consommateurs par le biais 10 canaux : hyper et supermarchés, e-commerce, hors domicile, pharmacies, petits magasins, discounters, Food Solutions, Unilever International, canal de prestige et commerce de détail mondial. Elle dessert environ 26 millions de magasins de détail et couvre 8 millions directement et 18 millions indirectement via le commerce de gros et le cash & carry.

Unilever est le moteur du commerce électronique B2C et B2B dans 30 principaux marchés. Son objectif est de bâtir un modèle commercial e-commerce équilibré,  qui se développe à travers les commerçants en ligne, les ventes en ligne de bricks and mortar et les entreprises de vente directe aux consommateurs.

Unilever utilise des données pour se connecter directement à un milliard de consommateurs. L'entreprise a déjà automatisé plus de 700 processus, ce qui permet de gagner du temps et de réduire les coûts de ses opérations. Désormais, elle se concentre sur la mise à niveau numérique de ses propres employés par le biais de programmes de formation internes.

La firme dispose de 30 plateformes qui alimentent les entreprises en technologies numériques. L'équipe Enterprise & Technology Solutions de l'entreprise fournit un Unilever technologiquement performant pour l'avenir, tout en garantissant que les processus et les activités sont partagés et étendus à l'ensemble de l'entreprise.

Unilever a commencé à utiliser l'IA, le machine learning et les technologies liées à la voix pour offrir des expériences personnalisées et immersives aux plateformes grand public telles que les sites web Recipedia et Cleanipedia.

New call-to-action

Source : infotechlead.com

Vu dans cet article :

Pour aller plus loin :