Quelles sont les tendances qui façonnent le e-commerce aujourd'hui ?

Publié le 3 août 2017 | 5 min de lecture

Amazon a été fondée il y a 23 ans pour répondre aux besoins des consommateurs online. Depuis, le monde du e-commerce a fait beaucoup de chemin ! Aujourd'hui, on parle de livraison par drone, de recommandation morphologique, de paiement par reconnaissance faciale, etc.

Compte tenu des nombreuses innovations dans le secteur, l’avenir du e-commerce semble radieux!

Les résultats économiques très satisfaisants le prouvent - le chiffre d'affaires mondial de l'e-commerce s'est élevé à 1 915 milliards de dollars en 2016 (source eMarketer) - et incitent les nouveaux entrepreneurs à sortir de leur zone de confort pour créer la différence et réussir sur le web. Les e-commerçants ne peuvent effectivement plus se permettre de suivre un chemin traditionnel s’ils ne veulent pas être évincé de la course.

Voici dans cet article, quatre tendances qui caractérisent le e-commerce actuel et à venir et que les commerçant doivent prendre en considération.

Le nombre de consommateurs online va continuer d’augmenter considérablement dans le monde

La population mondiale est plus connectée que jamais et selon le rapport publié par l’agence d’analyse marketing américaine eMarketer, il y aura plus de 2 milliards de consommateurs online en 2019, contre 1,46 milliard en 2015. Ces chiffres démontrent la vitesse à laquelle l'industrie du e-commerce grandit d’année en année.

Le e-commerce sur mobile va dépasser le e-commerce sur desktop

Le nombre de possesseurs de smartphones s’est fortement accru dans le monde. Les internautes utilisent de plus en plus leurs téléphones mobiles pour faire des recherches en ligne et effectuer leurs achats. Cette tendance devrait concerner 45% de l’ensemble des transactions e-commerce d'ici 2020Le m-commerce est en forte progression et dépassera à terme le e-commerce basé sur le desktop. 

De plus en plus de détenteurs de smartphones et tablettes se disent prêts à acheter via une application mobile. Pour surfer sur la tendance et capter les internautes, de nombreuses entreprises commencent à explorer ce potentiel, soit en développant leurs propres applications, soit en étant présentes sur des plateformes comme par exemple Instagram, Snapchat, Pinterest pour faire des recommandations de produits à leurs clients, promouvoir ou vendre un article.

L’impression 3D au service du e-commerce, la perspective d’un marché à fort potentiel

Dans les années 80, personne ne pensait qu’il serait possible, au cours des vingts années suivantes, d'acheter des articles en ligne. En réalité, les dix premières années du 21ème siècle ont connu une croissance fulgurante des ventes e-commerce et il y a de fortes chances pour que l’impression 3D devienne, dans un avenir proche, ce que les achats en ligne représentent à l’heure actuelle.

Au-delà de l’aspect gadget, les perspectives sont multiples et pourraient avoir un impact sur bien des industries: l’automobile, l’aéronautique, l’habillement, l’agroalimentaire, etc. Les experts estiment que l’impression 3D va jouer un rôle très important dans le domaine du e-commerce.

C’est dans ce sens qu’Amazon s’est associé avec la start-up française Sculpteo, pour proposer à ses clients d’acheter des objets imprimables en 3D. Le service d’impression 3D de Sculpteo permet aux internautes de générer des fichiers numériques et de les convertir en véritables objets. Les clients ont la possibilité de choisir la couleur, la taille, le matériaux du produit avant le lancement de son impression. Les matières disponibles étant la céramique, l’argent, l’alumine, la résine ou encore le plastique. Ainsi, chaque pièce imprimée est réalisée sur-mesure et correspond parfaitement à la tendance actuelle en matière de consommation: l’ultra-personnalisation.

En plus de l’impression d’objets, la technologie est particulièrement intéressante concernant le SAV. Si un consommateur a en sa possession un produit dont l’un des composants est défectueux, le distributeur peut lui permettre d’imprimer une pièce de rechange et de gagner ainsi du temps.

L’un des enjeux majeurs pour le e-commerce sera de permettre aux consommateurs de commander leurs produits en ligne pour les imprimer directement à domicile, à l’aide d’une imprimante 3D. L’autre défi sera la personnalisation qui sera à coup sûr l’un des atouts du commerce électronique à l’ère de l’impression 3D. En tout cas, il ne fait donc aucun doute que les e-commerçants vont s’approprier le sujet et redoubler de créativité pour suggérer de nouveaux services à leurs clients !

Les publicités intrusives n'ont plus d’avenir. Vive le “shoppable content” !

A l'avenir, le contenu publicitaire continuera d'être roi mais les publicités intrusives, dégradant l’expérience des internautes vont disparaître. Selon une étude réalisée par IAB and YouGov l’année dernière au Royaume-Uni, plus de 47% des Britanniques âgés de 18 à 24 ans ont recours aux adblockers et ce nombre ne cesse d’augmenter. Face à ce rejet, les commerçants en ligne vont devoir passer maître dans l'art du marketing online et proposer un contenu plus ciblé et moins intrusif aux internautes. Pour ce faire, il pourront s’appuyer sur le «shoppable content». Ce dispositif marketing consiste à intégrer des repères à l’intérieur d’un contenu (images, vidéos, etc.) dans le but d’encourager les clients à acheter un produit directement dans ce contenu, grâce à l’intégration de Call To Action. Le «shoppable content» répond à un besoin basique de l’internaute: il a repéré un produit et veut savoir où se le procurer. Il permet également à la marque de générer de la performance au sein d’un univers narratif.

télécharger enquête Toluna et Sensefuel 2016

Source: e27.co

Pour aller plus loin:

1000-vues

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail