Quelle sera l'importance du livestreaming pour le commerce social en 2021 ?

Publié le 3 août 2021 | 3 min de lecture

Le livestreaming était une tendance existante qui a acquis une nouvelle pertinence pendant la pandémie. Au cours des derniers mois, presque tous les principaux réseaux sociaux américains ont étendu leurs services et introduit de nouvelles opportunités de livestreaming, dont beaucoup visent à stimuler le commerce sur les plateformes.

Voici quelques-uns des principaux développements :

Facebook : en mai 2021, Facebook a lancé les « Live Shopping Fridays », au cours desquels les marques peuvent présenter leurs produits via la fonction d'achat en direct de Facebook. À partir des livestreams, les clients peuvent appuyer sur les produits en vedette pour en savoir plus à leur sujet, ajouter des produits à leurs paniers et passer au paiement.

Instagram : la plateforme a introduit pour la première fois des capacités d'achat en direct pour les commerçants qui utilisent son système de paiement in-app, Instagram Checkout, en mai 2020. En mars 2021, Instagram a élargi son offre de livestreaming avec le lancement de Live Rooms, qui permet aux utilisateurs d'ajouter jusqu'à trois autres co-animateurs à leurs livestreams, doublant ainsi le nombre d'animateurs par livestream de deux à quatre.

Pinterest : fin mai 2021, Pinterest a organisé son premier événement de livestreaming in-app avec un groupe de test initial de 21 créateurs en tant qu'animateurs. Les téléspectateurs ont pu acheter des produits promus lors des sessions de livestream via des épingles et commenter pour interagir avec les animateurs.

TikTok : en mars 2021, Walmart s'est associé à TikTok pour le deuxième événement de shopping en direct sur la plateforme, à la suite d'un projet pilote du programme d'achat en direct en décembre 2020. Walmart n'a pas fourni les chiffres de vente du premier événement en direct mais a déclaré en mars au média en ligne TechCrunch avoir reçu sept fois plus de vues que prévu et une augmentation de 25% de son nombre d'abonnés TikTok.

Ne manquez pas : Les marques américaines adoptent le livestreaming pour booster leurs ventes e-commerce

Les plateformes sociales n'ont eu aucun mal à convaincre les marques d'adhérer à leurs ambitions de shopping en direct. Les Live Shopping Fridays de Facebook, par exemple, comptent de nombreuses grandes marques, de Sephora à Abercrombie & Fitch. L'engouement des réseaux pour le live shopping vient directement de Chine, où le phénomène est déjà un gros business pour les marques.

En avril de cette année, par exemple, le géant du e-commerce Alibaba a révélé qu'il avait généré 61,7 milliards de dollars en valeur brute des marchandises (GMV) en 2020 sur sa plateforme de livestreaming Taobao pour les seuls commerçants et que le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens sur la plateforme avait doublé par rapport à 2019.

Selon les prévisions de eMarketer, les ventes de commerce social en livestreaming en Chine atteindront 131,52 milliards de dollars en 2021 et représenteront 37,4 % du total des ventes de commerce social dans le pays. D'ici 2023, 60,9% des revenus du commerce social en Chine proviendront des achats en livestream, soit un montant de 281,21 milliards de dollars.

266473

Dans l'ensemble, eMarketer prévoit que les ventes totales de e-commerce de diffusion par livestreaming en Chine atteindront 299,66 milliards de dollars en 2021, en comprenant les sessions de livestreaming sur les plateformes de e-commerce et de médias sociaux. Le nombre total d'acheteurs de e-commerce en livestream en Chine atteindra 320,1 millions, dont 60,7%, soit 194,2 millions, effectueront un achat via un livestream sur les réseaux sociaux au moins une fois cette année.

Ne manquez pas notre article : E-Commerce : le Live Streaming fait fureur en Chine

Aux États-Unis, l'achat de produits promus via des livestreams n'en est qu'à ses débuts. Dans une enquête réalisée en avril 2021 par The Harris Poll, par exemple, 38 % des adultes américains ont déclaré avoir regardé le livestream d'une personne parlant d'un produit qu'ils pourraient vouloir acheter, mais seuls 7 % ont déclaré avoir finalement acheté le produit sur la base de la recommandation du présentateur.

265462

Mais l'intérêt augmente et le livestreaming est en passe de devenir un moteur majeur de croissance pour le commerce social à mesure que les capacités se développent et s'améliorent. Dans une enquête réalisée par GlobalWebIndex au quatrième trimestre 2020, par exemple, 22% des livestreamers sociaux américains et britanniques ont déclaré que la disponibilité d'un bouton d'achat pendant une session de livestream serait un facteur d'achat important, contre 13 % des utilisateurs de réseaux sociaux qui ont déclaré la même chose pour le contenu des médias sociaux en général.

New call-to-action

Source : emarketer.com

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail