juillet 19, 2019 marketplace

Pinduoduo relègue JD.com au second rang du classement du e-commerce transfrontalier chinois

Subscribe to Email Updates

En moins de quatre ans, le e-commerçant chinois Pinduoduo compte 139 millions d'utilisateurs quotidiens actifs, derrière les 299 millions de Taobao, mais bien devant les 88 millions d'acheteurs qui se connectent quotidiennement sur JD.com - selon les données de QuestMobile (l'un des principaux fournisseurs de services de données sur le marché chinois de l'Internet mobile).

L'application mobile d'achat groupé fait baisser les prix lorsque qu'augmente le nombre d’amis ou de membres d'une famille qui achètent un même article. Un concept qui fait fureur dans les villes chinoises où les consommateurs sont soucieux des coûts et toujours à la recherche de la prochaine bonne affaire à ne pas rater.

pinduoduo-home-page

Ne manquez pas notre article : Pinduoduo : la Start-up qui challenge le géant Alibaba

Ces prix bas, cependant, expliquent à la fois pourquoi Pinduoduo est passé en tête du nombre d'utilisateurs, devant JD.com, et a accusé un retard dans le volume brut de marchandises en 2018 avec 68,6 milliards de dollars, comparativement à 243,9 milliards l'an dernier. Pinduoduo, qui est réputé pour ses prix les plus bas, a également été surpris à héberger sur sa plateforme, des contrefaçons de vendeurs qui cherchaient apparemment des moyens faciles de gagner de l’argent.

Pinduoduo, soutenu par le géant de l'Internet Tencent, a atterri sur la liste noire du représentant américain au commerce (the U.S. trade representative) en avril, aux côtés d'autres marchés internationaux souillés par cette contrefaçon endémique. Au fil des ans, il a retiré de son site des millions de listes de produits douteux, dans le but de contrecarrer les mauvais acteurs qui ont également assailli Alibaba et JD.com d'un flot constant de contrefaçons.

Ne manquez pas notre article : Les craintes de contrefaçon éloignent les marques de luxe des plateformes Alibaba et JD.com

Bien que les clients de Pinduoduo souhaitent avant tout des prix bas, un nombre croissant de consommateurs chinois y trouvent une certaine tranquillité d'esprit en y achetant des produits de marque bénéficiant d’une bonne réputation et importés directement de l'étranger

En début de mois -selon un rapport de l'agence de presse Reuters - le gouvernement chinois a annoncé son soutien à un nouveau groupe de villes pilotes transfrontalières pour le e-commerce, au-delà des 35 déjà établies. La Chine considérerait l'initiative transfrontalière comme un moyen de renforcer les échanges commerciaux dans un contexte de tensions constantes avec les États-Unis.

En janvier, Ningbo, une ville portuaire située au nord-est de la province du Zhejiang, a consolidé sa position de première ville chinoise pour le commerce transfrontalier, avec 2,3 milliards de dollars d'importations en 2018, selon le journal China Daily. Ce chiffre, supérieur de 83% à celui de l’année précédente, représentait 40% du commerce transfrontalier dans l’ensemble du pays, alors que 30 millions de consommateurs supplémentaires ont participé à l'achat de marchandises importées de l'étranger vers cette ville portuaire de Chine orientale.

Observatoire-pratiques-recherche-e-commerce-2019

Source : sourcingjournal.com

Vu dans cet article : 

Pour aller plus loin :