Subscribe to Email Updates

Une nouvelle étude d'ACI Worldwide, basée sur les transactions des commerçants en ligne dans le monde et sur les effets du COVID-19 sur l'économie en avril, a révélé une croissance de 209% dans le secteur de la vente au détail, par rapport à la même période l'an dernier. Comme l'illustre l'augmentation de 23,5% du volume moyen des transactions, cette hausse soutenue du volume des transactions de e-commerce est le reflet d'un mois entier de restrictions importantes sur l'activité en magasin et de mesures de confinement.

Les équipements de bureau à domicile, les jeux et le divertissement numérique figurent parmi les secteurs qui continuent de connaître une croissance. Le segment des jeux a notamment connu la plus forte hausse, après la grande distribution, en hausse de 126% en avril.

“Le comportement des consommateurs est en pleine mutation, certains secteurs prospérant tandis que d'autres s'efforcent de survivre aux impacts économiques de la pandémie», a déclaré Debbie Guerra, vice-présidente exécutive de ACI Worldwide. “Les tendances dans les comportements d'achat du e-commerce que nous avons commencé à observer en mars se sont poursuivies en avril, alors que des centaines de millions de consommateurs dans le monde s'adaptent aux restrictions mises en place pour empêcher la propagation du coronavirus.”

Ne manquez pas notre article : [Étude consommateurs] L'expansion du e-commerce à travers l'Europe survivra au Covid-19

Alors que les consommateurs ont de plus en plus recours aux options "click-and-collect", par désir de confort et de sécurité, les conclusions d’ACI Worldwide montrent que ces tendances changeantes ont attiré les fraudeurs.

Bien que les tentatives de fraude aient diminué depuis mars, elles sont toujours supérieures aux résultats obtenus à la même époque l'année dernière. Selon l'entreprise, les taux de tentatives de fraude ont atteint 4,3% et la valeur moyenne des tentatives d'achat frauduleux a augmenté de 26 dollars en avril. Cela est dû aux achats électroniques et à l'augmentation du nombre de commandes click-and-collect. L'électronique grand public et d'autres segments qui ont connu une forte croissance des ventes ont fait l'objet de tentatives de fraude.

"Nous avons vu des commerçants de tous les secteurs et de toutes les régions du globe innover et s'adapter rapidement, notamment en modifiant l'acceptation des méthodes de paiement, mais la prévention de la fraude doit désormais être une priorité", a déclaré Debbie Guerra. "Les volumes de transactions augmentent tandis que la taille moyenne des montants diminue, ce qui exerce une pression sur les marges et crée des difficultés pour les chaînes d'approvisionnement et la logistique, tandis que les fraudeurs ciblent les articles coûteux qui connaissent des pics de ventes."

Ne manquez pas notre article : L'intelligence artificielle est-elle la clé pour prévenir la fraude dans le e-commerce ?

De plus, les rejets de débit pour des raisons non frauduleuses ont connu une augmentation de 25% jusqu'à la fin mars, ce qui pose le problème du traitement des retours et de recrutement en personnel dans les centres d'appels, fournisseurs de services des détaillants. Alors qu'ACI Worldwide a indiqué que les commerçants peuvent s'attendre à une augmentation des débits compensatoires de "fraude amicale" en raison de difficultés financières accrues pendant cette période, les commerçants peuvent surveiller leurs systèmes et mettre fréquemment à jour la gestion de la sécurité de leurs sites web mobiles pour contrer cette tendance.

Ne manquez pas notre article : [e-commerce] 4 applications d'IA pour un service client humain et proactif

Livre Blanc, la recherche un sujet d'aujourd'hui et de demain

Source : wwd.com

Vu dans cet article :

Pour aller plus loin :