Les ventes via Google Shopping ont décollé depuis l'année dernière

Publié le 27 avr. 2017 | 5 min de lecture

Au premier trimestre 2016, les revenus générés par les e-commerçants grâce à Google Shopping ont augmenté de 52% par rapport à la même période en 2015. Au troisième trimestre, les bénéfices ont enregistré une hausse de 44% par rapport à l'année précédente. Et, au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires a connu une augmentation de 22%.

Ceci est une excellente nouvelle pour les e-commerçants mais également un défi puisque cela signifie que la concurrence y est de plus en plus féroce. Ainsi, pour exploiter pleinement le potentiel de Google Shopping, il ne suffit pas d’y ajouter votre catalogue produits mais bien de mettre en place une véritable stratégie d’optimisation des données produits afin d’en assurer la visibilité et surtout de générer davantage de ventes.

L’optimisation de vos données produits doit répondre à 3 objectifs

Pour optimiser vos données sur Google Shopping, gardez en tête que celles-ci doivent vous permettre d’atteindre 3 objectifs:

1) Aider les consommateurs à trouver vos produits

Pour que vos produits apparaissent dans les meilleurs résultats de recherche de Google Shopping, les données renseignées doivent refléter le produit lui-même et également la façon dont les consommateurs recherchent ce produit. Cela doit aider Google à identifier avec précision vos produits afin de les recommander aux bonnes personnes.

2) Encourager les consommateurs à cliquer sur vos produits

Une fois que vos produits apparaissent dans les résultats de recherche, l'étape suivante consiste à inciter les consommateurs à cliquer dessus. Pensez à ce que vous recherchez lorsque vous faites du shopping. Quel élément vous encourage à cliquer sur une publicité ou au contraire, vous rend méfiant? Assurez-vous que les données de votre produit soient adaptées aux consommateurs, en fonction de leurs besoins et préoccupations.

3) Faire en sorte que les consommateurs achètent vos produits

Une fois que le consommateur a cliqué sur vos listes de produits, il reste encore du travail à faire! Car, c'est à ce moment là qu’il finalise la vente ou clique sur un autre produit. La rigueur et la qualité des données fournies jouent un rôle très important dans ce processus décisionnel.

Alors, comment faire en sorte que vos produits se démarquent de la concurrence ?

Que devez-vous faire pour que les consommateurs achètent vos produits?

Il existe de nombreuses manières d’optimiser votre flux de données pour le rendre plus intéressant pour les consommateurs.. Commencez par prendre en compte ces cinq éléments clés:

Optimisez vos titres

google-shopping-title.png

Un titre optimisé peut considérablement augmenter la performance de recherche de votre produit. Il doit inciter au clic. Vous devez toujours inclure des facteurs tels que le nom de la marque, le type de produit et autres attributs spécifiques. L'ordre dans lequel écrire ces éléments peut différer d'une catégorie à l'autre.

Voici quelques exemples:

- Vêtements
> Marque + Genre + Type de produit + Attributs (par exemple, couleur, matériau, taille)
- Livres > Titre + Type + Format (par exemple, livre de poche, eBook) + Auteur
- Électronique > Marque + Attributs + Type de produit + Modèle
- Biens de consommation durable > Marque + Type de produit + Attributs (par exemple, taille, quantité, poids)
- Saisonnier > Occasion + Type de produit + Attributs

Détaillez vos descriptions

google-shopping-descriptions.png

Le champ “description” peut contenir jusqu’à 10 000 caractères maximum (ponctuation comprise) mais il est recommandé de n’en utiliser qu’entre 500 et 1 000 afin d’optimiser le positionnement de vos annonces. Google va y rechercher les caractéristiques du produit telles que la forme, le motif, la texture, le design, etc. Si ces caractéristiques correspondent à la recherche du consommateur, alors, ce produit apparaîtra dans les résultats de recherche.

Vous ne savez pas quel mot-clé utiliser ? Ayez recours au planificateur de mots clés AdWords, consultez les historiques de vos campagnes. Pensez également aux synonymes, aux phrases similaires. Il est capital d'inclure tous les termes que les consommateurs pourraient taper lors de leurs recherches.

Fournissez de belles images

google-shopping-images.pngPour vous démarquer, il est important que les images fournies reflètent avec précision le produit vendu. Celles-ci doivent-être en haute résolution et attrayantes. Elles sont la première chose que verront les consommateurs en ligne, qui ne peuvent ni voir,  ni toucher le produit comme ils le feraient dans un magasin physique.
Il est donc recommandé de fournir des angles multiples ainsi que des images du produit dans son contexte. N’utilisez pas d'illustrations ou d'images génériques. Ayez recours à un photographe professionnel si nécessaire.

Fournissez les codes GTIN (Global Trade Item Numbers)google-shopping-GTIN.png

Si vous vendez les produits d'un autre fabricant, vous devez utiliser des GTIN. Ces codes d’articles internationaux, utilisés sur Google Shopping, ont la vocation d’indiquer précisément à Google la typologie de produits vendus. Leur utilisation permet le rattachement de produits de plusieurs annonceurs différents. Grâce à cette information complémentaire, Google est davantage en mesure de classifier vos produits, et donc d’assurer une diffusion plus pertinente de ces derniers.

GEREZ LES PRIX SAISONNIERSgoogle-shopping-seasonal-pricing.pngImaginons que vous vendez principalement des produits saisonniers tels que des barbecues. Pensez à augmenter l’enchère sur ces derniers aux périodes les plus propices. Proposer des promotions spéciales afin d’offrir un avantage supplémentaire. Ainsi, vous démarquerez de vos concurrents et gagnerez en rentabilité.

Source: GoDataFeed

Pour aller plus loin: idées pour réussir vos campagnes Google Shopping

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail