Subscribe to Email Updates

Les ventes des 20 plus grands détaillants en ligne du Royaume-Uni ont augmenté de 23% l'an dernier. Leurs revenus sont passés d'environ 7,6 milliards d'euros en 2015/2016 à plus de 9,4 milliards d'euros un an plus tard. Cette augmentation est due principalement à la montée du commerce mobile.

C'est ce qu’a conclu la société de services professionnels RPC après avoir étudié les 20 plus grands pure players du Royaume-Uni. RPC explique que les acheteurs britanniques ont, via leurs smartphones, totalement adopté cette façon de faire des achats «n'importe où, n'importe quand». "Le boom du commerce électronique au Royaume-Uni ne montre aucun signe de ralentissement."

Investir dans la logistique et les systèmes de stockage automatisés

Le m-commerce n’est pas l’unique raison qui a contribué à stimuler les ventes des plus grands commerçants en ligne du Royaume-Uni. Leurs investissements dans l'automatisation du stockage et de la logistique participent également à cette augmentation.  Le supermarché en ligne Ocado vient d'annoncer par exemple son intention d’investir la somme de 170 millions d'euros dans la robotique d'entrepôt. "Ces commerçants en ligne veulent devenir plus efficaces car la concurrence sur le choix, le prix et la satisfaction du client s'intensifie", écrit le RPC.

Ocado-UK.png

Les développements récents dans le commerce en ligne

Selon RPC, les évolutions récentes dans le secteur du e-commerce tels que les chatbots dotés d'intelligence artificielle, les applications shopping mobiles exploitant la réalité augmentée, les assistants intelligents tels que Amazon Echo ou Google Home permettant de passer commande sur une boutique en ligne contribuent également au succès du e-commerce au Royaume-Uni.

L’étude réalisée par RPC démontre aussi que pour augmenter leurs ventes, certains commerçants bricks-and-mortar dépendent de plus en plus du online. Par exemple, les ventes en ligne de Marks & Spencer ont augmenté de 6% l'année dernière, tandis que ses ventes ont, dans l’ensemble, atteint 1%.

Jeremy Drew, co-responsable du secteur du retail chez RPC, déclare: "La progression du m-commerce aide les e-commerçants à réaliser de superbes ventes. La démultiplication de plateformes d'achat mobile de plus en plus sophistiquées permettent aux consommateurs d’effectuer des achats facilement, rapidement et quand ils le souhaitent.”

télécharger Guide Sensefuel Bien choisir son moteur de recherche e-commerce 2017/18Source : ecommercenews.eu

Pour aller plus loin :