Le week-end dernier, Alibaba et JD.com annonçaient d’importants projets qui, sans aucun doute, vont impacter le futur du e-commerce en Chine. Ce marché est particulièrement intéressant puisqu’il permet à de nombreuses entreprises de générer des millions de dollars de revenus. Alibaba, JD.com et VIPshop sont toutes trois les entreprises leader du marché; Alibaba dominant de loin l'écosystème e-commerce.

Focus sur de gros acteurs du e-commerce chinois

  • Alibaba

En possédant alibaba.com (B2B), TMall (B2C) et Taobao (C2C), le groupe Alibaba, contrôle quasiment 90% du marché chinois des transactions en ligne. Ses ventes devraient atteindre entre 420 et 650 milliards de dollars annuels d’ici 2020. TMall et Taobao ont à elles deux, 60% des part de marché e-commerce B2C en Chine. AliExpress est une autre marketplace d’Alibaba, dont l’offre est plus restreinte mais qui est néanmoins très populaire chez les internautes du monde entier pour ses prix intéressants. Alibaba possède un concept si unique qu’elle ne peut être comparée à aucune marketplace occidentale. La plus grande marketplace au monde tire profit des commissions générées sur les ventes et des emplacements publicitaires auxquelles les entreprises ont recours pour mettre en avant leurs catalogues produits. Actuellement, Alibaba investit dans sa logistique, via sa plateforme Cainiao, dont elle dépend au tiers pour livrer les colis à ses clients.

Tmall-logo.png

Taobao_Marketplace_Logo-1024x414.jpg

Au cours des 18 mois derniers, Le groupe Alibaba a eu d’importants ennuis dus à des produits contrefaits vendus sur sa plateforme. Pour lutter contre ce fléau, le groupe a investi dans la technologie et les partenariats. Alibaba s’est également associé récemment à des partenaires locaux pour s'assurer de l'application des lois locales pour réprimer les contrefaçons.

La contrefaçon est un gros problème pour Alibaba qui s'efforce de fournir l'industrie de la mode. D’ailleurs, Taobao figure actuellement sur la liste noire des marchés notoires des États-Unis (USTR) en raison de son incapacité à gérer ce problème.

e-commerce-chinois.jpgLe principal rival d'Alibaba en Chine est JD.com - dit également Jingdong - qui, au cours des 12 derniers mois a réalisé une forte progression sur le marché.

  • JD.com

JD.com est considéré comme l’anti-alibaba. l’entreprise utilise sa propre logistique et ses propres entrepôts pour expédier des produits aux consommateurs dans toute la Chine. D’un point de vu opérationnel, JD.com est très similaire à Amazon qui internalise aussi sa logistique. C’est en fait un avantage concurrentiel considérable sur Alibaba. JD.com est également perçue comme une marketplace plus fiable car elle a réussi à mieux maîtriser les contrefaçons.

Qu’est ce qui rend JD.com différent d’Alibaba ? Ses actionnaires ! Le géant chinois Tencent - spécialisée dans les services internet et mobiles ainsi que la publicité en ligne - et la multinationale américaine Walmart, spécialisée dans la grande distribution.

JD.com s’est offert un allié très puissant dans sa lutte contre Alibaba en vendant 15% de sa compagnie à Tencent. Tencent possède Wechat, une application mobile idéale pour le m-commerce car très utilisée en Chine pour surfer sur les sites de vente en ligne. L’autre partenariat significatif est celui conclu avec Walmart. Le géant américain s’est battu pour obtenir sa place dans l’écosystème du e-commerce Chinois.

JD.png

Le futur de la logistique en Chine

Il y a quelques jours, les 2 géants chinois du e-commerce ont annoncé leurs projets pour améliorer la gestion de l’activité toujours croissante du e-commerce en Chine. Alibaba collabore désormais avec des constructeurs automobiles dont les véhicules seront utilisés pour alimenter la logistique de la filiale Cainiao. Le but d’Alibaba est d'accroître l'efficacité des méthodes de livraison tout en limitant l’impact environnemental de l'industrie logistique. Les constructeurs automobiles se sont engagés à produire des fourgonnettes électriques, équipées de matériel informatique et de logiciels basés d'Intelligence Artificielle reposant sur les algorithmes de Cainiao. Les conducteurs bénéficieront ainsi d’itinéraires de livraison optimisés en temps réel - déclarait Wan Lin, président de la société, lors du Global Smart Logistics Summit.

L'ampleur de cette opération est énorme. Alibaba souhaite que les constructeurs automobiles fabriquent 1 million de ces véhicules.

JD.com a lui annoncé son intention de créer des drones qui pourront transporter jusqu’à une tonne de marchandises. L’entreprise est parvenue à un accord avec le gouvernement local du Shaanxi pour construire le plus grand réseau logistique de drones à basse altitude en Chine.

L'objectif est de transporter des produits provenant du commerce électronique vers des zones éloignées et de proposer des délais de livraison plus courts.

Selon AliResearch, le groupe de recherche d'Alibaba, environ 80 millions de colis sont livrés par jour en Chine actuellement, et ce nombre pourrait passer à 1 milliard.

En faisant le choix des véhicules électriques et des drones, Alibaba et JD.com cherchent à résoudre un véritable problème pour le e-commerce en Chine: la logistique. En apportant ces solutions, les deux entreprises tentent de gagner des parts sur un marché du e-commerce chinois dont la taille est estimée à 750 milliards de dollars.

New Call-to-action

Source de l'article traduit: ecommerceplatforms.com

Pour aller plus loin: