juillet 02, 2018 trends

Les géants du e-commerce signent un engagement en faveur de la sécurité des produits dans l'UE

Subscribe to Email Updates

Les géants du commerce électronique Alibaba, Amazon, eBay et Rakuten ont convenu d'accélérer le retrait des marchandises dangereuses vendues sur leurs marketplaces au sein de l'Union Européenne.

La Commission européenne a déclaré que les quatre entreprises se sont engagées à répondre aux notifications de produits dangereux émanants des autorités des États membres dans un délai de deux jours ouvrables et à prendre des mesures dans les cinq jours ouvrables.

L'engagement en matière de sécurité des produits couvre les produits de consommation non alimentaires, vendus par des tiers sur les marketplaces, et comprend un engagement à fournir aux clients un moyen clair de signaler des produits dangereux ainsi qu’un mécanisme interne de retrait.

Cet engagement n’étant pas juridiquement contraignant, la Commission espère clairement que les entreprises s'auto-réglementent en premier lieu.

vera_jourova_0

Dans un communiqué saluant cette décision, Vĕra Jourová, commissaire européenne chargée de la justice, des consommateurs et de l'égalité des sexes, a appelé les autres marketplaces à se joindre à l'initiative en déclarant: "De plus en plus de consommateurs achètent en ligne. Le commerce électronique a ouvert de nouvelles possibilités aux consommateurs en leur offrant plus de choix à des prix plus bas. Les consommateurs devraient être aussi protégés lorsqu'ils achètent en ligne, que lorsqu'ils achètent en magasin.

A lire également notre article : JD.com, le géant chinois du e-commerce ouvre un bureau à Paris

La Commission affirme que les ventes en ligne dans l'UE représentaient un cinquième des ventes totales en 2016 - un pourcentage qui devrait augmenter dans les années à venir.

"L'objectif ultime est d'améliorer la détection des produits dangereux commercialisés dans l'Union Européenne avant qu'ils ne soient vendus aux consommateurs ou le plus tôt possible, et d'améliorer la protection des consommateurs", est-il écrit dans l’engagement signé. "Ces engagements iront au-delà de ce qui est déjà établi dans la législation de l'UE, y compris au-delà des engagements sur la sécurité des produits."

D'autres éléments de l'engagement stipulent que les entreprises :

  • Coopéreront avec les autorités pour mettre en place un processus visant à éliminer de manière proactive les groupes de produits interdits,
  • Mettront en place des mesures pour agir contre les récidivistes,
  • Prendront des mesures visant à prévenir la réapparition de listes de produits dangereux déjà retirés,
  • Exploreront l'utilisation potentielle des nouvelles technologies pour améliorer la détection de ces produits.

New Call-to-action

Source : techcrunch.com

Pour aller plus loin :