Les filtres de RA de Snap : la solution pour rendre les achats en ligne amusants et rentables ?

Publié le 22 sept. 2020 | 3 min de lecture

Des outils virtuels comme la réalité augmentée (RA) sont utilisés depuis plusieurs années par des marques innovantes, principalement dans le but de fournir une expérience d'achat passionnante et futuriste. L'accent a été mis sur le plaisir et non sur la fonction. Mais alors que les consommateurs continuent de se méfier des essais en magasin, la RA passe du pur divertissement à une véritable fonction utile pour le e-commerce, sous la forme notamment d'essais virtuels.

Une récente enquête auprès de consommateurs, menée par Vertebrae - une solution technologique basée sur la RA -  a révélé que parmi les consommateurs qui avaient essayé la RA dans le cadre du e-commerce, 76% avaient déclaré qu'elle améliorait leur confiance en matière d'achat. Alors que seuls 39 % en ont fait l'expérience dans un contexte d'achat, ce chiffre a doublé par rapport à celui de 2018, et le taux de succès est élevé : 68% des utilisateurs ont déclaré qu'ils étaient “susceptibles, voir très susceptibles” d'acheter auprès de commerçants proposant des expériences d'achat en ligne basées sur la RA.

Ne manquez pas notre article : Snapchat mise sur la réalité augmentée pour gagner au jeu du commerce social

“Alors que la pandémie continue d'avoir un impact sur les comportements d'achat, il est clair que les consommateurs ont soif d'expériences en ligne qui leur permettent d'évaluer avec précision l'apparence des articles dans le contexte de la vie réelle”, a déclaré Vince Cacace, PDG de Vertebrae.

"La possibilité d'essayer virtuellement des accessoires est rassurante pour les acheteurs qui ne veulent pas risquer de se rendre en magasin - et qui ne veulent pas avoir à gérer les tracas et les frais liés au renvoi d'articles commandés en ligne ne répondant pas à leurs besoins".

Cet intérêt croissant des consommateurs par la RA touche désormais les marques et les commerçants, qui découvrent le potentiel de conversion de la technologie. L'une des sociétés de RA les plus connues au monde, Snap Inc., s'est impliquée davantage dans l'espace commercial et e-commerce, et elle signale être régulièrement sollicitée par des entreprises qui cherchent à s'associer pour de nouvelles actions en ce sens.

Selby Drummond, responsable de la section mode chez Snap, a expliqué que l'intérêt pour la création de ce type d'expériences existe depuis longtemps, mais que la poussée de la numérisation de 2020 a accéléré l'adoption de la RA. L'entreprise écoute régulièrement les demandes des marques - et des utilisateurs - et les utilise pour inspirer de nouveaux projets. Une fois sa technologie perfectionnée, Snap s'adresse à d'éventuels partenaires qui peuvent en tirer le meilleur parti.

Ne manquez pas notre article : Les marques se tournent vers la Réalité Virtuelle pour remplacer l'expérience en magasin

“Nous examinons le marché et disons : Nos utilisateurs demandent à essayer des chaussures ou des vernis à ongles. Puis, nous regardons autour de nous en nous demandant : Quels sont les partenaires qui ont été les plus enthousiastes à ce sujet et qui enchanteraient nos utilisateurs? Et nous obtenons un diagramme de Venn."

En raison des attentes actuelles des clients, un filtre RA doit toujours offrir une valeur de divertissement, d'autant plus que la majorité des utilisateurs est jeune - plus de la moitié des acheteurs RA ont moins de 30 ans, selon Vertebrae. Mais contrairement aux filtres traditionnels destinés aux consommateurs de Snap, les expériences d’essai du e-commerce sont aussi axées sur la conversion que sur le divertissement.

"Nos Lens habituelles sont issues de cette réflexion "Qu'est-ce qui sera le plus amusant, le plus attrayant, le plus créatif ?" a déclaré Selby Drummond.

"Lorsqu'il s'agit de faire du shopping nous allons vraiment plus loin en nous assurant que l'expérience soit utile et précise, qu'elle s'adapte correctement à votre corps et vous montre le résultat, telle qu’une véritable expérience en personne."

Cela signifie qu'il faut être en mesure de faire correspondre le produit avec une partie du corps ou un environnement, ce qui est un plus grand défi que d'ajuster des filtres sur les visages existants. À cette fin, Snap s'est associée à un certain nombre d'entreprises technologiques pour pour développer des fonctionnalités d'essai, telles que Wannaby. L'entreprise a également mis à disposition une plateforme open source pour encourager une plus grande collaboration et l'innovation.

Parmi les collaborations récentes avec Snap, citons les filtres Gucci et Hoka One One. La société a également lancé sa nouvelle fonctionnalité de "Brand Profiles" en mode bêta, qui permet à certaines marques de créer une boutique permanente dans l'application Snap et d'offrir des Lens RA ainsi que des contenus. Parmi les marques participantes figurent Dior, Louis Vuitton, Gucci, Prada et Target.

e-book : Performer dans  le e-commerce grâce à la recherche

Source : footwearnews.com

Crédit photo : freepik

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail