Les entreprises européennes de e-commerce se préparent pour les fêtes de fin d'année

Publié le 30 sept. 2021 | 3 min de lecture

Maintenant que l'été est terminé, la plupart des entreprises en ligne se préparent pour la saison des fêtes de fin d’année. Jusqu'à 73 % des commerçants en ligne ont déjà commencé à se préparer. Cependant, la plupart des entreprises en ligne estiment qu'elles ne sont pas encore préparées pour la saison.

Chaque année, la période des fêtes de fin d’année est le moment le plus chargé pour les vendeurs en ligne, car les commandes explosent tandis que les consommateurs font le plein de cadeaux. Le rapport sur les tendances du e-commerce publié par Packhelp a interrogé plus de 400 entreprises de e-commerce en Europe. Les données recueillies permettent de conseiller les entreprises de e-commerce sur la meilleure façon de se préparer pour la saison, afin d'obtenir une fin d'année prospère.

Les marques au Royaume-Uni se préparent tôt

Selon l'étude, c'est au deuxième trimestre et au début du troisième trimestre que les entreprises se préparent le moins à la saison des fêtes de fin d’année (11 %). Au contraire, la plupart des entreprises en ligne se préparent pendant les vacances, entre août et septembre (62 %). Environ 27 % des entreprises ne commencent leur préparation qu'en octobre et novembre. Les marques de e-commerce au Royaume-Uni sont les plus susceptibles de commencer à se préparer à la fin du deuxième trimestre, tandis que les entreprises qui attendent la fin des troisième et quatrième trimestres sont basées en France et dans d'autres parties de l'Europe.

Si 50 % des entreprises interrogées déclarent avoir fait quelques préparatifs, seules 4 % d'entre elles affirment être prêtes pour la saison. Jusqu'à 22 % d'entre elles admettent ne pas être du tout préparées, tandis que 22 % déclarent être quelque peu préparées. Selon l'enquête, le niveau de préparation terminé diffère également d'un pays à l'autre. Jusqu'à 39 % des répondants qui ne sont pas du tout préparés sont basés en France.

Des stratégies pour atteindre des revenus plus élevés

Bien que les délais de préparation diffèrent, la plupart des entreprises en ligne utilisent les mêmes stratégies pour générer plus de revenus pendant la période des fêtes de fin d’année. Celles-ci se concentrent sur l'augmentation de l'engagement et l'atteinte de nouveaux publics. Jusqu'à 27 % ajoutent de nouveaux produits à leur gamme, 17 % se concentrent sur la vente via les réseaux sociaux et 16 % actualisent l'expérience en ligne de leurs clients. Jusqu'à 81 % des entreprises interrogées s'accordent à dire que celles qui n'investissent pas dans le commerce social seront laissées pour compte pendant cette saison.

Ne manquez pas notre article : 9 internautes français sur 10 en France prépareront leurs achats de Noël en ligne

Les entreprises européennes de commerce électronique misent sur la livraison gratuite

De plus, la plupart des entreprises de e-commerce européennes misent sur la livraison gratuite (24 %), des remises (22 %) et les articles additionnelles (19 %) pour augmenter les conversions. La France et le Royaume-Uni préfèrent utiliser des offres spéciales comme les ventes 2 pour 1, qui sont plus populaires dans ces pays.

Ce n'est pas le moment de lésiner sur les emballages festifs

La mise en œuvre de stratégies visant à augmenter la conversion ne s'arrête pas au comptoir, les entreprises de e-commerce optimisent également leurs emballages. Jusqu'à 81 % des entreprises interrogées déclarent qu'elles mettront tout en œuvre et commanderont des emballages sur le thème de Noël (36 %) ou ajouteront des détails spéciaux relatifs aux fêtes pour embellir les emballages qu'elles utilisent tout au long de l'année, comme du papier de soie et des cartes de remerciement (45 %). Seuls 18% des entreprises se sentent à l'aise avec leur emballage habituel.

Les emballages durables jouent un autre rôle important pour les entreprises de e-commerce en Europe. Jusqu'à 94 % d'entre elles conviennent qu'elles devraient proposer des emballages durables. Il s'agit bien entendu d'une réponse au désir croissant des consommateurs d'acheter des articles et de soutenir des marques qui les aident à alléger leur empreinte sur la terre.

Ne manquez pas notre article : Comment les achats de Noël en ligne peuvent-ils devenir plus éco-responsables ?

 

E-book : la recherche, un sujet d'aujourd'hui et de demain

Source : ecommercenews.eu

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail