mai 24, 2019 trends

Les efforts numériques de Walmart portent leurs fruits dans la bataille contre Amazon

Subscribe to Email Updates

Les résultats du premier trimestre de Walmart, qui incluent une croissance de 37 % de ses ventes e-commerce, montrent que le géant de la vente au détail gagne des parts de marché sur son plus solide concurrent en ligne : Amazon.com.

Dans un commentaire préenregistré sur les bénéfices de l’entreprise, Doug McMillon - Chief Executive de Walmart - a déclaré que l'entreprise continue d'être "davantage une entreprise numérique", ajoutant de nouvelles marques en ligne, améliorant l'interface client et la personnalisation. Les stocks de Walmart aux États-Unis pour le trimestre ont également augmenté de 5,9 %, pour s'assurer que les centres de traitement de commandes en ligne puissent traiter plus de commandes.

L'effort de livraison rapide de Walmart se poursuit. L’enseigne annonçait d’ailleurs la livraison le lendemain plus tôt ce mois-ci. L'annonce a été faite quelques semaines après qu'Amazon ait déclaré qu'il allait proposer à ses membres Prime la livraison gratuite en un jour.

Ne manquez pas notre article : [Amazon] L'expédition en un jour pour tous les membres Prime pourrait créer de nouveaux défis pour les commerçants.

Pour certains analystes, la décision d'Amazon de réduire de moitié les délais de livraison constitue un effort pour conserver une longueur d'avance sur ses concurrents qui ont amélioré leur offre de e-commerce en raison de la menace de "l'effet Amazon".

Ne manquez pas notre article : L'effet Amazon : Comment son influence va-t-elle modifier le e-commerce en 2019 ?

"À notre avis, Walmart est désormais une force concurrentielle majeure dans le domaine du e-commerce et est en mesure d'attirer des clients d'Amazon et d'autres entreprises" a déclaré Neil Saunders, directeur général de GlobalData Retail.

Ne manquez pas notre article : Le e-commerce fait un bon de géant chez l’américain Walmart

"En ce qui concerne l'avenir, nous pensons que Walmart s'engage pleinement à se doter d'un avantage concurrentiel dans le domaine du e-commerce, en particulier par le biais des services de livraison et de retrait des commandes. Bien que cela puisse exercer une pression sur les marges à court terme, nous croyons que la capacité logistique de Walmart et l'utilisation de ses magasins comme points de distribution lui confèrent un avantage majeur sur les autres acteurs du marché, en particulier Amazon".

Les dirigeants de Walmart ont également parlé de l'utilisation des magasins physiques comme un moyen de combler l'écart du dernier kilomètre en ce qui concerne l'acheminement des marchandises aux clients. D'ici la fin de l'année, la société prévoit d’offrir la livraison de produits d'épicerie le jour même dans 1 600 magasins et le retrait de ses produits dans 3 100 établissements.

"En plus de la livraison le lendemain sur un assortiment de nos meilleurs ventes, nos clients peuvent faire leur shopping dans nos magasins, y retirer leurs commandes, se procurer des produits alimentaires et un nombre croissant d'autres articles pour se les faire livrer le jour même, ou encore choisir de se faire livrer gratuitement en deux jours" a déclaré Doug McMillon.

cdn.corporate.walmart© Walmart

L'alimentaire est le secteur où Walmart a excellé, les résultats du premier trimestre montrent que "L'alimentaire en ligne continue de contribuer de façon significative à la croissance du commerce électronique", selon Brett Biggs, directeur financier de Walmart. Les catégories de la maison et de la mode ont également été mises en évidence.

Les données de Coresight Research montrent que le nombre de personnes qui ont acheté des produits alimentaires en ligne chez Walmart a bondi de 25,5 % en 2018 à 37,4 % en 2019, et que le nombre d'acheteurs en ligne de Walmart a plus que doublé depuis un an. Bien qu'il s'agisse encore d'une petite partie de ses ventes en ligne, la croissance de Walmart dans le secteur de l’alimentaire en ligne coïncide avec une augmentation des ventes de produits alimentaires en ligne aux États-Unis dans leur ensemble.

Ne manquez pas notre article : L'avenir des achats alimentaires est mobile !

Étant donné qu'environ 35 % des acheteurs de Walmart.com font "une partie", "la plupart" ou "la totalité ou la quasi totalité" de leurs achats alimentaires en ligne, ils sont plus susceptibles d'être des acheteurs du type " panier complet " que nous voyons dans les boutiques de briques et de mortier, selon le rapport Coresight.

Attention toutefois, car l'avance d'Amazon dans le domaine du commerce électronique est solide et elle est soutenue par plus de 100 millions de membres du Prime.

De plus, il est probable que la guerre commerciale se poursuive et entraîne une hausse des prix. Monsieur Biggs a réitéré l'engagement de Walmart à l'égard des bas prix - " cela fait partie de notre ADN ", a-t-il dit.

Charlie O'Shea, analyste principal de Moody's, pense que Walmart gérera bien la situation tarifaire. "En ce qui concerne les tarifs, l'impact potentiel sur Walmart et ses clients est limité par ses activités alimentaires, et nous croyons également que Walmart a les moyens, tant financièrement que par l'entremise de ses relations avec ses fournisseurs, de minimiser l'impact sur l’enseigne et sa clientèle.

Alors que Greg Foran, directeur général de Walmart U.S., a déclaré aux médias que "le consommateur est en assez bonne forme", Saunders de GlobalData affirme que l'économie pourrait freiner le désir de dépenser.

"Il s'agit d'un résultat exceptionnellement bon pour un premier trimestre et il est en partie attribuable à l'augmentation du nombre de clients en magasin et en ligne", a écrit Monsieur Saunders. "Cela s'explique en partie par le fait que les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux prix, ce qui constitue l'une des principales forces de Walmart.

New call-to-action

Source : marketwatch.com

Crédit photo : Walmart

Vu dans cet article :

Pour aller plus loin :

 Walmart teste sa propre technologie de recherche visuelle sur hayneedle.com

Alexa, quel est l'avenir des commandes vocales pour les achats alimentaires ?