juin 02, 2020 shopping vocal

Les achats vocaux devraient atteindre plus de 40 milliards de dollars aux États-Unis et au Royaume-Uni d'ici 2022

Subscribe to Email Updates

La popularité croissante des haut-parleurs intelligents comme Amazon Echo et Google Home entraînera une explosion des achats vocaux, selon une nouvelle étude de marché d'OC&C Strategy Consultants. La société prévoit avec optimisme que le marché des achats vocaux atteindra la somme astronomique de plus de 40 milliards de dollars en 2022.

Selon le rapport, cette somme considérable sera due, en particulier, aux ventes de haut-parleurs intelligents d'Amazon.

Ne manquez pas notre article : Alexa, es-tu une vendeuse ? Comment les assistants vocaux peuvent-ils influencer les décisions d'achat ?

Cette prévision dépasse de loin les estimations antérieures des revenus du commerce vocal dans les années à venir. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une comparaison exacte, RBC Capital Markets a récemment prédit qu'Amazon générerait de 10 à 11 milliards de dollars de ventes à partir d'appareils Alexa - comprenant les ventes d'appareils eux-mêmes et les achats vocaux - d'ici 2020.

Et ce nouveau rapport estime que l'adoption rapide de haut-parleurs intelligents signifie que nous assisterons également une augmentation massive des achats vocaux.

Aujourd'hui, 13% des foyers américains disposent d'un haut-parleur intelligent et 36% de ces foyers utilisent régulièrement l'appareil pour effectuer des achats, indique le rapport. Au Royaume-Uni, 10% des ménages ont un haut-parleur intelligent et 16% l'utilisent régulièrement pour effectuer des achats.

Mais un nombre encore plus important de personnes ont utilisé le haut-parleur intelligent pour effectuer au moins un achat. Aux États-Unis, 62% des propriétaires d'enceintes intelligentes ont effectué un achat et 44% au Royaume-Uni.

Ne manquez pas notre article : Haut-parleurs intelligents & achat vocal : la prochaine vague du e-commerce des PGC s'annonce

Le rapport a également constaté que ceux qui possèdent un haut-parleur intelligent sont généralement plus jeunes, plus riches et plus susceptibles de vivre dans des ménages “familiaux” avec enfants - autant de facteurs qui pourraient contribuer à leur manière, à augmenter le nombre d'achats vocaux. En d'autres termes, les jeunes sont généralement plus prompts à adopter les nouvelles technologies; les personnes riches optent pour le confort même si les prix sont parfois plus élevés; et les chefs de famille sont souvent trop occupés pour faire leurs courses et demanderont plutôt de l'aide à Alexa ou Google Home.

Actuellement, les produits achetés par la voix sont des articles de moindre valeur, achetés en une seule fois. L'alimentaire (20%), les loisirs (19%), l'électronique (17%) et les vêtements (8%) sont les principales catégories d'achats. Par ailleurs, seuls 39% des consommateurs disent faire confiance aux suggestions de produits personnalisées des haut-parleurs intelligents, et la plupart des gens achètent simplement des choses qu'ils connaissent déjà.

Le fait que les gens n'utilisent pas de haut-parleurs vocaux pour la découverte de produits - comme ils le font sur un ordinateur et sur un téléphone - pourrait poser problème à l'avenir si les entreprises, en particulier Amazon, ne peuvent pas trouver comment améliorer leurs recommandations et inciter davantage de personnes à faire des achats réguliers par la voix. Cela pourrait également avoir une incidence sur cette estimation élevée de 40 milliards de dollars, qui semble un peu optimiste pour l'instant.

New call-to-action

Source : techcrunch.com 

Vu dans cet article :

Pour aller plus loin :