Les prévisions issues d’une étude de marché menée par le cabinet de recherches américain eMarketer indiquent que cette année et pour la première fois au Royaume-Uni, les achats en ligne effectués via un smartphone dépasseront ceux réalisés au moyen de tablettes.

Ces achats représenteront presque la moitié (49,7%) des ventes m-commerce en 2018 et équivaudront à environ 20 milliards d'euros.

Le smartphone est en effet plus populaire que la tablette : cet appareil correspond désormais à 49,4% des ventes d’appareils mobiles au Royaume-Uni.

Selon les estimations d’eMarketer, les achats en ligne effectués via les smartphones représenteront même 56% des ventes m-commerce d'ici 2021. Cette augmentation se fera, bien entendu, au détriment des ventes réalisées via les tablettes. La pénétration de ce device au Royaume-Uni a été l'une des plus élevées d'Europe mais sa croissance s'est stabilisée ces dernières années.

D'ici 2021, le e-commerce représentera le quart de l’ensemble des ventes réalisées au Royaume-Uni

Cette année, l’ensemble des ventes de commerce électronique devrait atteindre près de 95 milliards d'euros, soit près de 19% du total des ventes réalisées au Royaume-Uni.

"Pour mettre cela en contexte, ce pourcentage sera, aux Etats-Unis, inférieur à la moitié du total réalisé au Royaume-Uni cette année, à seulement 9,0% », a déclaré Bill Fisher, analyste chez eMarketer. "En effet, en dehors de la Chine, le Royaume-Uni est le marché du commerce électronique le plus avancé concernant la proportion des ventes e-commerce. En effet, malgré - ou peut-être en raison de - l'incertitude économique actuelle au Royaume-Uni, les ventes de commerce électronique continuent d'afficher une forte croissance. "

Le cabinet de recherches américain eMarketer estime d’ailleurs que d'ici 2021, plus d'un quart (25,8%) des ventes au détail au Royaume-Uni seront numériques.

télécharger enquête Toluna et Sensefuel 2016

Source : ecommercenews.eu

Pour aller plus loin :