Subscribe to Email Updates

L

es marques de luxe, dont beaucoup ont été lentes à adopter le e-commerce, devraient rapidement s'implanter en Chine grâce au m-commerce, a déclaré Chloe Reuter, fondatrice de l’agence de communication Reuter Communications et du magazine web “The Luxury Conversation”. En effet, la possession de laptops et de desktops est en baisse en Chine, tandis que l'utilisation de smartphones a presque atteint la saturation parmi la jeune génération. 94% des 18-34 ans a maintenant accès à Internet depuis son téléphone, selon le centre de recherche américain Pew Research.

A lire également notre article : L'éveil du marché du luxe aux opportunités e-commerce

"La Chine est une société sans argent liquide", a déclaré Chloe Reuter. "Tout ce dont vous avez besoin, c'est d'un téléphone mobile, et vous pouvez tout obtenir grâce à WeChat."

WeChat domine l'espace m-Commerce

Le commerce en Chine favorise l’adoption du mobile et les marques de luxe occidentales qui veulent attirer l'attention des millénaires chinois doivent savoir tirer parti de WeChat, l'application de réseau social la plus populaire en Chine, a souligné Chloe Reuter.

Depuis ces dernières années, les consommateurs s’appuient moins sur leurs amis et plus sur la recherche et les médias sociaux (en particulier WeChat qui reste la principale source d'information) pour identifier les dernières tendances de la mode de luxe, selon le rapport HSBC China: Anatomy of the Consumer.

Les acheteurs chinois représentaient 32% du marché des produits de luxe en 2017, selon Bain & Company. Et le potentiel est énorme si l’on prend en compte le base d'utilisateurs de WeChat de 963 millions (en croissance de 19,5% entre 2016 et 2017) et la solution de paiement en ligne WeChat Pay qui a comptabilisé plus de 600 millions de transactions mensuelles en 2017.

Le m-commerce pour offrir une expérience de vente omnicanale

"Les millenials [chinois] d’aujourd'hui sont très différents de la génération de leurs parents. Ils sont très ouverts à l'Occident et sont plus avisés que leurs homologues occidentaux ", a indiqué Richard Chen, PDG de Yifei Investment Holdings.

Ils savent par exemple comment trouver les offres d'achat de luxe les moins chères en ligne ainsi que la manière d'éviter les frais d'expédition, a-t-il ajouté.

Les jeunes Chinois ont grandi avec de nouveaux produits tous les jours. Il ne suffit donc pas, pour les marques de luxe, de lancer de nouvelles créations pour les attirer. Le meilleur moyen est de leur proposer un service de m-commerce leur offrant une fusion totale entre shopping en ligne et hors ligne. " explique Richard Chen.

Les stratégies de contenu nécessitent l'intégration du m-commerce

Selon une enquête menée par Reuter Communications en novembre dernier à Beijing et à Shanghai, 95% des millenials chinois n'ont pas acheté de magazine papier au cours de l'année écoulée, tandis que 100% ont utilisé WeChat.

Au moment de créer du contenu original, en collaborant avec des leaders d'opinion par exemple, les marques doivent absolument prendre en compte l'intégration du m-commerce.

"Si un Millennial chinois s’informe à propos de votre marque dans un article paru dans WeChat, il s'attend à ne faire qu’un clic pour l’acheter", a déclaré Chloe Reuter. "Si votre produit n'est pas sur [une plateforme numérique comme] Tmall ou JD.com, alors c’est comme s’il n’existait pas".

New Call-to-action

Source : jingdaily.com

Pour aller plus loin :