Le géant chinois du e-commerce JD.com a des ambitions dans le domaine du Gaming. Voici sa stratégie

Publié le 11 août 2021 | 3 min de lecture

Lors de China Joy, l'une des plus grandes conférences asiatiques sur les jeux, qui s'est tenue à Shanghai, le géant du e-commerce JD.com a construit un stand présentant la version géante de sa mascotte canine Joy, où les joueurs se sont réunis pour s'affronter.

Ce stand souligne l'ambition de JD.com dans le domaine des jeux même si la société ne cherche pas à se mesurer à Tencent et NetEase en créant ses propres jeux.

jd-gaming-2© CNBC

Au lieu de cela, la société basée à Pékin souhaite plutôt devenir le lieu de prédilection où les jeunes peuvent acheter des produits liés aux jeux et elle considère les sports électroniques et les partenariats avec les fabricants d'appareils comme un moyen d'y parvenir. Cela pourrait également stimuler la croissance dans d'autres secteurs de son activité.

"Nous avons les moyens de rassembler l'ensemble de l'écosystème", a déclaré Daniel Tan, président de JD Mobile Devices, à CNBC.

Ce que JD fait dans le domaine du Gaming

L'activité de JD dans le domaine des jeux présente plusieurs aspects. Tout d'abord, des millions d'acheteurs achètent des produits sur la plateforme JD et donnent leur avis. JD peut travailler avec des partenaires pour partager ces commentaires afin de les aider à améliorer leurs produits.

L'année dernière, JD a annoncé son intention de travailler avec des sociétés telles que le fabricant chinois de PC Lenovo et le géant du jeu Tencent pour développer des smartphones adaptés aux jeux mobiles. Cela signifie que JD peut également les distribuer et cibler les joueurs via son application d'achat.

La deuxième partie de la stratégie s'articule autour de l'e-sport ou du jeu vidéo compétitif.

JD a lancé sa propre équipe d'e-sports en 2017 appelée JD Gaming. L'année dernière, elle a lancé une équipe de jeu mobile appelée JD Esports.

Ne manquez pas notre article : JD.com : les résultats de son premier trimestre dépassent les estimations de Wall Street

Les revenus mondiaux des sports électroniques devraient dépasser le milliard de dollars pour la première fois en 2021, en croissance de 14,5 % en glissement annuel, selon la société d'analyse de jeux Newzoo. JD espère obtenir une part de ce gâteau. Bien que la société ne représente encore qu'une petite partie du marché mondial des jeux, sa croissance devrait rester forte.

Mais son engagement dans les sports électroniques s'inscrit également dans une démarche marketing plus large visant à associer la société aux jeux. Daniel Tan a d'ailleurs déclaré :

"L'e-sport a permis d'entrer dans l'esprit des consommateurs". 

Il a ajouté que l'entreprise s'attache à développer le profil des joueurs "de manière à nous aider à promouvoir nos produits".

"En fin de compte, je pense que ce que nous voulons faire, c'est construire une plateforme où, lorsque vous pensez aux jeux et à tout ce dont vous avez besoin en matière de jeux, vous allez chez JD", a-t-il ajouté.

JD n'a pas pour mission de produire ni de créer des jeux comme Tencent ou NetEase. Tencent, en particulier, s'est développé à l'échelle mondiale en acquérant ou en investissant dans des studios de jeux. Monsieur Tan a indiqué que cela n'était pas l'objectif de JD, mais n'a pas exclu la possibilité de co-investir dans des sociétés de jeux avec un partenaire. Il a commenté :

"Je pense que s'il y a une opportunité, si c'est une bonne opportunité, nous l'envisagerons... nous sommes très ouverts"

JD voit un « énorme potentiel » dans le Gaming

Monsieur Tan a déclaré que les efforts de JD dans le domaine des jeux n'en sont qu'à leurs débuts et que l'entreprise ne cherche pas de modèle commercial pour le moment.

" En fin de compte, je pense que l'ensemble de l'industrie est encore au stade de l'incubation. Donc, de notre point de vue, c'est un investissement ", a-t-il dit.

"Mais nous voyons un énorme potentiel... Il ne s'agit pas seulement de la vente de téléphones mobiles, ni du partage des revenus sur les jeux... Je pense que c'est une étape finale", a-t-il ajouté.

Ne manquez pas notre article : JD.com devient la première plateforme de e-commerce à accepter la monnaie numérique chinoise

Ce que JD fait, c'est essayer de créer de la valeur, a indiqué Monsieur Tan. "Nous devons incuber l'ensemble de l'écosystème avant de penser à… comment encaisser."

Il a également précisé qu'il y avait beaucoup d'avantages indirects à investir dans les jeux.

"Il s'agit de participer, de s'impliquer auprès des jeunes, de s'associer aux jeunes. Et c'est le type de consommateurs que nous voulons. Vous savez...ils utiliseront JD", a-t-il dit.

New call-to-action

Source : cnbc.com

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail