Subscribe to Email Updates

Le e-commerce transfrontalier a pris un essor important grâce aux clients qui achètent des produits provenant d'autres pays. Les options d'expédition, les méthodes de paiement, la qualité des produits, etc. sont quelques-unes des raisons de cet essor. Parce que les clients en ligne peuvent choisir leurs vendeurs partout dans le monde, les marques et les commerçants ont ressenti le besoin d'exposer leurs produits sur un marché mondial.

On parle de e-commerce transfrontalier lorsqu'un consommateur effectue des transactions en ligne avec une entreprise basée dans un autre pays. Il s'agit généralement d'une marque ou d'un grossiste qui utilise un système de gestion des stocks pour livrer en dehors de son propre pays. Cela peut également être le cas lorsqu'une entreprise ou une marque fait du commerce avec un consommateur ou lorsque deux particuliers font du commerce, via des canaux comme Amazon ou eBay.

e-commerce-crossborder-statista

L'augmentation soudaine du e-commerce transfrontalier est due à la croissance d'une population jeune et métropolitaine qui dépend fortement de la technologie. Forrester, un cabinet de recherche, rapporte que la valeur du e-commerce transfrontalier devrait atteindre 627 milliards de dollars d'ici 2022, ce qui représente un total de 20% du e-commerce dans son ensemble.

Pourquoi alors les commerçants en ligne pourraient-ils être tentés de franchir la frontière ?

Les avantages du e-commerce transfrontalier

Il aide à faire face aux difficultés économiques

En 2010 et 2011, le marché en ligne grec a connu une croissance régulière de 40 à 50%. L'Espagne a également connu une augmentation annuelle de 18% et l'Italie de 16%.  Et ce, malgré les conséquences de la crise financière mondiale sur ces pays. Cette tendance s'est également manifestée dans d'autres parties du monde.

Le Credit Suisse Research Institute a mené une enquête auprès des consommateurs sur les marchés du Brésil, de la Chine, de l'Inde, de l'Indonésie, du Mexique, de la Russie, de l'Arabie saoudite, de l'Afrique du Sud et de la Turquie. Il a révélé que les ventes au détail annuelles en ligne pour tous les pays participants pourraient augmenter jusqu'à 3,5 billions de dollars et avoir un impact sur les entreprises dans le commerce de détail, la finance et la technologie.

Il permet de proposer différentes préférences de paiement

Les acheteurs en ligne transfrontaliers paient généralement par carte de crédit. Cependant, comme cette méthode est susceptible de fraude et de manque d'anonymat, de nombreux autres modes de paiement sont apparus ces dernières années. PayPal est de loin la méthode la plus recherchée à travers le monde. L'une des raisons est que la plateforme permet aux acheteurs d'effectuer des transactions dans leur propre monnaie. PayPal bénéficie également d'une politique de protection des acheteurs privilégiée, qui met ses utilisateurs à l'aise lors de leurs achats en ligne.

Les entreprises de e-commerce qui décident d'intervenir sur le territoire transfrontalier doivent s'assurer qu'elles proposent les méthodes de paiement les plus appréciées dans les pays qu'elles ciblent. Elles doivent offrir un certain nombre de services de paiement applicables à chaque marché. Par exemple, Klarna - solution de facturation en ligne suédoise - s'applique à la Scandinavie, tandis que l'Allemagne et les Pays-Bas proposent des options de "facturation ultérieure".

Ne manquez pas notre article : [e-commerce] Top 3 des méthodes de paiement par pays européen

Il est multi-sites

Une entreprise de e-commerce transfrontalier peut avoir de nombreux sites B2B ou de vente au détail. Chacun peut avoir son propre catalogue de produits. Créer et utiliser plusieurs sites de commerce électronique est un moyen rapide et économique d'accéder à de nouveaux marchés et d'étendre votre présence en ligne.

Il est multi-entrepôts

Grâce aux opérations de e-commerce transfrontalier, une entreprise peut implanter des entrepôts dans de nombreux pays. Une bonne gestion de ces derniers devient encore plus essentielle lorsque l'entreprise s'étend à plusieurs endroits.

Les logiciels dotés d'intelligence artificielle, doivent être utilisés de manière cohérente dans tous les entrepôts pour éviter que certains ne soient plus efficaces et d'autres moins performants. Cependant, le fait d'avoir plusieurs entrepôts présente des avantages. Par exemple, un entrepôt peut contribuer à combler un manque de stock dans un autre. Certains territoires peuvent également être des lieux plus rentables pour les entrepôts ou les locaux logistiques.

Les risques éventuels

Comme toutes les décisions des grandes entreprises, choisir d'explorer le e-commerce transfrontalier pourrait présenter quelques obstacles. Il est essentiel de les comprendre pour évaluer si la démarche est judicieuse.

Les habitudes d'achat

Celles-ci diffèrent d'un pays à l'autre. Ainsi, toute entreprise doit réfléchir davantage à la manière d'opérer sur de nouveaux territoires. Les questions relatives au paiement dans la monnaie du marché local et la meilleure façon de fournir un service client ne sont que deux considérations. Les commerçants qui cherchent à proposer le e-commerce à l'international feraient bien de trouver un partenaire local. Cela peut signifier un collaborateur et une plateforme de e-commerce qui leur permettront d'offrir une expérience intercontinentale qui attirera les clients locaux et augmentera leur visibilité.

Ne manquez pas notre article : E-commerce en Chine : les règles du jeu pour débuter

La fraude

Dans le e-commerce, les frontières géographiques sont floues. La fraude est probablement le plus grand défi auquel sont confrontés les vendeurs qui accueillent des clients d'autres pays. Il est donc essentiel de sélectionner un service de paiement fiable qui tienne compte du comportement des clients locaux.

Ne manquez pas notre article : L'intelligence artificielle est-elle la clé pour prévenir la fraude dans le e-commerce ?

La logistique

La logistique est cruciale et peut donner aux clients locaux une vision négative de votre entreprise si elle n'est pas bien gérée. En raison de problèmes logistiques, les clients peuvent recevoir leurs articles plus tard que prévu et ne pas souhaiter les garder. Cela peut s'expliquer par le fait que les produits soient traités par différents intervenants logistiques avant d'arriver chez le client. Ainsi, une logistique fiable est essentielle pour toute entreprise qui souhaite tirer profit du e-commerce transfrontalier.

La réglementation

Les commerçants devraient connaître les réglementations de leur pays cible. Cela peut nécessiter un examen rigoureux des exigences des autorités locales et de la fiscalité, car celles-ci pourraient avoir un impact négatif sur leur activité.

Construire une stratégie e-commerce crossborder efficace

Le lancement de produits sur de nouveaux marchés peut être difficile. Vous aurez besoin d'une stratégie globale si vous voulez réussir. Les questions ci-dessous méritent réflexion :

  • Serez-vous en mesure d'expédier vos produits dans les pays que vous ciblez ?
  • Comment les retours et les échanges de produits seront-ils traités ?
  • Qu'en est-il des heures d'ouverture du service client ?

Identifier et exploiter les bons canaux

Les clients doivent pouvoir voir vos produits s'ils veulent les acheter. Une méthode de vente au détail variée est donc vitale pour le e-commerce intercontinental. Lors de la détermination des canaux à exploiter à l'étranger, les facteurs suivants doivent être pris en compte :

  • Les produits souhaités dans d'autres pays
  • Les canaux d'achat et de commercialisation préférés dans votre pays cible
  • La concurrence existante sur les nouveaux marchés
  • Le temps et les ressources nécessaires pour traduire les caractéristiques du produit

Certaines chaînes sont plus favorisées que d'autres. Bing, par exemple, est l'un des plus grands moteurs de recherche aux États-Unis, mais il est moins utilisé en Europe. Amazon, Ebay et d'autres canaux de vente au détail tiers sont également plus populaires dans certains endroits que dans d'autres.

Ainsi, déterminer les canaux de commercialisation et d'achat pertinents au sein de chaque marché est un processus qui prend du temps mais qui en vaut la peine. Cela vous aidera à concevoir une stratégie de e-commerce transfrontalier efficace qui vous donnera les meilleures chances de succès.

Opportunités pour le e-commerce transfrontalier

Vous voulez franchir le pas du e-commerce transfrontalier ? Quels sont les marchés qui représentent les meilleures opportunités ? En 2016, 19% du total des ventes en ligne ont été effectuées sur des sites web non nationaux, le plus souvent en Allemagne, au Royaume-Uni, en Belgique, aux États-Unis et en Chine.

L'Europe

L'Europe a une utilisation élevée du smartphone. Plus de 54% des commerçants prévoient que ce dernier sera la principale source de commandes des acheteurs transfrontaliers de e-commerce.

Le secteur du e-commerce qui connaît la croissance la plus rapide en France est celui des achats transfrontaliers. Près de la moitié des consommateurs français achètent fréquemment auprès de commerçants transfrontaliers.

L’Amérique du Nord

Le Canada est un chef de file en matière d’achats transfrontaliers, car il détient près de 37% des consommateurs transfrontaliers du monde. La majorité des e-commerçants canadiens n'expédient pas aux États-Unis ni ne sous-traitent leurs activités logistiques à des fournisseurs de services tiers. Les e-commerçants canadiens envisagent des options d'exécution externalisées pour progresser vers les marchés transfrontaliers et d'autres marchés multinationaux.

Les États-Unis sont toujours l'endroit le plus favorisé pour le e-commerce transfrontalier. Cependant, une bonne part de marché est prise par la Chine, en raison d'un penchant accru pour les produits chinois. Les méthodes de paiement, le respect des réglementations et la logistique, en particulier la livraison du dernier kilomètre, restent un défi de taille dans cette région.

L’Amérique Latine

mexico-e-commerce-crossborderLe marché du e-commerce au Mexique se développe à un rythme instable. Cela est dû à des préoccupations concernant la sécurité des paiements. C’est un facteur clé pour vendre en ligne. Amazon collabore avec un détaillant local pour s'assurer que les clients peuvent acheter en espèces. La concurrence y est faible et avec le temps, le Mexique pourrait devenir le marché le plus important du e-commerce en Amérique latine.

Ne manquez pas notre article : L’Amérique latine : l’un des marchés e-commerce les plus dynamiques au monde

Le Moyen-Orient et l'Afrique

Le marché du e-commerce transfrontalier dans ces régions est relativement petit mais fait surface. Cela est dû en grande partie en raison des revenus disponibles élevés et à l'afflux de données numériques. Les barrières commerciales élevées, les formalités administratives, la modification des réglementations et les taux de change imprévisibles constituent un inconvénient pour les petits e-commerçants transfrontaliers travaillant dans ces régions. Néanmoins, avec un excellent flux Internet et une infrastructure exceptionnelle au Moyen-Orient, le e-commerce transfrontalier est prêt à se multiplier à un rythme exponentiel.

La Chine

Le e-commerce transfrontalier entre l'Europe et la Chine mérite l'attention, car les produits fabriqués en Chine sont très recherchés par les consommateurs occidentaux. Cela est dû à leurs prix bas et à la diversité de leur gamme, qui va de l'électronique à la mode.

china-e-commerce-crossborder

Le e-commerce transfrontalier chinois représente une valeur de 60 milliards de dollars. Cependant, il pourrait être affecté par la législation. Il a attiré l'intervention du gouvernement parce que les marques utilisent le e-commerce transfrontalier pour contourner les règles concernant leurs produits auprès des agences locales.

Le e-commerce transfrontalier permet aux acheteurs chinois d'acheter en ligne des produits fabriqués à l'étranger et d'échapper aux lois. Confronté à la pression des commerçants et à la perte de recettes fiscales, le gouvernement a décidé de remédier à ces incohérences.

Depuis mars 2016, les autorités chinoises ont émis une série d'ordonnances. Elles visent globalement à augmenter les tarifs d'importation normaux et les exigences légales pour les marchandises importées en Chine par le biais des canaux de e-commerce transfrontalier. Cependant, ce nouveau système a provoqué une réaction défavorable chez les commerçants transfrontaliers, tant en Chine qu'à l'étranger.

Les e-commerçants transfrontaliers espèrent que les produits achetés à l'étranger continueront de bénéficier de tarifs bas et à être exemptées des exigences réglementaires.

Ne manquez pas notre article : Pinduoduo relègue JD.com au second rang du classement du e-commerce transfrontalier chinois

Conclusion

Le e-commerce transfrontalier présente certains risques. Toutefois, les avantages pour les consommateurs et les commerçants l'emportent souvent sur les difficultés. Les consommateurs peuvent acheter confortablement, depuis leur smartphone auprès de leurs vendeurs mondiaux préférés et à leurs prix préférés. Les marques et les grossistes peuvent être fiers de leur présence internationale croissante. C'est pour ces raisons que le e-commerce transfrontalier est l'avenir de nombreux détaillants en ligne.

observatoire des pratiques de recherche 2020

Source : business2community.com

Vu dans cet article :

Pour aller plus loin :