Le e-commerce D2C et transfrontalier se développe en 2021, sous l'impulsion des Millennials

Publié le 16 févr. 2022 | 4 min de lecture

Les achats en ligne Direct-To-Consumer (D2C) ont augmenté de + 17% d'une année sur l'autre alors que les changements de comportement, formés en réponse à la pandémie de Covid-19, sont restés ancrés tout au long de 2021, selon les données.

Cette augmentation a été alimentée par une augmentation mondiale de +114 % des ventes de luxe D2C, avec des augmentations des ventes plus faibles signalées chez les détaillants multimarques (+10 % en glissement annuel) et les détaillants spécialisés et à marque unique (+10% en glissement annuel).

L'enquête « Global Voices : 2022 » menée par ESW auprès de plus de 14 000 consommateurs dans 14 pays a révélé que les Millennials restent le moteur de l'augmentation des taux d'achat D2C et transfrontaliers. D'une année sur l'autre, les données montrent que les personnes âgées de 25 à 40 ans ont déclaré avoir augmenté leurs achats en ligne dans les onze catégories d'achat étudiées dans le cadre de l'enquête.

Les ventes nationales en ligne de produits de luxe (+28 %), d'articles de sport (+19 %), de cosmétiques (19 %), de parfums (+13 %) et de soins de la peau (+10 %) ont enregistré les plus fortes hausses des ventes dans toutes les tranches d'âge confondues alors que les consommateurs continuent d'acheter ces articles traditionnellement "à contact élevé"  - qui auraient auparavant été validés en essayant ou en testant en magasin.

Ne manquez paz notre article : Les cinq tendances du e-commerce DtoC pour 2022

En 2021, plus d'un tiers (37 %) des Millennials ont effectué plus de 11 achats transfrontaliers en ligne, soit une augmentation de +12 % par rapport à l'année précédente, suivis par 30 % de la Gen Z, 26 % de la Gen X et 19 % des Baby Boomers. Sur le plan géographique, les acheteurs des Émirats arabes unis (53 %), de la Chine (50 %) et de l'Inde (41 %) ont signalé les taux les plus élevés de niveaux de fréquence d'achat à plus de 11 achats. Par pays, les acheteurs au Japon (51 %), en Chine (44 %), aux Émirats arabes unis (21 %), en Corée du Sud (17 %) et au Mexique (16 %) ont déclaré le taux le plus élevé de répondants dépensant plus de 1 500 dollars pour des achats transfrontaliers en 2021.

Les principales raisons invoquées par les personnes interrogées pour justifier leurs achats transfrontaliers sont le fait de payer les produits moins cher que dans leur pays (26 %) et d'avoir eu une expérience positive en achetant sur un site étranger (26 %). Cela souligne que les marques et les commerçants qui ont amélioré leurs stratégies D2C et transfrontalières au cours de l'année écoulée ont créé une dynamique positive chez les consommateurs.

Si plus d'un quart (26 %) des acheteurs internationaux ont acheté des vêtements en ligne en dehors de leur marché national, ce qui en fait l'achat transfrontalier le plus populaire en 2021, dans l'ensemble, la catégorie n'a augmenté que de 4 % par rapport à l'année précédente. Parmi les cinq catégories du e-commerce transfrontalier les plus populaires, le luxe et les parfums ont connu la croissance la plus rapide au cours des 12 derniers mois, tous deux en hausse de +50% par rapport à la fin de 2020, suivis par les chaussures (+33%), et les soins de la peau et les cosmétiques (+31% respectivement).

À l'horizon 2022, la confiance des consommateurs reste soutenue et plus de la moitié des personnes interrogées (53 %) s'attend à ce que ses habitudes d'achat en ligne restent à peu près les mêmes au cours des 12 prochains mois.  Près d'un cinquième (19 %) prévoit d'augmenter ses dépenses, tandis qu'un peu plus de répondants (22 %) pourraient diminuer leurs dépenses.  Les consommateurs de Chine (45 %), d'Inde (27 %) et du Japon (25 %) se disent plus susceptibles d'augmenter leurs achats en ligne. Par génération, 23 % des Millennials et 20 % des Gen Z prévoient d'augmenter leurs achats, tandis que 26 % des Gen Z et 23 % des Boomers prévoient de diminuer leurs dépenses en ligne.  

Ne manquez pas notre article : Les Millennials sont le moteur de l'augmentation des ventes internationales de e-commerce DtoC

Patrick Bousquet-Chavanne, President and CEO Americas chez ESW, commente :

" 2021 a été l'année des Millennials, car ce groupe démographique a consolidé sa position de cohorte d'acheteurs puissants qui stimule la demande de D2C et de commerce transfrontalier. Les données démontrent clairement que les précédentes expériences positives D2C et d'achat transfrontalier contribuent à créer un cercle vertueux de croissance de la confiance des consommateurs et que les marques et commerçants qui ont travaillé dur au cours des deux dernières années pour affiner leurs stratégies de vente dans ces domaines, récoltent des fruits très importants. "

Martim Avillez Oliveira, Chief Commercial Officer, Europe Middle East & Africa, chez ESW, ajoute : 

" La révolution du commerce de détail D2C tant vantée est désormais une réalité que les marques ne peuvent se permettre d'ignorer. Alors que la confiance des consommateurs continue de croître et que les acheteurs mondiaux s'installent davantage dans leurs nouvelles routines d'achat, les commerçants doivent se concentrer sur le développement d'une compréhension approfondie de ce qui motive la demande D2C - sur tous les canaux de vente et points de contact avec les clients - afin qu'ils puissent capitaliser sur l'appétit des consommateurs pour se connecter avec leurs marques préférées en ligne et fidéliser les clients existants tout en en attirant de nouveaux. "

New call-to-actionSource : internetretailing.net

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail