Dans le but de fidéliser leurs clients, les e-commerçants introduisent une variété d’outils technologiques émergents dans leurs sites marchands. De plus en plus évoqué, le commerce social est devenu l'une des pratiques grâce à laquelle les consommateurs peuvent acheter directement via la page de média social de la marque ou du commerçant.

Selon une enquête menée par Bizrate Insights en août 2019, le commerce social figurait parmi les pratiques de e-commerce émergentes les plus utilisées par les consommateurs américains, bien plus que la recherche visuelle, la réalité augmentée ou virtuelle (RA / RV) et le commerce vocal via des haut-parleurs intelligents. Plus du tiers des consommateurs américains a déclaré avoir acheté des produits via les médias sociaux. Et parmi les 66% qui ne s'étaient pas engagés dans le commerce social, 27% ont déclaré qu'ils étaient au moins quelque peu intéressés à l'utiliser à l'avenir. Il s'agissait d'une augmentation par rapport au sondage de novembre 2018, selon lequel 29% des répondants ont déclaré avoir effectué une transaction de commerce social et 71%, qui ne l'avaient pas fait.

Ne manquez pas notre article : La frontière entre médias sociaux et e-commerce commence à disparaître

social-commerce-1

Ces chiffres pourraient signifier un succès rapide pour les nouvelles fonctionnalités de commerce social introduites dernièrement sur Instagram, Pinterest et Snapchat. En novembre dernier, Snapchat a lancé une nouvelle fonctionnalité de commerce social appelée «Shop and Cop». Pinterest a étendu ses capacités de shopping en prévision de son offre publique initiale en mars. En mars également, Instagram a lancé le bouton CTA très attendu, appelé “Checkout on Instagram” et qui permet aux utilisateurs de régler leurs achats directement dans l’application.

Checkout©Instagram

Ne manquez pas notre article : [Infographie] 21 faits sur Instagram que tous les e-commerçants devraient connaître

«Le commerce social est clairement devenu l’un des moteurs de croissance du e-commerce, alimenté par les plateformes sociales qui permettent aux marques de présenter plus facilement leurs produits, et aux acheteurs de suivre, parcourir et acheter des produits», a déclaré Andrew Lipsman, analyste pour le cabinet d’études eMarketer. "Malgré les fonctionnalités ajoutées, le véritable moteur de cette tendance est que les médias sociaux apportent une pertinence contextuelle au shopping d'une manière qui n’existait pas auparavant."

D'autres nouvelles technologies de vente au détail n'ont, en revanche, pas été adoptées aussi largement que le commerce social, bien qu’elle suscitent un intérêt grandissant de la part des consommateurs. En effet, Bizrate Insights a révélé que 13% des consommateurs américains utilisaient désormais la recherche visuelle, contre 9% en novembre 2018. Parmi les technologies, la recherche visuelle suscitait également le plus d'intérêt parmi les consommateurs, 56% des non-utilisateurs déclarant être au moins quelque peu intéressés.

Toutes les technologies visuelles n’ont pas suscité le même intérêt. Selon Bizrate Insights, Seuls 6% des consommateurs américains ont utilisé la RA et la RV. Bien que ces  technologies visuelles aient un potentiel, (le shopping RA / RV était en hausse de 4% en novembre 2018 et 39% des non-utilisateurs ont exprimé leur intérêt pour cela dans le sondage d’août 2019) elles restent en retrait par rapport au commerce social et à la recherche visuelle.

Ne manquez pas notre article : Comment la Réalité Augmentée aide les e-commerçants à créer de nouvelles expériences de vente ?

social-commerce-3

"Le fait est que le commerce social a mis une décennie à faire son chemin et que de nouvelles technologies telles que la recherche visuelle, la réalité augmentée et la réalité virtuelle en sont encore à un stade très précoce de l'adoption", a commenté Andrew Lipsman. "À mesure que ces technologies visuelles seront introduites dans les environnements de médias sociaux, elles finiront par être très utiles pour le shopping, mais il faudra un certain temps avant qu’elles ne soient adoptées par le grand public."

Observatoire-pratiques-recherche-e-commerce-2019

Source : emarketer.com

Vu dans cet article :

Pour aller plus loin :