Lorsque que l’on évoque les processus de paiement sur les sites e-commerce, les conversations portent souvent sur les cartes de crédit, PayPal ou le paiement à la livraison. A présent, les Bitcoins et les monnaies numériques prennent de plus en plus de place dans ces échanges.

Le Bitcoin est une monnaie numérique n’appartenant à aucun pays, aucun gouvernement, ni à aucune banque. Fondé en 2008 par un inconnu se présentant sous le pseudonyme Satoshi Nakamoto. A cette période, il était difficile d'imaginer que ce Bitcoin puisse avoir une réelle utilité. En effet, les devises locales ne pouvaient être facilement converties en bitcoins et, par conséquent, aucun commerçant ne songeait à accepter cette monnaie comme moyen de paiement. Mais les choses ont progressé peu à peu, en particulièrement au cours de ces 3 dernières années.

En effet, la société américaine BitPay a rapporté qu’en 2015, plus de 100 000 commerçants à travers le monde acceptaient les Bitcoins et ce nombre ne fait que croître. Les volumes de transactions Bitcoin augmentent eux aussi régulièrement. Pour exemple, les transactions effectuées via BitPay ont été au nombre de 102 221 par trimestre en Europe, en 2015 (soit 34 074 transactions par mois).

Ci-dessus : vidéo explicative de ce qu'est un Bitcoin et comment il fonctionne

La  révolution Blockchain

En 2008, Satoshi Nakamoto invente la Blockchain, un protocole informatique visant à faire fonctionner le Bitcoin. Selon la définition de Blockchain Partner, une “blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle”.

Une Blockchain forme un registre, une base de données contenant l’historique de tous les échanges réalisés entre ses utilisateurs depuis sa création. Ceux-ci sont réunis sous forme de blocs. Cette base de données est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne.

Une Blockchain peut donc être comparée à un grand livre comptable public, infalsifiable et anonyme. Ce registre n’est pas stocké sur un serveur central mais est détenu par de multiples ordinateurs, simultanément. 

Ci-dessus : conférence TEDx de Claire Balva, CEO de Blockchain Partner, cofondatrice Blockchain France

La Blockchain appliquée au e-commerce

Sur une marketplace e-commerce, un particulier peut enregistrer un produit pour l’acheter directement auprès du vendeur. Maintenant, imaginez ceci:

Les trois entités - l'acheteur, le vendeur et la marketplace - sont sur le réseau Blockchain. Chaque action réalisée par l'acheteur ou le vendeur génère un bloc et une "preuve d’action" sur le marché.

L'acheteur passe d'abord une commande, la marketplace génère un bloc et affiche la "preuve d’action", au travers de laquelle le vendeur reçoit la commande pour expédier le produit.

L'acheteur effectue alors un paiement sur la marketplace, entraînant la création d'un bloc et d'une "preuve d’action". Le vendeur reçoit le paiement, puis expédie le produit au client, ce qui génère à nouveau un bloc et une «preuve d’action» sur la marketplace. Le client reçoit le produit. C'est ainsi que le cycle est complet dans la Blockchain. Ceci est parfaitement décrit dans l'illustration suivante:

blockchain-in-ecommerce-model.jpg

Chaque action effectuée par l'acheteur ou le vendeur génère un bloc ainsi qu’une "preuve d’action” sur le marché, sur la base desquels l'autre entité agit. Il s’agit d’un lien direct entre l'acheteur et le vendeur, sans qu’aucune autre entité de médiation soit impliquée. Le Bitcoin, étant la monnaie numérique, il fonctionne parfaitement dans ce modèle de Blockchain.

Le Bitcoin est là pour rester

L'industrie des technologies informatiques a été à l'avant-garde quant à l'acceptation des Bitcoins. Aujourd’hui, d'autres domaines online rattrapent leur retard. La perception des devises numériques évolue également, de plus en plus de consommateurs estimant qu’elles sont l'avenir du paiement en ligne.

Vous n’êtes pas convaincu? Voici quelques statistiques qui peuvent vous faire changer d’avis !

  • Une étude publiée en 2016 par le cabinet d’études et de statistiques allemand Statista montre que 33% des répondants européens interrogés pensent que les monnaies numériques représentaient l'avenir des dépenses en ligne.
  • Dans une autre étude, Statista révèle que le nombre de Bitcoins en circulation augmentait régulièrement et atteignait environ 16,42 millions en juin 2017.
  • La taille des données de l’ensemble des transactions mondiales Bitcoin s'élevait à environ 85 gigaoctets en septembre 2016.
  • Le budget européen investi dans l’exploitation du Bitcoin s'est élevé à environ 69 millions de dollars. Un investissement supplémentaire de 34 millions a été réalisé pour développer des portefeuilles numériques Bitcoin.

Si le Bitcoin gagne en popularité, c'est bien en raison de sa facilité d’utilisation et de ses nombreux avantages. Le Bitcoin offre tant d'avantages au e-commerce qu'il semble avoir été créé sur mesure pour celui-ci !

D'une part, il facilite le transfert instantané d'argent, sans que le client ne doive entrer les informations de sa carte bancaire ou de numéro d'identification. Les données sensibles ou confidentielles ne circulent pas, il n'y a donc pas de soucis de sécurité. Impossible de pirater.

Comment vos clients peuvent-ils utiliser les Bitcoins pour acheter des produits et services ?

Pour faire des achats avec cette monnaie numérique, tout ce que votre client doit faire est d'acheter des Bitcoins à partir d'une plateforme en ligne.

Étape 1: Le client peut acheter des Bitcoins en transférant de l'argent depuis son compte bancaire habituel vers le point de vente Bitcoin en ligne.

Étape 2: Une fois les Bitcoins achetés, ils peuvent être affectés à un portefeuille en ligne auquel vous pouvez accéder en effectuant un achat.

Lors d'un l'achat dans un magasin physique, le client n'a qu'à ouvrir l'application mobile de son portefeuille Bitcoin et la présenter sur le lecteur de QR code du magasin. Un mot de passe secret intégré déverrouille son adresse Bitcoin et informe le réseau du transfert d’argent vers le magasin. Le processus ne prend que quelques secondes.

Maintenant, vous vous dites “c'est exactement comme ça que fonctionne PayPal. Quelle est la différence?”

Bitcoin est une monnaie mondiale numérisée. La monnaie numérique est plus facile à déplacer. Vous n'avez pas besoin des banques pour effectuer ces transactions et vous pouvez également éviter les intermédiaires. Plus de taxes supplémentaires qui s’ajoutent à vos transactions.

Un côté négatif tout de même est le fait que seul l'identifiant du portefeuille de l'utilisateur (et non son nom) est stocké dans la Blockchain publique afin de garantir l'anonymat des transactions effectuées, rendant ce procédé idéal pour les paiements illégaux. Mais chaque pièce de monnaie possède deux faces, et dans le cas du Bitcoin, les avantages sont multiples et l'emportent sur les inconvénients. Les paiements Bitcoin sont déjà acceptés par de nombreux sites e-commerce et cette technologie poursuit son expansion.

Le traitement instantané des paiements permet d'effectuer les transactions en ligne plus rapidement. Lorsque les paiements sont traités plus rapidement, les produits peuvent également être livrés plus rapidement. Il accélère le processus d'achat tout en réduisant le temps d'attente pour vos clients.

D’ici quelques années, le Bitcoin pourrait bien être l'option de paiement de choix des consommateurs. Soyez préparé et pensé à en équiper votre boutique online !

télécharger enquête Toluna et Sensefuel 2016

Sources:

Pour aller plus loin:

1000-vues