Subscribe to Email Updates

Le 6 septembre dernier, l’organisme indépendant Ecommerce Foundation, a publié son rapport 2018 sur le commerce électronique en Amérique latine. Les résultats soulignent la position du continent, considéré comme l’une des meilleures régions du monde pour la croissance du e-commerce.

Les raisons de cette croissance : l'augmentation de la population et un taux de pénétration de l'internet de plus en plus élevé sur le continent; 59% de la population en moyenne utilise Internet.

L’Argentine est en tête du classement dans cette zone; 71% des Argentins se connectant régulièrement au World Wide Web, suivi par le Chili, l’Uruguay et le Costa Rica, qui occupent la seconde place avec 66%. Ils sont 54% en Équateur.

Le Mexique s'enorgueillit d'être le plus grand marché du commerce électronique en Amérique latine, avec des dépenses annuelles représentant 21 milliards de dollars. Le Brésil n’est pas trop loin derrière avec 18,86 milliards de dollars, mais l’Argentine, la Colombie, le Chili et le Pérou sont en retard avec respectivement 6,83 milliards, 4,93 milliards, 3,7 milliards et 3 milliards de dollars.

Lorsque l'on regarde où la cohorte de consommateurs en ligne - en plein essor - dépense son argent, il y a un point commun dans chaque pays à travers le continent  : MercadoLibre (MercadoLivre au Brésil). Il s’agit sans aucun doute de la plateforme dominante du commerce en ligne de la région.

Ce géant du commerce électronique a accueilli 56,3 millions de visiteurs uniques au cours du seul mois de mai (contre 22,4 millions pour Amazon). L'emprise de MercadoLibre sur l'Amérique latine a rendu extrêmement difficile l'accès d'Amazon au marché en ligne.

«De nombreux investisseurs considèrent MercadoLibre comme une sorte d’Amazon latino-américain», a expliqué l’écrivain Jeremy Bowman dans le magazine d’investissement The Motley Fool. «La société dispose d’opportunités de croissance grâce à sa plate-forme de paiement Mercado Pago et à sa marketplace de e-commerce, présente sur l’énorme marché d’Amérique latine.»

Seul le Chili va à l'encontre de la tendance, yapo.cl étant la plateforme de e-commerce la plus utilisée dans le pays. Dans les autres pays, MercadoLibre occupe invariablement la première place, suivie par Amazon ou Olx.

Le Mexique a déjà les revenus annuels les plus élevés de la région en matière de commerce électronique, et on s'attend à ce qu'ils augmentent en raison de l'amélioration de la connectivité, de l'inclusion financière et de l’accroissement de la culture numérique.

Le commerce électronique est encouragé par le biais d'événements qui offrent des promotions spéciales, comme le Hot Sale Event, similaire au Black Friday aux États-Unis et qui offre des prix réduits sur les vêtements et l'électronique, les deux produits en ligne les plus vendus au Mexique.

MercadoLibre et Amazon sont les principaux vendeurs en ligne, et la majorité des acheteurs en ligne mexicains effectuent des achats internationaux. C'est peut-être pour cela qu'ils sont 70% à préférer payer leurs produits via Paypal.

Alors que les pays d'Amérique latine continuent de développer leur technologie à un rythme phénoménal, le commerce électronique ne fait que croître à mesure que la population profite d'un confort accru et de prix bas, proposés par le e-commerce. Alors, au fur et à mesure qu’Amazon avance sur le continent, il reste à voir si MercadoLibre résistera à cette puissance mondiale.

télécharger Guide Sensefuel Bien choisir son moteur de recherche e-commerce 2017/18

Source : thenextweb.com

Pour aller plus loin :