La réalité augmentée (RA) aide les acheteurs en ligne à comprendre ce qu’ils achètent et à déterminer avec précision comment des articles allant des produits de décoration d’intérieur aux cosmétiques leur conviendront.

La réalité augmentée n’est pas un concept nouveau. Des marques telles que Converse expérimentaient déjà cette technologie immersive dès 2012, permettant ainsi aux aficionados de chaussures de sport d'essayer diverses paires et de voir à quoi elles ressembleraient à leurs pieds.

Mais ce n'est qu'en 2016 que la RA a reçu l'impulsion nécessaire pour s'imposer comme il se doit, lorsque Niantic a lancé Pokémon GO, un jeu vidéo mobile utilisant la RA. Et lorsque les spécialistes du marketing ont constaté à quel point le jeu suscitait l’engagement et la quasi-obsession de la population (les utilisateurs quotidiens américains atteignaient 28,5 millions à son apogée), l’opportunité  d'exploiter la RA pour le marketing s’imposait.

Aujourd'hui, une foule de marques essaie le format. De Lowe’s à Wayfair, en passant par Benjamin Moore, La RA est devenue un médium qui permet non seulement aux utilisateurs de visualiser de manière contextuelle ce à quoi ressemble un article, mais aussi de confirmer sa taille et sa forme. Et bien que le secteur de l'habitat soit à la pointe de l'utilisation de la RA, il y a des opportunités pour de nombreux autres secteurs. Passons en revue quelques exemples !

Ne manquez pas notre article : Comment la Réalité Augmentée aide les e-commerçants à créer de nouvelles expériences de vente ?

La réalité augmentée dans le secteur de la chaussure pour garantir l'acquisition d'une paire parfaitement adéquate

Alors que Converse a rapidement progressé dans le secteur de la chaussure avec son application Sample It qui permet aux consommateurs de visualiser les chaussures à leurs pieds, Nike a véritablement poussé ce concept à un tout autre niveau en garantissant que les chaussures choisies par les consommateurs leur conviennent parfaitement.

Nike Fit, une application de numérisation, utilise une combinaison de vision par ordinateur, de data science, de machine learning, d’intelligence artificielle et d’algorithmes de recommandation pour mesurer la forme complète des pieds de l’utilisateur et déduire l’ajustement parfait selon chaque style de chaussure Nike.

En quelques secondes, l’application recueille des données sur 13 points du pied d’une personne. Ces données peuvent ensuite être stockées dans le compte NikePlus d’un utilisateur pour ses achats ultérieurs, en ligne et en magasin.

“Nike Fit est une première dans l'industrie : utiliser une technologie numérique pour résoudre les frictions de nos clients”, écrit Nike dans son communiqué de presse lors du lancement de l'application. “À court terme, Nike Fit améliorera la façon dont Nike conçoit, fabrique et vend des chaussures - des produits mieux adaptés aux besoins des consommateurs. Un ajustement plus précis peut contribuer à tout, de la réduction des frais d'expédition et des retours à une meilleure performance."

Ne manquez pas notre article : Le e-commerce est "l'avenir de nombreux marchés", déclare le PDG d'Adidas

La réalité augmentée dans le secteur de l'habillement pour gagner la confiance des clients 

Lors du Consumer Electronics Show de Las Vegas en 2018, Gap a dévoilé son application DressingRoom by Gap, créée pour aider les clients à essayer leurs vêtements virtuellement. Les acheteurs peuvent choisir une tenue qui leur plaît et sélectionner l’un des cinq types de silhouettes pour visualiser ce à quoi la tenue ressemblera sur eux.

"L'industrie de la mode n'a pas toujours été très orientée pour aider les gens à comprendre comment les vêtements leur iront ", écrit la société dans son communiqué de presse. "Gap s'engage à gagner la confiance de ses clients en leur présentant des produits qui leur permettent de se sentir bien, et nous utilisons la technologie pour y parvenir.”

Un autre excellent exemple d’utilisation de la RA dans la mode s’est produit lors de la Fashion Week de New York en 2018. Les invités du défilé Moschino et du défilé H&M ont pu utiliser une application de RA pour scanner les tenues présentées par les mannequins sur le podium et les acheter sur place.

La réalité augmentée dans le secteur de la bijouterie et des accessoires pour obtenir un aperçu 3D sur soi 

La bijouterie, longtemps mise en valeur derrière une vitrine, est un autre domaine où l'on voit les avantages de la RA. Le détaillant de bijoux en ligne Kollectin est l’une des marques les plus en vogue actuellement. L’application que le commerçant a lancé plus tôt cette année a une fonction RA appelée «Mode Xperience», qui permet aux clients d’essayer virtuellement des bijoux.

Le fabricant de lunettes Warby Parker joue également dans l’espace RA, permettant aux personnes de voir ce à quoi ressemble une paire de lunettes sur leur visage avant de faire un achat. L’application, lancée en février dernier, est unique en ce sens qu’elle ne permet pas seulement aux utilisateurs de se prendre en photo pour superposer des lunettes. Les lunettes sont rendues dans un aperçu 3D directement sur le visage d’une personne, ce qui signifie que les utilisateurs peuvent tourner la tête pour voir ce à quoi ressemble une paire de lunettes sous différents angles.

Ne manquez pas notre article : Le shopping en ligne devient réel : l'essor de la visualisation interactive de produits

La réalité augmentée dans le secteur des cosmétiques et des produits de beauté pour tester différents produits virtuellement sur le visage

Les accros du maquillage qui regardent YouTube peuvent désormais expérimenter la RA, tout en visionnant leurs tutoriels préférés. Le format de la publicité interactive fonctionne comme suit : Vous regardez votre blogueur préféré appliquer un fond de teint. Tout à coup, une option d'essayage virtuel apparaît à l'écran et vous pouvez voir à quoi vous ressemblez avec le même produit. MAC Cosmetics a été parmi l’une des premières marques à essayer ce nouveau format.

La RA se révèle également utile dans l’environnement physique de la vente au détail, en tant qu’option plus hygiénique pour essayer du maquillage. Sephora fait partie des premiers utilisateurs, tant avec son application mobile que son miroir intégré en magasin, qui permettent aux utilisateurs de voir comment différents produits rendent sur leur visage.

Ne manquez pas notre article : [YouTube] AR Beauty Try-On : la nouvelle fonctionnalité qui permet d'essayer virtuellement un produit tout en regardant un tutoriel

La réalité augmentée dans le secteur du mobilier et de la décoration d’intérieur pour intégrer des éléments dans un espace

DecorMatters redéfinit l'expérience de l'aménagement intérieur et de l’achat de meubles. Les utilisateurs peuvent transformer complètement les pièces de leur maison, de la peinture aux murs jusqu'aux meubles et aux accessoires de leur choix.

La différence entre DecorMatters et d’autres applications similaires, c'est qu’elle permet aux utilisateurs de visualiser les meubles d’Amazon, de Wayfair, de Crate & Barrel, de West Elm, d’IKEA, d’Ashley, de Target, de Lamps Plus, de Living Spaces, etc. De plus, la fonctionnalité de réalité augmentée de l’application aide les utilisateurs à mesurer la taille de leur pièce, en offrant un rendu plus précis en termes d'apparence et d’intégration des différents éléments dans leurs espaces.

Ne manquez pas notre article : Ikea renouvelle son application de réalité augmentée

L’avenir brillant de la réalité augmentée

À mesure que la technologie évolue et donne aux utilisateurs des rendus de plus en plus précis sur l'apparence des objets numériques dans les espaces physiques, il faut s’attendre à ce que de plus en plus de marques et de secteurs adoptent la réalité augmentée. Qu'il s'agisse de mode, d'accessoires, de chaussures, de décoration intérieure ou autres, la RA a le potentiel de transformer et de repenser complètement l'expérience client. Ces innovations aideront les entreprises à mieux se connecter avec les consommateurs et permettront aux acheteurs de prendre des décisions d’achat plus éclairées et plus précises, réduisant ainsi l’anxiété liée aux achats.

Ce qui est peut-être encore plus séduisant pour les marques et les commerçants en ligne, au-delà de l’opportunité de conversion, c’est la capacité de la RA à réduire le gros inconvénient des retours de marchandises. La promesse de la RA est qu’elle offre aux consommateurs un moyen technologique de confirmer avec précision et en toute confiance leur taille, leur silhouette et la forme d’un produit, qu’il s’agisse d’une nouvelle paire de baskets ou d’un canapé qui intégrera le salon. Des taux de retour plus faibles, en particulier pour les articles lourds ou encombrants et les produits sur mesure qui ne peuvent pas être facilement revendus, seront la panacée pour augmenter les marges et la rentabilité en ligne.

Nouvelle étude Sensefuel sur « La fonction de recherche sur les sites e-commerce de mode  »

Source : technologyreview.com

Vu dans cet article :

Pour aller plus loin :