La réalité augmentée est-elle l'avenir des achats sans contact ?

Publié le 12 août 2020 | 3 min de lecture

Cela fait plusieurs années maintenant que les marques et les magasins ont commencé à considérer la réalité augmentée (RA) comme une extension logique de la façon dont les expériences de vente au détail sont marketées, mais il a fallu attendre jusqu'à récemment pour que la puissance de l'outil s'impose réellement aux commerçants.

En ligne et hors ligne, tant les plateformes de e-commerce que les magasins physiques traditionnels ont expérimenté la RA pour offrir des parcours d’achat expérientiels immersifs. Macy's, la chaîne américaine de grands magasins, s'est appuyée sur la RA lorsqu'elle a voulu introduire une solution sans contact permettant aux clients de “tester” virtuellement ses meubles, et Kohl's a complété sa campagne de vacances avec une application mobile alimentée par la RA, où les utilisateurs pouvaient tester l'expérience en magasin depuis leur domicile.

Ne manquez pas notre article : Ikea renouvelle son application de réalité augmentée

Pour ne pas être en reste, les marques ont recherché des applications uniques de RA qui peuvent être personnalisées pour s'adapter à leurs produits. Des marques de cosmétiques comme L'Oréal, MAC et Avon ont introduit des sessions “d'essai virtuel”, où les consommateurs peuvent “appliquer” numériquement des produits de beauté et de soin de la peau sur des vidéos et des photos d'eux-mêmes, même en direct.

Ne manquez pas notre article : L’Oréal s'associe à Facebook pour proposer le maquillage virtuel

Cette fonctionnalité agit de la même manière que les Lens et les filtres RA que nous avons pris l'habitude de voir sur les plateformes de médias sociaux comme Snapchat et Instagram. Les cas d'utilisation ne cessent de se multiplier, et la pandémie de COVID-19 a également attiré l'attention sur les applications de RA et de réalité mixte. Ces dernières sont attrayantes de par la nécessité d'alternatives sans contact, qui présenteraient toujours les messages des marques et leurs gammes de produits.

Il est donc très probable que les expériences des clients en ligne et en magasin utilisant la RA s'intensifient encore davantage, de manière nouvelle et surprenante. Le potentiel est si palpable qu’en 2019, Gartner prévoyait déjà que 100 millions de consommateurs achèteraient via la RA d’ici cette année. Hanna Karki - analyste de Gartner - qualifiait d’ailleurs l’impact de la technologie sur le secteur de la vente au détail de “transformateur”.

Les sites de e-commerce ont également tiré parti de la RA pour stimuler à la fois les efforts de marketing et les conversions en ligne, la nature interactive 3D de la RA étant considérée comme une caractéristique essentielle d'engagement de la marque, maintenant que la vente au détail physique doit être limitée.

Parfois, en tandem avec des influenceurs du commerce social et des lancements de produits en live streaming, les fabricants de vêtements et de chaussures collaborent également avec des plateformes de e-commerce pour permettre des “essais virtuels” de leurs produits en ligne.

En Chine, le célèbre e-commerçant JD.com se joindra à Gucci pour proposer une fonction RA mobile capable de mesurer la pointure d'un utilisateur via un smartphone équipé d'une caméra de mesure de distance ToF (Time-of-Flight), qui peut actuellement être utilisée pour tester virtuellement plus de 1000 baskets sur JD.com.

Ne manquez pas notre article : [e-commerce Chine] JD.com & Alibaba voient leurs ventes exploser lors du 1er grand festival shopping Post-Pandémie

La vente au détail “sans contact” est un sujet tendance à l'heure actuelle dans le monde, 68% des commerçants déclarant investir dans le commerce de détail expérientiel pour 2020.

Statista estime que 51% des revenus totaux du marché de la chaussure seront générés par les ventes en ligne d'ici 2020, et la forte pénétration d'utilisateurs mobiles expérimentés en Chine ainsi que la popularité de la plateforme de JD.com vont probablement stimuler de nombreux tests de la fonction AR qui pourraient conduire à des conversions de ventes en ligne.

Nouvelle étude Sensefuel sur « La fonction de recherche sur les sites e-commerce de mode  »

Source : techwireasia.com

Vu dans cet article :

Pour aller plus loin :

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail