Subscribe to Email Updates

Le marché de l'alimentaire en ligne est à un point d'inflexion depuis que le Wall Street Journal a annoncé qu’Amazon allait ouvrir une nouvelle chaîne de supermarchés alimentaires. Cet événement devrait rendre le marché encore plus compétitif durant l'année à venir.

Les magasins physiques sont essentiels pour les achats en ligne, comme pour le Click & Collect. La présence insuffisante de magasins physiques appartenant à Amazon a été une faiblesse dans ses tentatives, par ailleurs réussies, de percer dans le marché du e-commerce alimentaire.

Ne manquez pas notre article : Alexa, quel est l'avenir des commandes vocales pour les achats alimentaires ?

"Amazon a attaqué le marché de l'alimentaire en ligne sous tous les angles, cela a porté ses fruits, et le marché commence désormais à s'accélérer ", a déclaré Andrew Lipsman, analyste au cabinet d’études eMarketer. "En même temps, la concurrence s'est intensifiée entre Walmart, Kroger et d'autres, avec une forte présence physique, qu'ils utilisent à leur avantage contre Amazon. Nous ne devrions pas être surpris qu'Amazon cherche à réagir agressivement."

En tant que principal concurrent, Walmart a joué un rôle clé dans la hausse de 43 % des ventes de e-commerce l'an dernier aux États-Unis, selon Doug McMillon, PDG de Walmart, qui a également déclaré que les acheteurs omnicanaux de Walmart dépensent deux fois plus que ceux qui n’utilisent qu’un seul canal.

Ne manquez pas notre article : [e-commerce] Les investissements de Walmart paient

Sam Gagliardi, Head of E-Commerce chez IRI, a laissé entendre que le succès de Walmart dans le domaine de l’alimentaire en ligne était en partie attribuable à la visibilité de ses magasins physiques. Les clients ont cette possibilité qui leur est offerte de se demander “pourquoi suis-je ici alors que je peux tout simplement acheter mes produits en ligne et les réceptionner sur le parking”, dit-il.

La dynamique du géant de la grande surface a toutefois été progressive, et il se bat actuellement avec Amazon pour la première place. Les données de TABS Analytics montrent qu'Amazon a fait un bond en avant en 2017, avec un taux de pénétration de 25%, et de 24 % l'année dernière. Walmart traîne derrière avec une croissance plus marginale.

groceries-online-usMais les recherches du cabinet The Retail Feedback ont brossé un tableau légèrement différent. Son étude intitulée "2018 US Online Grocery Study" a montré qu'Amazon occupait la première place du marché avec 36% en 2017. Walmart a suivi légèrement la cadence (33 %), mais a pris de l'élan de son côté avec un gain de 7% en 2018.

Ne manquez pas notre article : Le e-commerce fait un bon de géant chez l’américain Walmart

Target, Jet et Peapod sont tous alignés derrière les deux géants. Cependant, le marché connaît une croissance rapide. Nous prévoyons que les ventes d'aliments et de boissons en ligne augmenteront de 18,2 % en 2019, ce qui en fera la catégorie de produits en ligne dont la croissance sera la plus rapide.

Observatoire-pratiques-recherche-e-commerce-2019

Source : emarketer.com

Vu dans cet article :

Pour aller plus loin :