Subscribe to Email Updates

Les ventes en ligne du Black Friday, l'année dernière aux Etats-Unis, ont pulvérisé les records de ventes en générant 3 milliards de dollars dont plus d’un milliard provenant du mobile. Cette année, plus de deux milliards d'utilisateurs sont susceptibles d'acheter au moins une fois à partir de leurs appareils mobiles. La tendance croissante de l’utilisation du mobile pour les achats en ligne, insufflée par les jeunes consommateurs, valide les efforts des entreprises et leurs investissements dans la construction de sites e-commerce qui soient Mobile-First. Cependant, alors que les commerçants s’attèlent à répondre aux exigences de leurs clients en matière d’expérience, une menace plane: celle de la fraude mobile.

Ces dernières années, le développement du e-commerce a été largement axé sur la conception et la performance des sites marchands. Beaucoup d'attention a été accordée à l'amélioration de l'expérience client sur mobile. L'étude de Google, souvent citée, met en garde contre les conséquences des sites mobiles dont le chargement serait trop lent. Les experts ont également proposé des guides, des livres blancs sur les meilleures pratiques en termes d’expérience utilisateurs sur mobile, promettant de meilleures conversions.

Cette préoccupation liée à la performance des sites e-commerce sur mobile et à l’amélioration de l’expérience client peut reléguer au second plan d'autres facteurs importants comme la sécurité et la prévention de la fraude. Un nouveau rapport, édité par Riskified (éditeur de solutions de prévention de la fraude dans le e-commerce) indique que les commerçants ont tout intérêt à faire sérieusement attention à la fraude étant donné l’augmentation des ventes depuis les téléphones mobiles.

90% des marchands utilisent les mêmes outils de prévention de la fraude à travers leurs différents canaux. Mais, les indicateurs utilisés sur ordinateurs ne peuvent pas être pleinement transposables à l'expérience mobile. De telles pratiques sont un point faible majeur permettant de faire prospérer la fraude sur mobile.

Identifier les indicateurs propres à la fraude sur appareils mobiles

La fraude sur mobile présente généralement moins de risques financiers par rapport aux ordinateurs dans la mesure où la majorité des grosses transactions telles que les achats d'appareils électroniques grand public ou les réservations de voyages se font encore sur ordinateur.

Les chiffres du rapport de Riskified démontrent que les tentatives de fraude sur les appareils mobiles sont quatre fois plus fréquentes pour les produits numériques. Le taux de fraude lors d’achat de cartes-cadeaux sur mobiles est presque deux fois supérieur aux mêmes commandes effectuées depuis des ordinateurs.

Les horaires semblent également être un facteur déterminant dans les tentatives de fraude. Les transactions frauduleuses se produisent surtout après minuit car les fraudeurs pensent qu’à cette heure là, personne ne vérifiera la transaction et qu’ils pourront truander les marchands qui procèdent à des vérifications manuelles.

Le nombre d'articles dans le panier est aussi un indicateur de fraude. Sur les ordinateurs, les articles seuls sont généralement signe de risque. Cependant, avec le mobile, 95% des commandes d'environ cinq articles peuvent être approuvés en toute sécurité. En effet, la majorité des utilisateurs de mobiles y font des achats d’un montant peu élevé et les procédures de contrôle touchent des paniers plus onéreux.

Pourquoi la fraude est-elle néfaste pour l’entreprise ?

Inutile de dire que la fraude est une menace réelle pour les entreprises. La plus grande part des fraudes concerne les cartes de crédit volées dont les données sont utilisées pour effectuer des achats.

Les propriétaires de cartes de crédit sont relativement protégés puisqu'ils peuvent déposer une demande de remboursement auprès de leur banque. Les commerçants, en revanche, sont très exposés au danger. Les fraudes signifient pour eux qu’ils doivent rembourser l'argent et absorber les frais de transaction. Pire encore, ils ont peu; voire aucune chance de récupérer la marchandise une fois expédiée aux fraudeurs. Les banques sont généralement en faveur du client et les commerçants doivent payer une taxe s’ils veulent contester l’opération.

Les frais de traitement des paiements, les coûts d'expédition, les ventes et les produits perdus représentent une somme considérable. Et, pour les petites entreprises, de telles pertes peuvent leurs être fatales.

La menace de fraude peut même s'intensifier puisque les lois sur la protection de la vie privée en ligne ont été récemment abrogées aux Etats-Unis. Les fournisseurs de services Internet sont désormais libres de vendre les historiques web de leurs clients sans autorisation. Bien que de telles données ne soient utiles qu’aux spécialistes du marketing et à des fins publicitaires, de telles informations pourraient très être exploitées par des fraudeurs.

Comment se protéger contre la fraude sur mobile ?

Voici quelques idées sur la façon dont les commerçants peuvent contrecarrer la fraude et se protéger d’éventuelles pertes financières.

  • Soyez attentif au traitement des commandes

Il est prudent de faire attention aux détails de chaque commande. Les commerçants devraient mettre en place leurs propres mesures de prévention de la fraude. Ainsi, les signes révélateurs d'un comportement frauduleux pourraient être utilisés pour créer une liste de contrôle d'évaluation lors du traitement des commandes.

  • Utilisez des outils adaptés

Des méthodes telles que la vérification de l'adresse et de la carte peuvent également être utilisées pour valider davantage les transactions. Un enregistrement interne pourrait être créé afin de conserver une trace des activités frauduleuses connues.

  • Utilisez des services automatisés de prévention de la fraude

De nombreux défis sont à relever en matière de prévention de la fraude. Examiner manuellement chaque commande peut être laborieux et peut amener les personnes, voir les entreprises à se détourner d'autres tâches à plus forte valeur ajoutée. En outre, les clients qui se voient signalés ou refusés à tort seront moins enclins de répéter un achat, considérant l'incident comme une mauvaise expérience. L'utilisation d'un service de prévention de la fraude pourrait aider les commerçants à obtenir un taux d'approbation sécuritaire précis. Ces services disposent de méthodes complètes pour déterminer les transactions sécurisées.

À mesure que le pourcentage d'achats sur mobiles augmente, la possibilité de fraude augmente également. Les commerçants doivent donc se concentrer davantage sur la sécurité dans le but d’améliorer leur capacité à protéger leurs clients ainsi qu’eux-mêmes contre les risques.

CONTACTEZ-NOUS

Source: entrepreneur.com

Pour aller plus loin: