La Chine est sur le point de franchir une étape historique en matière de e-commerce - et aucun autre pays ne s'en approche

Publié le 19 févr. 2021 | 2 min de lecture

"Pour la première fois au monde, la majorité des ventes au détail d’un pays entier se feront en ligne", prédit le cabinet de recherche en marketing numérique eMarketer.

La Chine est en passe de devenir le premier pays de l'histoire à voir la majorité de ses ventes au détail se faire en ligne plutôt que dans les magasins physiques. C'est ce qu'indique un nouveau rapport du cabinet de recherche en marketing numérique eMarketer.

"La Chine franchira cette année une étape de sa transformation numérique qui aurait semblé autrefois presque impensable", explique la note de recherche de la société.

"Pour la première fois, la majorité des ventes au détail de tout un pays se feront en ligne."

Plus précisément, la Chine devrait voir 52,1% de toutes ses ventes au détail effectuées en ligne, fin 2021. C’est une augmentation stupéfiante de 7,3% par rapport à 2020, où la Chine a réalisé 44,8% de ses ventes au détail totales en ligne. Selon eMarketer, le passage historique à un pays où la vente au détail est majoritairement en ligne est dû à deux facteurs principaux :

  • Le commerce social : il s'agit des transactions de e-commerce effectuées par le biais des médias sociaux. Les mini-programmes WeChat de Tencent en ont été l'un des principaux moteurs, permettant aux entreprises tierces d'accéder à des acheteurs toujours plus connectés. Un autre moteur important du commerce social est la diffusion en direct de "Live Commerce" via des applications de médias sociaux centrées sur la vidéo comme Douyin (c'est ainsi que TikTok est appelé en Chine).

  • La pandémie de COVID-19 : Ce deuxième facteur majeur ne devrait surprendre personne. Alors que la pandémie de coronavirus faisait rage, les consommateurs se sont tournés vers Internet pour tout, du travail aux loisirs. En conséquence, le comportement d'achat des consommateurs a également changé. Et ce changement devrait se poursuivre. eMarketer note que les achats alimentaires en ligne, en particulier, ont connu une forte hausse.
Ne manquez pas notre article : Mauvais temps pour le e-commerce en Chine ?

Mais alors que la Chine va connaître une évolution vers un secteur de la vente au détail essentiellement axé sur le e-commerce, d'autres pays sont loin de franchir le seuil de 50%. La Corée du Sud occupe la deuxième place, bien que les ventes au détail par voie électronique ne représenteront que 28,9 % de l'ensemble des ventes au détail du pays en 2021. Les États-Unis sont encore plus en retard, avec des ventes au détail en ligne qui ne représenteront que 15% de toutes les ventes au détail en 2021.

china-is-about-to-achieve-a-historic-e-commerce-milestoneand-no-other-country-comes-close© eMarketer

Ne manquez pas notre article : Pourquoi la Chine a-t-elle une décennie d'avance sur le social shopping ?

Et les ventes en ligne ne devraient croître qu'en Chine. eMarketer indique qu'en 2022, les ventes en ligne augmenteront de 11%, atteignant 55,6% du total des ventes au détail. Cette année-là, le pays devrait également franchir une autre étape importante dans le commerce électronique : plus de 3 billions de dollars US pour les seules ventes au détail en ligne.

La recherche vocale dans l'e-commerce

Source : fastcompany.com

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail