S'il y avait un sujet à retenir lors de la dernière édition du Shoptalk Europe qui s’est déroulé à Copenhague en début de mois, c’est celui de l'intelligence artificielle (l’IA). Du machine learning à la reconnaissance visuelle, en passant par le traitement du langage naturel, les systèmes qui rendent l’expérience client plus pertinente et personnalisée étaient au coeur des débats.

Les keynotes d'ouverture de Google, Alibaba, Westfield ont tous fait le focus sur cette technologie émergente. Selon  plusieurs intervenants Gartner, 85% des interactions avec le client dans le commerce seront gérées par l’IA d'ici 2020. Et, 30% de toutes les entreprises emploieront l’IA pour perfectionner au moins un de leurs principaux processus de vente sur la même période, ont ils ajouté.

"Nous considérons l'Intelligence Artificielle comme une priorité car c’est la force motrice qui va permettre au Commerce Intelligent de se concrétiser ", a déclaré RJ Pittman, chief product officer chez eBay. "La pente est raide mais l'opportunité est extraordinaire. Nous allons donc commencer à grimper; nous sommes juste sur un point d'inflexion."

Durant son pitch, RJ Pittman a présenté le Shopbot d’ebay, un assistant de shopping intelligent, intégré à l’outil de messagerie Facebook Messenger. Ce Shopbot permet aux utilisateurs d’accéder de façon intuitive et personnalisée aux meilleurs offres sur le site d’eBay. RJ Pittman a également dévoilé le Google Home pricing tool, un outil destiné à l’enceinte intelligente Google Home et qui permet à un vendeur potentiel d’évaluer le prix de l’objet qu’il souhaite mettre en vente.

shopbot-ebay.jpg

L'IA est ce qui va rendre le commerce plus personnel et surtout évolutif

D'autres initiatives de ce type ont ainsi été évoquées tout au long de l’événement. Levi's a par exemple présenté son virtual stylist chatbot, créé en collaboration avec l’éditeur de solutions e-commerce Mode.ai et dont le but est de répliquer, en ligne, l’expérience qu’un consommateur peut avoir en magasin, en l'aidant à trouver le jean parfait.

intelligence-artificielle-e-commerce.jpg

Gareth Rees-John, digital director de Topman, a mentionné le partenariat que l’enseigne a mis en place avec la société canadienne Granify, dans le but d’optimiser les taux de conversion sur son site e-commerce en poussant des messages personnalisés à chaque consommateur alors qu’ils s'apprêtent quitter le site marchand. S’appuyant sur l'apprentissage automatique, ces notifications permettent de retenir les individus en question, en leurs indiquant par exemple qu'un article est en stock. Cette méthode marketing permet au e-commerçant une augmentation de 3 à 5% des ventes sur le site.

Bruce Macinnes, président du site de ventes privées BrandAlley, spécialisé dans la vente de vêtements et accessoires de mode à, quant à lui, expliqué comment ses campagnes d'e-mailing personnalisés, réalisées avec le fournisseur de solutions marketing Emarsys, ont conduit à une conversion de 16% sur son site.

La firme AI Sentient Technologies a démontré comment le fait de fournir aux consommateurs, 256 différents types de design sur le site Web et en temps réel, a permis à la chaîne de livraison de fleurs suédoise Euroflorist d’augmenter ses ventes de 17%.

intelligence-artificielle-e-commerce2.png

L’objectif sous-jacent cependant, était de faire prendre conscience aux visiteurs des efforts et du travail qu’il reste à faire pour progresser vers la vraie personnalisation. Rees-John a rappelé aux personnes présentes, combien de commerçants opèrent encore sur des systèmes hérités des «données brouillées», rendant cette progression lente et difficile. Son objectif, a-t-il dit, est de “faire de petits changements, ayant un solide potentiel économique.

Bruce Macinnes, a indiqué qu'il espérait avoir recours à la personnalisation sur l'ensemble du parcours client, de la page d'accueil au paiement. "Nous avons récolté beaucoup de contenu personnalisé tout au long de ce parcours, mais ce dernier n'est pas encore complètement personnalisé. Nous pensons qu'il est possible d'utiliser toutes les données que nous avons", a t-il précisé.

Charmaine Huet, directrice marketing de la chaîne de magasins d'alimentation Sud Africaine Woolworths, souhaite travailler quotidiennement sur des millions de plans de communication différents. "78% de nos revenus proviennent des cartes de crédit, ce qui permet  d’en savoir déjà beaucoup sur nos clients. Notre objectif, désormais, est d’offrir un expérience vraiment personnalisée et dont le contenu résonne en chacun d'entre eux - ceci est vraiment difficile car cela prend en compte des humains, des données et de l’IA."

Vladimir Stankovic, directeur digital et e-commerce chez Camper, a déclaré que l'IA pouvait être considérée comme un facilitateur. "L'intelligence artificielle nous permettra de nous rapprocher de nos consommateurs et de leur donner ce qu'ils veulent." Ses grands espoirs résident sur l’impact de la découverte: "Le traitement du langage naturel et la recherche visuelle offrent de nouvelles façons de découvrir le produit. Je crois que ces technologies possèdent une énorme valeur. "

Les sociétés de recherche visuelle ont particulièrement dominé l'événement. Certaines prétendent que la recherche de produits, à l’aide d’un appareil photo deviendra une pratique courante chez les consommateurs.

Dans son discours d'ouverture, Tim Kendall, président de Pinterest, a déclaré que "l'avenir de la découverte sera visuel". Il a avancé l'idée que Pinterest s'investira dans la découverte, autant que Google l’a fait dans la recherche avec, au coeur de ce projet, la recherche visuelle.

L'outil Lens de Pinterest  a récemment été lancé. Il permet aux clients, grâce à leurs smartphones, de trouver des produits similaires sur Pinterest. Ce nouvel outil permet de réduire le laps de temps qui s’écoule entre le moment où les internautes ont une idée et le moment où ils sont prêts à faire un achat.

intelligence-artificielle-e-commerce1.png

En fin de compte, pour Charmaine Huet de Woolworths, l'automatisation des processus de vente doit permettre aux consommateurs de réaliser leurs achats sans obstacles. Elle doit aussi offrir un niveau d'expérience personnalisé, donnant envie aux consommateurs de revenir plus souvent et plus longtemps sur le site e-commerce du commerçant.

L'Intelligence Artificielle, sous ses différentes formes, aide les commerçants à aller de l'avant.  Chez Sensefuel, nous avons édité un moteur de recherche e-commerce innovant, basé sur des algorithmes de dernière génération, issus du Machine Learning et spécifiquement pensés pour la vente en ligne. Celui-ci aide les e-commerçants de toutes tailles à faire vivre à leurs visiteurs une nouvelle expérience de recherche grâce à des résultats personnalisés.

intelligence-artificielle-e-commerce3.png

Notre moteur de recherche augmente l’engagement et la conversion sur votre site e-commerce pour quatre raisons en particulier :

  • Les comportements de chacun vos clients sont interprétés pour leur retourner des individualisés,
  • Le moteur apprenant s’ajuste automatiquement à votre contexte de vente et s’auto-configure : fini les longues heures de configuration pour obtenir des résultats de recherche cohérents,
  • Chaque interaction utilisateur affine le résultat pour le guider rapidement vers le bon produit, ce qui rend l’expérience de recherche immersive et instantanée,
  • Aucun développement n'est nécessaire pour intégrer notre moteur de recherche à votre site. L’installation et la configuration se font "en 1 clic". Ainsi, vous pourrez comparer les résultats économiques obtenus face à votre moteur actuel dans le cadre d’un A/B test assuré également par notre solution.

Notez que 50% des visiteurs utilisent le moteur de recherche interne pour trouver un produit désiré et que ces derniers ont un taux de conversion 3 à 6 fois plus élevé que les autres visiteurs (source Journal Du Net). Le moteur de recherche interne est donc un moyen d’accès au produit fortement utilisé et auquel il faut porter une attention particulière puisqu’il permet aux internautes qui ont un besoin plutôt précis d’être « mis en contact » avec vos produits

CONTACTEZ-NOUS

Source: www.forbes.com

Pour aller plus loin: