Jeff Bezos investit pour la première fois dans le e-commerce en Asie du Sud-Est

Publié le 5 oct. 2021 | 2 min de lecture

Le fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, a participé à un financement de série B de 87 millions de dollars pour la startup indonésienne Ula, marquant son tout premier investissement dans l'espace e-commerce en Asie du Sud-Est.

Bezos Expeditions, le groupe Northstar, AC Ventures et Citius ont rejoint le cycle co-dirigé par Prosus Ventures, Tencent et B-Capital, a déclaré lundi la marketplace de e-commerce Ula dans un communiqué. La précédente levée de fonds comprenait un tour de table de 10,5 millions de dollars en juin 2020 et un tour supplémentaire de 20 millions de dollars en janvier de cette année.

La startup propose des solutions technologiques aux petits commerçants pour les aider résoudre les problèmes d’inefficacité auxquels ils sont confrontés en matière de chaîne d'approvisionnement, de stocks et de fonds de roulement. Elle exploite une marketplace de e-commerce de gros pour aider les propriétaires de magasins à ne stocker que les marchandises dont ils ont besoin, et leur accorde également des fonds de roulement.

ULA-1© Ula

L’entreprise cherche à étendre sa base pour inclure plus de villes dans la plus grande économie d'Asie du Sud-Est, à explorer l'expansion à l'étranger à travers la région, à développer l'offre buy-now-pay-later, ainsi qu'à construire une chaîne d'approvisionnement locale et une infrastructure logistique. 

Ne manquez pas notre article : Amazon exportera pour 10 milliards de dollars de produits "Made in India" d'ici 2025

Nipun Mehra, co-fondateur et directeur général d'Ula a déclaré dans un communiqué :

«Nous avons été lancés en 2020, avec une mission unique : donner aux petits commerçants de quartier les moyens technologiques d'augmenter leurs revenus. Nous adoptons une approche à long terme pour résoudre les problèmes sous-jacents des commerçants traditionnels en investissant dans la technologie, la chaîne d'approvisionnement et l'offre de crédit basée sur les données. »

« Les nouveaux investisseurs d'Ula possèdent une expertise mondiale et partagent l'état d'esprit de l'entreprise. Nous leur sommes reconnaissants de croire en la mission d'Ula et espérons apprendre de leur expérience en réimaginant le commerce de détail dans d'autres marchés émergents », a-t-il ajouté.

La startup de e-commerce indonésienne Ula, basée à Jakarta et courtisée par de nombreux investisseurs de premier plan depuis son lancement l'année dernière, a désormais gagné la confiance de la personne la plus riche du monde.

Le fondateur d'Amazon a donc investi dans le nouveau tour de table de la startup âgée d'un an et demi, son premier dans la région de l'Asie du Sud-Est. Cet investissement de Bezos pour Ula, qui exploite une plateforme de e-commerce électronique interentreprises, intervient à un moment où Amazon n'est pas entré dans la plupart des pays d'Asie du Sud-Est – ou y maintient une présence limitée.

Ne manquez pas notre article : Le e-commerce en Asie du Sud-Est se développe à un rythme exponentiel

La startup a été fondée par Nipun Mehra (un ancien cadre de Flipkart en Inde et ancien partenaire de Sequoia Capital India), Alan Wong (qui travaillait auparavant avec Amazon), Derry Sakti (qui supervisait les opérations du géant des biens de consommation P&G en Indonésie), et Riky Tenggara (anciennement chez Lazada et aCommerce).

cLa startup a également nommé Pandu Sjahrir en tant que conseiller. M. Sjahrir occupe des postes de commissaire à la Bourse indonésienne, chez le géant du covoiturage PT Aplikasi Karya Anak Bangsa, connu sous le nom de Gojek, et dans la branche locale de Sea Ltd. de Singapour, qui possède Shopee et le développeur de jeux en ligne Garena.

New call-to-action

Source : techcrunch.com

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail