juillet 06, 2018 trends

Le géant du e-commerce chinois JD.com se dirige vers les États-Unis

Subscribe to Email Updates

Mi-juin, “618”, le festival e-commerce annuel de JD.com a généré près de 25 milliards de dollars. C’est un peu moins que le record établi lors du “Single Day” d'Alibaba en novembre dernier (25,3 milliards de dollars de transactions en 24h). Pourtant, peu de gens hors de Chine ont entendu parler du e-commerçant alors qui génère plus de revenus chaque année qu'Alibaba.

JD-618-2nd

La forte expérience client de JD.com lui a permis d'augmenter ses revenus de 55,7 milliards de dollars par an, lui attribuant 32,5% de part de marché du e-commerce B2C chinois et faisant de la société le plus grand détaillant en ligne de Chine.

Désormais étroitement lié à Walmart et Google, JD.com prévoit de s’implanter sur le marché américain cette année. Il pourrait utiliser ses liens avec les usines chinoises pour contrer son concurrent Amazon.

Le modèle économique de JD.com et celui d'Alibaba

Bien que les deux géants se soient diversifiés au cours des dernières années, JD.com est avant tout un détaillant en ligne qui achète et vend des produits. Son modèle économique est intrinsèquement différent des marchés Tmall et Taobao d'Alibaba. Il est met l'accent sur la vente au détail directe, la logistique interne et les opérations de service à la clientèle hautement spécialisées. JD.com exploite près de 500 entrepôts à travers toute la Chine et emploie plus de 150 000 personnes. En réalisant tout en interne, il gagne en contrôle et peut garantir une meilleure expérience client.

A lire également notre article : [JD.com] Quand la livraison par drones prend son envol en Chine

JD.com-white-glove-delivery-serviceJD.com a lancé Toplife, un service de livraison avec des gants blancs, pour diversifier son activité et offrir un service premium aux clients VIP.

En revanche, Alibaba s'est appuyé principalement sur un modèle de marché axé sur la technologie et des partenaires logistiques pour aider des commerçants tiers à vendre et à livrer les produits aux consommateurs.

Une alliance Retail sans frontières

Dans le cadre de ses ambitions internationales et pour rivaliser avec Alibaba et Amazon, JD.com a signé des partenariats stratégiques avec le géant des médias sociaux Tencent, son concurrent e-commerce Vipshop et le moteur de recherche Baidu.

Tencent détient 18% des actions de JD.com et s'est associé au e-commerçant  en décembre dernier pour investir 864 millions de dollars dans la troisième plateforme de commerce électronique en Chine, Vipshop. Walmart détient 10% des parts de JD.com et s'est uni à ce dernier dans de nombreux projets depuis 2016, date à laquelle l’enseigne a vendu sa division de commerce électronique Yihaodian à JD.com. Google, malgré sa présence limitée sur le marché chinois, a annoncé un investissement de 550 millions de dollars dans JD.com en juin dernier.

A lire également notre article : Google investit dans le géant chinois du e-commerce JD.com

Que signifient ces partenariats stratégiques et comment ces acteurs peuvent-ils aider JD.com dans sa tentative de domination du commerce électronique mondial ?

Comment la Data de Google donne un avantage à JD.com

Les e-commerçants consacrent chaque année énormément d'argent aux annonces ciblées sur les moteurs de recherche afin de garantir que leurs produits se classent au premier rang des recherches. Cependant, au fur et à mesure que le e-commerce se développe, les internautes préfèrent se rendre directement sur les plateformes e-commerce pour rechercher des produits. Ce changement de comportement des consommateurs constitue une menace pour les activités de Baidu et de Google, de sorte que le partenariat avec JD.com leur permet de se protéger contre ce risque.

Pour générer du trafic depuis Baidu ou Google vers leurs listes de produits, les détaillants et les marques ont la possibilité d’acheter des annonces au paiement par clic (PPC). Bien que les moteurs de recherche ne puissent pas influencer directement le processus d'enchères de certains mots clés, leurs grandes bases de données permettent à JD.com de mieux comprendre le comportement d'achat des utilisateurs et d’être conseillé sur la stratégie de placement des annonces et bannières publicitaires.

JD.com exploite les emplacements physiques de Walmart, le plus grand commerçant mondial

Ce partenariat est très important pour JD.com qui peut vendre ses produits dans les emplacements physiques de Walmart à travers la Chine, qu’il utilise aussi comme centre de distribution. Et puisque JD.com prévoit de s'étendre au marché américain d'ici la fin de l'année, Walmart pourrait jouer un rôle crucial en aidant JD.com à s’implanter aux Etats-Unis.

Ce partenariat est également avantageux pour Walmart qui peut tirer parti de la marketplace et se rapprocher des utilisateurs chinois de JD.com pour leur vendre ses produits, complétant ainsi son activité offline en Chine. Ceci grâce à Daojia, le service  en ligne de livraison de nourriture à domicile en moins d'une heure et dont Walmart est un fournisseur clé.

JD.com devient international

Tous ces atouts et partenariats signifient que JD.com a potentiellement la capacité de défier Alibaba et Amazon sur la scène mondiale. JD.com déjà fait des incursions en Europe avec son site de vente en ligne international Joybuy et a également lancé des sites locaux en Thaïlande et en Indonésie.

Alors que JD.com a déclaré publiquement ses ambitions mondiales et son intention de défier Amazon concernant la primauté aux États-Unis, il reste à voir comment il prévoit de le faire. Walmart et Google joueront probablement des rôles clés, et JD.com pourrait gagner des parts de marché en achetant des biens à un prix inférieur à Amazon, en Chine.

Quoi qu'il arrive, il reste clair que JD.com continuera à être une force puissante dans le commerce de détail mondial à l'avenir.

télécharger Guide Sensefuel Bien choisir son moteur de recherche e-commerce 2017/18

Source : digitalcommerce360.com

Pour aller plus loin :

Crédit photo :