Subscribe to Email Updates

Cette semaine, une infographie réalisée par le NJIT (New Jersey Institute of Technology) montre que pour la première fois, les consommateurs américains favorisent l’utilisation des applications sur smartphones et tablettes plutôt que le desktop au moment d’accéder à Internet.

Bien que cette infographie ne concerne que le marché américain, elle fait état d’une tendance globale. En effet, il ne fait plus aucun doute que le m-commerce est devenu un formidable levier de vente pour les commerçants dans le monde.

Le NJIT souligne que les nombreux progrès technologiques ont beaucoup contribué à encourager l'utilisation du mobile. L’infographie indique par exemple que la puce A8 de l’iPhone 6 est 50 fois plus rapide que celle du premier iPhone, et son processeur graphique (GPU), 84 fois plus rapide.

Souvent encore, les consommateurs initient leur parcours d’achat sur leurs smartphones puis achètent sur leurs desktops. Toutefois, d'ici 2020, le commerce mobile devrait représenter près de 45% du marché du commerce électronique aux Etats-Unis.

Voyons ensemble et en image, les principaux enseignements de l’étude réalisée par le NJIT !

L'usage mobile contre celui du desktop

  • En 2016, les américains possédaient en moyenne 5 appareils.

68% d’entre eux disposaient d’un smartphone et 45% d’une tablette.

  • Chez les jeunes adultes, âgés de 18 à 29 ans, la possession de lecteurs MP3 et d’ordinateurs a chuté depuis 2010.

Les taux d'acquisition de smartphones et de tablettes continuent d’augmenter, passant respectivement de 5% en 2010 à 50% en 2015 et de 5% en 2010 à 18% en 2015. Concernant les autres appareils tels que les ordinateurs de bureau, les ordinateurs portables, les consoles de jeux et les lecteurs d'ebooks, les taux d'acquisition ont baissé ou sont restés stables.

Les tendances et les technologies favorisant l'utilisation d’appareils mobiles

  • Les avancées dans les technologies CPU et GPU

D'ici 2018, les smartphones seront capables de gérer plus efficacement le streaming 4K, les jeux en réalité virtuelle, etc.

L'unité centrale de traitement de smartphone (CPU) la plus récente connaît des performances 50 fois plus élevées que celles qui étaient sur le marché il y a 5 ans et elle utilise également 75% d’énergie en moins.

La puce A8 de l’iPhone 6 est 50 fois plus rapide que celle du premier iPhone, et son processeur graphique (GPU), 84 fois plus rapide.

  • Le mode “Always On Display”

Les détenteurs de smartphones consultent leur appareil en moyenne 150 fois par jour. Le mode “Always On Display”, proposé par Samsung, sur son Galaxy S7, permet d’afficher différentes informations sur l’écran du téléphone sans l’allumer.

  • Les applications mobiles

Le temps passé sur un desktop était de 47% en 2013 contre 35% en 2016. 

L'utilisation des appareils mobiles a été favorisée par le développement rapide des applications. En 2016, le mobile représente 65% du temps passé sur un appareil numérique. Les utilisateurs de smartphones passent 10% de leur temps à naviguer sur le web et le reste du temps, sur des applications mobiles.

Temps passé à utiliser des applications mobiles pour différents types d'applications en 2016:

  • 43 % sur des applications de jeux (devrait croître de 15%)
  • 25 % sur des applications sociales (devrait croître de 49%)
  • 10 % sur des applications de divertissement (devrait croître de 22%)
  • 02 % sur des applications de presse (devrait croître de 14%)
  • 01 % sur des applications santé (devrait croître de 51%)
  • 01 % sur des applications de lifestyle
  • 05 % sur d’autres types d’applications

 

  • La multiplication des applications proposant d’écouter de la musique et des Podcast

Le temps passé sur des applications permettant d’écouter de la musique devrait croître de 79% d’ici 2020.

En 2015, Spotify a indiqué comment ses 50 millions d'utilisateurs et ses 12 millions de clients consommaient la musique:

  • 45% depuis leur ordinateur
  • 42% depuis leur smartphone
  • 10% depuis leur tablette

Le rapport 2015 sur le podcasting de Clammr a révélé que les deux tiers de leurs auditeurs écoutaient les Podcasts via une tablette ou un smartphone, soit un tiers d'écoute via un PC ou un Mac.

  • Le rôle du m-commerce

En 2015, aux États-Unis, les consommateurs américains ont passé 59 % de leur temps sur un appareil mobile et 41 % sur un desktop. 15 % des dépenses ont été effectuées sur un appareil mobile et 85% sur un desktop.

80% des personnes possédant une tablette et 67%des personnes possédant un smartphone utilisent leur appareil pour faire leurs achats de chez eux.

D'ici 2020, aux États-Unis, les smartphones seront à l’origine d’environ 129 milliards de dollars de dépenses, soit un taux de croissance de 18,3%.

En 2016, les tablettes représentaient 50,6% des ventes de m-commerce.

En 2016, 37% des ventes aux États-Unis ont été influencées par le mobile, ce qui équivaut à 1,4 billion de dollars.

Alors que d'ici 2020, le m-commerce devrait atteindre 284 milliards de dollars, soit 45% du marché total du commerce électronique aux États-Unis, les détaillants investissent massivement dans le numérique, le mobile étant la prochaine étape logique.

Le Mobile va-t-il remplacer le desktop ?

Le mobile peut traiter les informations rapidement mais il a toujours des problèmes de stockage et de connectivité.

Pour l'instant, les mobiles et les ordinateurs remplissent deux rôles différents sur le lieu de travail.

  • Les smartphone et les tablettes sont utilisés pour :

- le traitement rapide de l’information

- en point de vente / pour des interactions avec le client

  • Les ordinateurs sont utilisés pour :

- traiter de longues données

- créer des données, des applications ou des logiciels

- gérer la sécurité

- heures de suivi

  • L'émergence des objets connectés

Les prévisions indiquent que le futur sera "l'Internet des objets connectés". Selon Nikki Baird, directeur général chez Retail Systems Research LLC, "les services de localisation deviendront si sophistiqués que l'expérience d'achat dépendra d’une subtile combinaison entre l'appareil utilisé par le consommateur et sa localisation".

McKinsey and Company a estimé que près de 70% des applications pour objets connectés concerneront le domaine du B2B, ce qui représente une valeur économique de près de 5 milliards de dollars.

Les experts prédisent que le commerce mobile aura beaucoup à gagner grâce aux objets connectés.

Conclusion

Bien que les desktops apportent encore la majeure partie des ventes effectuées dans le e-commerce, les tablettes et les smartphones dominent grâce au temps passé à parcourir les produits.

Cependant, le vrai enjeu aujourd’hui concerne l’Internet des objets. Au fur et à mesure que cette technologie gagne en popularité auprès des consommateurs, les commerçants, doivent porter leurs efforts sur l'adoption de celle-ci, dans le but de fournir une expérience omnicanale génératrice de satisfaction pour le client et de rentabilité pour eux-même.

171130-infographic-will-mobiles-replace-computers-small.jpg

télécharger enquête Toluna et Sensefuel 2016

Source: www.marketingprofs.com

Pour aller plus loin: