Dans le cadre de sa grande transformation, Ikea explore le lancement d'une plateforme de vente en ligne, proposant des meubles provenant non seulement du célèbre commerçant de mobilier et d’objets de décoration, mais aussi de ses concurrents. Torbjorn Loof, directeur général de Inter Ikea Group, a précisé au Financial Times que le concept de cette plateforme se situait entre le site marchand d'Ikea et les sites généraux comme Amazon et Alibaba qui vendent presque tout type de produits.  

"Quelles sont les opportunités entre les grandes plateformes mondiales dominantes et le site web de l'entreprise ? Je pense qu'il y a des tonnes d'opportunités ! Prenez Zalando. C'est une plateforme dédiée à la mode et aux vêtements. Je pense que c'est un domaine très intéressant à explorer ", a-t-il ajouté. Zalando est devenu le plus grand détaillant de mode en ligne d'Europe, en vendant des vêtements de plusieurs marques, dont aucune n'est propriétaire du site allemand.

Monsieur Loof a souligné qu'Ikea n'était pas encore en pourparlers avec ses rivaux, mais a confirmé que l'entreprise aimerait participer à la création d'une plateforme de vente à l'échelle du secteur.

 Torbjorn-LoofTorbjorn Loof, CEO de Inter Ikea Group

Ikea subit les plus grands changements de son histoire en testant des concepts allant de la location de meubles, de leur vente sur d'autres sites web, en passant également par l'ouverture de magasins en centre-ville et à l'assemblage de meubles en kit pour ses clients.

Ikea a également attiré l'attention du Financial Times pour avoir déclaré qu'elle prévoyait des tests visant à vendre ses produits sur des sites web tiers comme les marketplaces d’Alibaba ou d’Amazon. En effet, Monsieur Loof a confié que les discussions avaient pris plus de temps que prévu, mais que le plus grand détaillant de meubles du monde est en train de finaliser les détails de son premier test.

Ne manquez pas notre article : Ce que les e-commerce marketers peuvent apprendre du Chinois Alibaba

A la question : de quelle marketplace s'agit-il ? Monsieur Loof a répondu qu'Alibaba et Amazon avaient des modèles différents, notamment le Tmall du premier; une sorte de "shop-in-shop, plus à l’image d’un centre commercial". Il a ajouté : "Nous voulions voir, tester et apprendre pour savoir si telle ou telle plateforme pourrait-être intéressante pour Ikea, voire pour une partie spécifique d'une gamme de produits ou pour des types de marchés spécifiques".

Ne manquez pas notre article : L'effet Amazon : Comment son influence va-t-elle modifier le e-commerce en 2019 ?

Le directeur général d'Inter Ikea Group, propriétaire de la marque et du concept du détaillant de meubles, a déclaré qu'il s'attendait à ce que les ventes en ligne s’accélèrent dans les années à venir et qu'il voulait que son entreprise fasse partie de cette dynamique.  

"Nous sommes toujours en train d'explorer. Au sein de l'arène numérique, nous étudions la plateforme tierce (Ikea s'engageant sur d'autres plateformes). Nous explorons également l'activité de plateforme à l’échelle de l'ensemble de l'industrie (comment pouvons-nous rendre notre propre site marchand ikea.com beaucoup plus fort et meilleur)".  Il a ajouté : "C'est aussi une question de connexion. Si vous vendez du mobilier et de la décoration pour la maison, comment connectez-vous les communautés ? Comment connectez-vous les connaissances ? Comment connectez-vous le secteur de la maison ? Car ce ne sont pas seulement des meubles. C’est aussi de la peinture, du bricolage, etc. Il y a beaucoup de constellations différentes qui peuvent et vont évoluer dans les années à venir."

télécharger Guide Sensefuel Bien choisir son moteur de recherche e-commerce 2017/18

Source : ft.com

Vu dans cet article :

Pour aller plus loin :

Crédit photo :