IKEA va consacrer 3 milliards d'euros à ses magasins pour s'adapter au e-commerce

Publié le 11 mai 2022 | 3 min de lecture

La société holding Ingka, qui regroupe 400 des quelque 500 magasins Ikea dans le monde, a annoncé lundi vouloir investir 3 milliards d’euros d’ici à la fin 2023, afin d’ouvrir de nouvelles enseignes et de moderniser ses magasins existants. L’objectif consistera en grande partie à modifier ses points de vente excentrés afin qu'ils puissent servir de centres de distribution pour le e-commerce.

Tolga Oncu, responsable de la vente au détail au sein du groupe qui possède la plupart des magasins IKEA dans le monde, a déclaré à Reuters que la somme serait dépensée dans toutes les régions, bien qu'un tiers environ soit réservé à Londres, un banc d'essai pour les nouveaux formats de magasins et les installations logistiques. Monsieur Oncu déclare dans une interview :

"La majeure partie de cet argent sera dépensée dans nos magasins existants, puisque nous parlons de transformation, de redéfinition de l'objectif des mètres carrés."

Ne manquez pas notre article : Ikea renouvelle son application de réalité augmentée

Ces dernières années, la société holding Ingka s'est adaptée à l'essor des achats en ligne en développant des magasins plus petits, en remaniant son site web et en déployant une nouvelle application ainsi que des services numériques tels que des outils de planification à distance. Monsieur Oncu ajoute :

"Nous avons le sentiment d'avoir un retard à rattraper en ce qui concerne l'arrière-plan de nos opérations (et) nous avons réalisé qu'en incluant des magasins dans notre réseau de conception du dernier kilomètre et de l'exécution des commandes, nous pouvons créer une situation gagnant-gagnant.”

“L'expédition d'achats en ligne à partir des entrepôts de magasins situés à proximité en dehors de la ville permettra des livraisons plus rapides et moins chères, tout en réduisant les émissions, que si les achats étaient expédiés à partir de quelques centres logistiques.”

"Au lieu de construire des entrepôts centraux pour les achats en ligne, pourquoi ne pas les envoyer depuis nos magasins IKEA ? L'automatisation des sections d'entrepôts existants des magasins hors ville représentera une grande partie des investissements.”

Ce plan intervient alors que de nombreuses entreprises se montrent prudentes face aux tensions géopolitiques, à l'inflation élevée et à la détérioration de la confiance des consommateurs. Mais Tolga Oncu a déclaré que pour IKEA, qui est financé par les fondations de ses propriétaires, le moment ne pouvait être mieux choisi. Il déclare :

"Je reconnais que les perspectives (pour les dépenses de consommation en général) sont un peu sombres. Cela signifie que le rapport qualité-prix et le temps, les solutions abordables, de bonne qualité, fonctionnelles et durables, vont augmenter en demande."

Ne manquez pas notre article : Ikea veut lancer une plateforme e-commerce incluant des produits concurrents

Pendant la pandémie, IKEA a enregistré une demande record pour ses articles d'ameublement à prix réduit, les gens passant plus de temps à la maison. Au cours des trois dernières années fiscales, IKEA a investi environ 2,1 milliards d'euros dans des magasins nouveaux et existants sur ses 32 marchés. Les dernières dépenses se concentreront également sur de nouveaux magasins traditionnels "boîte bleue" en Roumanie, en Chine et en Inde, et sur de nouveaux magasins urbains, ainsi que sur des studios de planification, au Canada, au Danemark, en Italie, en Inde, aux États-Unis et dans d'autres pays.

infographie-equipement-maison-sensefuel

 

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail