Subscribe to Email Updates

L'espace du commerce numérique évolue à un rythme soutenu. Selon de nouvelles recherches, des enceintes intelligentes telles que Google Home et Amazon Echo sont “prêtes à conduire la prochaine vague concernant le e-commerce des produits de grande consommation.”

De nouvelles données révèlent que 60% des propriétaires d'enceintes intelligentes au Royaume-Uni les ont utilisées pour effectuer un achat l'année dernière. En fait, l'enquête commanditée par l'agence mondiale de marketing digital Artefact, a révélé que près du quart des personnes interrogées avaient déclaré l'avoir fait la semaine précédant l’enquête.

L'étude a également révélé qu'environ un tiers des propriétaires d'enceintes intelligentes interagissent avec les marques via leur appareil. Les entreprises avec lesquelles les personnes disent avoir interagi sont essentiellement des entreprises de haute technologie, notamment Amazon. Les personnes interrogées ont également déclaré communiquer avec des services de vente à emporter tels que Dominos et - surtout pour les produits de grande consommation - des supermarchés comme Sainsbury's.

Ne manquez pas notre article : M&S convient d’un accord de £750m avec Ocado et mettra ses offres alimentaires en ligne pour la 1ère fois

Cela représente une énorme opportunité

Alors que la technologie en est encore à ses balbutiements, posséder un haut-parleur intelligent n'est plus l'apanage des précurseurs. En effet, quatre ménages britanniques sur dix en possèdent un.

"Cela représente une énorme opportunité", a déclaré Sarah De Martin, directrice générale chez Artefact, au magazine en ligne FoodNavigator. "Le vocal offre aux marques une opportunité unique d'interagir avec les consommateurs et de dialoguer avec eux de manière individuelle."

Sarah De Martin a déclaré qu'actuellement, la voix n'est pas une solution pour laquelle toutes les marques d'aliments ou de boissons ont "vraiment craqué". Cependant, elle a indiqué que cela se révélerait un "véritable différenciateur" pour celles qui l’utilisent correctement. Cela signifie réfléchir à la manière d'intégrer la technologie vocale dans une stratégie multicanale plus large. Sarah De Martin a cependant mis en garde contre le fait de vouloir suivre le mouvement en se munissant simplement d’une compétence vocale fantaisiste.

"Si vous donnez littéralement à votre marque une "voix" pour la première fois, vous devez faire bonne impression et proposer quelque chose de vraiment utile pour soutenir et compléter les autres canaux du mix marketing", a-t-elle souligné.

Ne manquez pas notre article : [Recherche vocale] Données et conseils pour adopter cette révolution

Le supermarché français Monoprix a mis en place la recherche vocale sur son outil de gestion de liste de courses, ce qui lui a permis d’attirer de nouveaux clients et d’enregistrer une amélioration significative de son chiffre d’affaire.

Rob Carpenter, fondateur et PDG de Valyant Al, estime également que le potentiel de la technologie vocale pour les marques est transformateur. "Les opportunités sont énormes; de l'optimisation des frais généraux à l'augmentation de la taille moyenne des commandes, en passant par la réduction des coûts liés à l'embauche et au licenciement, la réduction de la fraude, l'adoption de méthodes de marketing fondées sur les données. La technologie vocale est sur le point d'ouvrir la boîte de Pandore en termes de défis et d'opportunités. "

La recherche vocale : accélérateur ou effet de mode ?

La recherche vocale va renforcer la pression sur les marques pour figurer en haut de la page de recherche.

"La voix joue sur nos habitudes de parole naturelles. Si vous allez dans un bar, vous aurez beaucoup plus de chances de demander quelque chose de spécifique : un coca-cola plutôt qu'un soda. Alternativement, nous demanderions quelles boissons non alcoolisées le bar a à nous proposer. Si vous êtes Coca Cola, vous voudrez être en tête de liste et l’optimisation de la recherche vocale deviendra une considération de plus en plus importante ", a expliqué Sarah De Martin.

"La recherche vocale est potentiellement l'une des plus grandes menaces auxquelles feront face les marques au cours de la prochaine décennie. Les clients se tournent généralement vers la voix pour faire en sorte que leurs besoins soient satisfaits de manière rapide et efficace. Grâce à la recherche en ligne, les clients peuvent consulter une page entière de produits et prendre des décisions d’achat basées sur des éléments tels que des images, des avis clients, des délais d’expédition, etc. Avec la voix, les clients souhaitent probablement que leur soit présenté une à trois options, et prendront leurs décisions d'achat en fonction de bruits sonores extrêmement rapides." a commenté Rob Carpenter.

"L'espace disponible sur les étagères passe de dizaines dans un magasin physique, à une demi-douzaine sur une page Web, à seulement deux ou trois avec la voix. Comment être classé dans ces deux ou trois options et quoi dire est extrêmement important pour les marques", a-t-il prédit.

Ne manquez pas notre article : Alexa, quel est l'avenir des commandes vocales pour les achats alimentaires ?

La voix est un "canal viable"

La voix n’est peut-être pas le canal déterminant pour les communications ou les achats des consommateurs aujourd’hui, mais il est probable qu’elle le sera dans un avenir très proche.

Le développement rapide et le déploiement de la technologie signifient que les marques risquent de perdre du terrain si elles adoptent une approche attentiste.

"Tout le monde doit commencer sérieusement à penser que la voix est un canal viable. Une analogie serait celle des marques qui n’ont pas pris en compte le mobile assez rapidement" a averti Sarah De Martin.

Elle s'attend également à une adoption rapide de la recherche vocale par les groupes de consommateurs clés tels que la génération Z et la génération Y : "Vous devez garder à l'esprit que la recherche vocale a été lancée sur des appareils mobiles il y a 10 ans. Une génération grandit avec la voix et ce qui pourrait sembler "peu naturel” pour les personnes plus âgées deviendra inévitablement un moyen standard d’interaction avec le monde numérique."

New call-to-action

Source : foodnavigator.com

Vu dans cet article :

Pour aller plus loin :