Etsy indique que 98 % de son empreinte carbone provient de l'envoi de colis au domicile des consommateurs. Le bijoux ou le sac à main que vous venez d’acheter sur la marketplace s'accompagne maintenant d'une promesse : une partie du carburant brûlé pour l'acheminer jusqu’à votre porte est compensée par des investissements verts.

L'entreprise de e-commerce basée à New York a déclaré mercredi qu'elle allait acheter des crédits compensatoires de carbone pour gérer l'impact environnemental des vendeurs qui expédient des articles présentés sur son site web, devenant ainsi ce qui pourrait être la première entreprise américaine de e-commerce à prendre cette mesure. Les compensations de carbone permettent à une entreprise qui émet des gaz à effet de serre d'acheter des crédits dans le cadre d'un projet vert qui réduit le carbone dans l'atmosphère. 

 Source :  etsy.com

"La livraison gratuite à laquelle nous sommes habitués n'est pas gratuite ", explique Chelsea Mozen, responsable du développement durable chez Etsy. "Quand les gens réfléchissent à l'impact environnemental du commerce électronique, ils pensent immédiatement à l'emballage, mais les émissions dues au transport ont un coût environnemental élevé."

Ne manquez pas notre article : Focus sur les matériaux d'emballage écologiques pour le e-commerce

Etsy, qui a déclaré calculer ses émissions depuis 2013, a annoncé que les acheteurs et les vendeurs sur son site Web ont généré l’équivalent de 135 459 tonnes de dioxyde de carbone, dus à l'expédition de colis l'an dernier, soit environ 98 % de l'empreinte carbone totale de l'entreprise. Cela équivaut à la même quantité d'émissions provenant de l'électricité utilisée pour alimenter plus de 23 000 foyers américains pendant un an.

Pour calculer ce chiffre, l'entreprise a examiné le poids des colis et les distances entre acheteurs et vendeurs. Elle a ensuite ajouté une estimation pour les émissions supplémentaires générées par les déviations, a indiqué Chelsea Mozen. L'entreprise a annoncé qu'elle avait également engagé le cabinet d’audit PricewaterhouseCoopers (PWC) pour vérifier le travail effectué.

Cette année, Etsy prévoit de dépenser plusieurs centaines de milliers de dollars dans le cadre de cette initiative. Parmi les projets pour lesquels elle entend contribuer financièrement, mentionnons ceux qui visent à protéger les forêts, à produire de l'énergie éolienne et à mettre au point des pièces automobiles à faibles émissions de CO2. La société a estimé que le coût de ces compensations n'aura pas d'impact sur les acheteurs et les vendeurs.

etsy-0-carbone-2Source :  etsy.com

Cette décision intervient alors que les e-commerçants commencent à accorder plus d'attention au coût environnemental d'une livraison rapide et gratuite, une option qui est de plus en plus offerte avec les achats. Selon Pitney Bowes - fournisseur mondial de systèmes, services et solutions de gestion du courrier et des documents - plus de 100 milliards de colis devraient être expédiés par an, dans le monde, d'ici 2020.

Ne manquez pas notre article : La croissance du marché mondial de la logistique e-commerce augmentera de 19,5% entre 2017 et 2025

La société Etsy estime que l'ensemble du secteur américain du e-commerce génère l'équivalent de 55 000 tonnes de dioxyde de carbone par jour, du fait du transport.

La plupart des entreprises de e-commerce ne mentionnent aucune information sur leurs émissions de gaz à effet de serre. Amazon a déclaré plus tôt ce mois-ci qu'elle rendrait publique son empreinte carbone pour la première fois, plus tard cette année. Elle a également promis d'améliorer ses processus afin que la moitié de ses expéditions soient neutres en carbone avant 2030.

Ne manquez pas notre article : Etsy sera-t-il le prochain Amazon ? Faits et chiffres sur le e-commerce aux États-Unis

Les compensations de carbone sont généralement considérées comme un moyen indirect de réduire les émissions de carbone parce que l'acheteur de la compensation n'effectue pas de réductions directes dans la combustion de combustibles fossiles. Etsy a déclaré que sa structure unique la laisse à la merci des acheteurs et des vendeurs, qui font leurs propres choix quant aux méthodes d'expédition.

On peut soutenir que les e-commerçants tireront un bénéfice en indiquant aux consommateurs faire un effort pour lutter contre le réchauffement climatique. 

"Même si nous ne contrôlons pas directement l’expédition, nous nous en sentons responsables parce que nous l'avons rendu possible ", a dit Chelsea Mozen. "Nous voulons que les consommateurs sachent à quoi peut ressembler le commerce électronique responsable."
Observatoire-pratiques-recherche-e-commerce-2019

Source : bloomberg.com

Vu dans cet article : 

Pour aller plus loin :

[e-commerce] Quel coût représente les emballages carton pour les commerçants et les consommateurs ?

[e-commerce] Mettre l’accent sur la livraison pour créer des liens émotionnels avec le client