[e-commerce UK] L'achat numérique s'installe alors que la pandémie décime le commerce de détail

Publié le 16 juin 2020 | 3 min de lecture

La pandémie de coronavirus a accéléré le passage aux achats numériques chez les consommateurs britanniques. Les gens ont pris de nouvelles habitudes pendant le confinement et ces comportements devraient durer au-delà de 2020, car il est peu probable que commerce de détail se rétablisse complètement.

Dans son nouveau rapport “UK E-commerce 2020”, le cabinet d’études e-Marketer présente ses dernières prévisions pour les ventes au détail, le e-commerce et le m-commerce au Royaume-Uni et examine les effets de la pandémie sur les habitudes d'achat.

Comment la pandémie a-t-elle affecté le e-commerce au Royaume-Uni ?

Les ordonnances de confinement, qui ont pris effet à partir du 23 mars, n'ont pas permis à la population britannique de faire des achats en magasin. À partir du 15 juin, les magasins vendant des produits dits “non essentiels” pourront commencer à rouvrir. Le commerce numérique est devenu une nécessité pour beaucoup, comme en témoignent les dernières prévisions du cabinet d’études e-Marketer. La croissance du e-commerce augmentera cette année, suivie d'un léger recalibrage en 2021 et d'une forte croissance par la suite. E-Marketer prévoit que le e-commerce représentera une proportion toujours plus importante du total des ventes au détail.

Ne manquez pas notre article : [UK] Les e-commerçants prennent des mesures pour consolider leurs bénéfices en période de quarantaine

Comment la pandémie a-t-elle affecté le commerce de détail physique ?

Les magasins britanniques ont été fermés, à l'exception des supermarchés, avec de graves effets sur les ventes. Les restrictions commencent à s'assouplir, mais avec les habitudes numériques qui se sont ancrées dans la psyché des consommateurs, e-Marketer ne s’attend pas à ce que les ventes au détail physiques atteignent à nouveau les niveaux d'avant la pandémie.

e-commerce-uk-2020

Quels appareils bénéficieront le plus de la croissance des ventes en ligne?

E-Marketer ne s’attend pas nécessairement à ce que le passage au commerce mobile change beaucoup par rapport à ses prévisions précédentes.  Toutefois, l'importance du mobile se fera sentir jusqu'en 2024, date à laquelle le e-commerce représentera un cinquième du total des ventes au détail.

Ne manquez pas notre article : La moitié des consommateurs britanniques préfère les applications aux sites web

Chiffre clé

Les ventes e-commerce au Royaume-Uni représenteront 27,5% du total des ventes au détail cette année, et cette proportion approchera le tiers d'ici 2024. Le succès “post-pandémique” sur commerce physique se fera sentir dans le futur.

Ne manquez pas notre article : Le e-commerce britannique représente 19% des ventes au détail, soit 214 milliards d'euros

Acheter le rapport “UK E-commerce 2020” de e-Marketer

observatoire des pratiques de recherche 2020

Source : emarketer.com

Vu dans cet article :

Pour aller plus loin :

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail