mai 17, 2018 trends

Le e-commerce au Royaume-Uni a augmenté de 15,6 milliards d'euros en 2017

Subscribe to Email Updates

Le chiffre d'affaires des ventes en ligne au Royaume-Uni a augmenté l'année dernière de 13,7 milliards de livres (soit 15,6 milliards d'euros), ce qui équivaut à une augmentation de 13,65%. Le taux de croissance prévu pour l'année prochaine étant de 14,3%, le e-commerce au Royaume-Uni pourrait bien représenter 178 milliards d'euros en 2019.

Ces chiffres sont issus d’un rapport édité par la Ecommerce fondation, dans lequel on apprend également que 16,4% du total des ventes de détail au Royaume-Uni proviennent d'Internet (contre 14,7% en 2016). L'habillement reste le premier poste de dépenses, tandis que la location de logements de vacances arrive en deuxième position.

online_purchases_uk

 

93% des acheteurs en ligne achètent également en magasin

Selon la Ecommerce fondation, l'omnicanal joue un rôle fondamental dans le commerce électronique britannique puisque 93% des acheteurs en ligne font également leur shopping en magasin. " Pourquoi les consommateurs britanniques choisissent-ils d'acheter en ligne ? Pour le choix, la capacité à comparer les prix et le coût final " indique l'organisation.

Près de la moitié des consommateurs en ligne au Royaume-Uni utilisent leur téléphone mobile ou leur tablette pour rechercher des produits, puis utilisent leur ordinateur pour passer la commande. 93% des acheteurs en ligne achètent chez un détaillant britannique, tandis que 31% choisissent des détaillants d'autres pays de l'UE.

26% des Britanniques achètent en ligne une fois par semaine

Le commerce électronique au Royaume-Uni ne montre aucun signe de ralentissement.

L'année dernière, 22% des Britanniques faisaient des achats en ligne une fois par semaine. Désormais, ce pourcentage est de 26%. En outre, 68% de la population britannique achète en ligne au moins une fois par mois, tandis que 3% le fait tous les jours.

Ces chiffres proviennent d’une étude menée par Ipsos MORI et basée sur 3 000 consommateurs britanniques âgés de 16 ans et plus. Celle-ci ne démontre pas seulement que les consommateurs achètent en ligne plus souvent. En effet, ils dépensent également plus. Actuellement, le Britannique moyen réalise 250 euros d’achats en ligne environ, sur une période de trois mois. Il dépensait 233 euros à la même période, l'année dernière.

28% des Britanniques utilisent un système de livraison par abonnement

Les offres de livraison par abonnement deviennent également de plus en plus populaires parmi les consommateurs britanniques. Actuellement, près de trois Britanniques sur dix utilisent un tel système pour la livraison, cela représente une forte augmentation comparé aux 20% qui étaient membres d’une offre de livraison par abonnement au deuxième trimestre, l'année dernière. Ce sont surtout les jeunes (18-24 ans) qui sont les plus susceptibles d’utiliser ce genre d’abonnement puisque 40% d'entre eux en sont déjà membres. "Les consommateurs recherchent le confort, et les offres de livraisons par abonnement fournissent cela", a déclaré un porte-parole de Royal Mail.

Les commerçants doivent avoir un processus de retour simple

Les commerçants doivent s'assurer de répondre à la demande des consommateurs s’ils ne veulent pas être laissés pour compte. Avec l'émergence de l’option “essayez avant d'acheter”, les rendements vont continuer à augmenter. Ainsi, les commerçants devront mettre en place un processus de retour simple et efficace pour y répondre. "

Observatoire-pratiques-recherche-e-commerce

Source :

Pour aller plus loin :